Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Appel à boycott du "débat public" sur l’EPR (et sur la ligne THT associée)

lundi 22 novembre 2004 - Contacter l'auteur

Aux organisations concernées par la lutte contre le réacteur nucléaire EPR

Chères amies, chers amis,

Comme il l’a fait lors du "débat national sur l’énergie" en 2003 (renommé "débat bidon") et pour le "débat public" organisé APRES la décision de construire une nouvelle usine d’enrichissement de l’uranium à Pierrelatte, le Réseau "Sortir du nucléaire" a décidé de boycotter le "débat public" qui va être organisé par la CNDP (Commission nationale du débat public) APRES la décision de construire un réacteur nucléaire EPR à Flamanville.

Il ne s’agit pas d’une position de principe mais bien de décisions prises pour chacune des situations en fonction de son propre contexte.

C’est ainsi que, concernant l’EPR, le Réseau "Sortir du nucléaire" a décidé une campagne de dénonciation de la véritable PARODIE DE DEMOCRATIE que va constituer le "débat public". Ce boycott se double d’un appel à boycott que nous vous adressons par le présent courrier, en particulier pour cette raison : participer au "débat public" n’est pas seulement vain (l’EPR ne sera pas annulé suite au débat !), c’est aussi une façon de donner du crédit à une mascarade qui en est totalement dépourvue. C’est d’ailleurs bien pour cela que les autorités et entreprises du lobby nucléaire insistent tellement pour que les opposants y participent !

Concernant le "débat public" sur la ligne THT qui doit être construite pour l’EPR :

Il serait éventuellement possible de "déconnecter" les positions sur ces deux débats mais cela manquerait totalement de cohérence. Certes, il est arrivé par le passé qu’une ligne THT ne soit pas construite après un "débat public", mais :

- c’est à la mobilisation et non à la "participation au débat public" qu’il faut attribuer cette victoire,

- cette dernière est toute provisoire : le lobby revient à la charge.

De toute façon :

- il est évident que la décision de construire la ligne THT sera prise quoi qu’il arrive puisque la décision de construire l’EPR est déjà prise. Ce sont les mobilisations, et elles seules, qui peuvent faire échouer l’ensemble du projet (réacteur + ligne THT).

- les critiques contre la ligne THT, par exemple les conséquences sur les troupeaux, existent indépendamment du "débat public" (c’est d’ailleurs la même chose contre l’EPR). Il ne tient qu’à nous de les porter et faire connaître dans toute autre circonstances que dans les séances d’un débat bidon où nous adversaires veulent par-dessus tout nous attirer.

- D’ailleurs, le Réseau "Sortir du nucléaire" et d’autres organisations sont saisies par le Collectif régional de Basse Normandie "L’EPR, non merci, ni ailleurs, ni ici" d’une demande d’aide financière pour organiser un grand colloque contre la THT. Ce sera le VRAI DEBAT pour lequel le Réseau "Sortir du nucléaire" a décidé d’apporter un soutien financier subtantiel. Et, si l’organisation de ce colloque est nécessaire, c’est bien parce que le "débat public" ne fait pas l’affaire !

Par ailleurs, nous allons formuler des accusations étayées contre la CNDP (Commission nationale du débat public), ce qui devrait contribuer à établir clairement le caractère manipulatoire de ce "débat public".

Bien entendu, chaque organisation est libre de ses choix mais il nous est apparu loyal de vous informer à l’avance de nos intentions.

Bien cordialement

Le Conseil d’Administration du Réseau "Sortir du nucléaire"

Réseau "Sortir du nucléaire"
Fédération de 695 associations
9 rue Dumenge 69004 Lyon
Tel : 04.78.28.29.22

Mots clés : Energie / Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :