Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Areva en Afrique – une face cachée du nucléaire français

vendredi 6 avril 2012 , par Raphaël Granvaud - Contacter l'auteur - 4 coms

Projection-débat le Vendredi 13 Avril 2012 à 20h au café le Boyard, 5 rue Gabriel Péri à Saint Denis (M° Saint Denis Porte de Paris)

La sortie du livre « Areva en Afrique – une face cachée du nucléaire français » de Raphaël Granvaud est l’occasion de revenir sur la réalité de l’indépendance énergétique de la France grâce au nucléaire.

Ce mythe repose sur diverses manipulations statistiques, dont la principale est « la question des importations d’uranium qui ne sont pas considérées comme importation énergétique dans les statistiques officielles. (…) Cela va de pair avec une occultation de la part de l’Afrique dans toute l’histoire du développement du nucléaire français, depuis les origines », comme si la France se considérait toujours propriétaire du sous-sol de ses anciennes colonies. Pourtant, depuis 2001, elle importe la totalité de son uranium et environ 30% provient du sous-sol nigérien, exploité par les filiales d’Areva dans des conditions moyenâgeuses profitant de l’ignorance des populations locales.

D’autre part, Mamadou Tandja le dictateur local ne peut se maintenir qu’avec le soutien d’AREVA et de Sarkozy dont l’armée stationnée au Gabon peut intervenir à tout moment dans la région comme elle montre régulièrement au Niger (Septembre 2010), mais aussi au Mali ou en Mauritanie (Juillet 2010).

Pour débattre, tant de la présence d’AREVA que de l’armée française en Afrique occidentale, Alternative Libertaire St Denis et Survie vous invitent à une projection-débat du documentaire "La bataille de l’uranium", le Vendredi 13 Avril 2012 à 20h au café le Boyard, 5 rue Gabriel Péri à Saint Denis (M° Saint Denis Porte de Paris)

http://www.alternativelibertaire.org/spip.php?article4764

Mots clés : Cinéma-vidéo / FR - Ile de France (01) / Littérature-Philo-Livres / Nucléaire / Rencontres-débats /

Portfolio

Messages

  • Ce que l’on savait depuis longtemps, l’armée Française n’a rien à faire ni en Afrique ni ailleurs ! Sinon pour protèger les vils intérêts des mutinationales et de leurs complices corrompus ! Le principe d’armées étrangères dans un pays quelconque avait pourtant été banni il y a de nombreuses années parce que équivalent à une armée d’occupation. Et d’ailleurs les pays occupés à l’époque par l’URSS. que n’en a-t-on pas dit et écrit ! En la circonstance il s’agit d’un pays du Tiers-Monde occupé surtout pour servir des intérêts égoïstes et de participation à son pillage en faisant travailler les nouveaux esclaves des mines d’Uranium avec toute l’horreur qu’on peut imaginer dans un pays sans droit et sans loi pour la protection des travailleurs ! Une exploitation éhontée d’Êtres Humains ! On a fermé les mines d’uranium en Limousin , elles coûtaient plus chers et surtout la traite des esclaves n’y était pas possible !!!

  • Bonsoir,

    A quelles chimères croyez vous donc ???

    Pétrole, Gaz, Uranium, Terres rares ? Cherchez donc leur implantation, et vous verrez que les conflits "mondiaux" y sont directement liés et prennent leurs racines sur les lieux même de leur extraction, au détriment des populations locales, et aux profit des populations "occidentales"...entre autres...

    Cdt,

    Ludovic

Derniers articles sur Bellaciao :