Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Artistes HADOPI et débat public...

jeudi 9 avril 2009 - Contacter l'auteur - 2 coms

Navrant désespérant horripilant rien d’autre !

Le débat sur la récente proposition de loi de "riposte graduée" face aux ciber-contrevenants, téléchargeant gratuitement les films chansons et autres oeuvres artistiques que la toile met à disposition de tout un chacun, est une preuve paradigmatique que la théorie de Noam Chomsky soutient sur la formation de l’opinion publique. La voici

1- le débat démocratique existe sur des sujets de société diverse : la censure telle que l’humanité l’a connue dans les nombreuses dictatures qu’elle a endurée n’a plus cours

2- Malgré l’apparence d’un débat libre, on assiste à la formation de deux ou trois camps qui s’affrontent sur les mêmes problématiques avec des arguments antagonistes et des nuances légères dans chaque camp peuvent (certes avec un effort non négligeable) être discernées...

3-Un rapport de force se met en place et évolue avec le temps, donnant lieu à des modifications dans la nature des décisions politiques de la société concernée.

Prenons maintenant l’exemple actuel du débat autour d’HADOPI que je pourrais m’amuser à commenter comme un match de boxe

A ma droite vêtue de sa tenue bleue et armée de sa sempiternelle volonté affichée de rémunérer le travail de l’artiste à sa juste valeur, le boxeur de la majorité souligne l’insupportable fraude que constitue le vol éhonté de la propriété intellectuelle

A ma gauche le challenger dit à mot couvert son accord de principe sur la nécessité de rémunérer l’artiste et regrette voire condamne mollement les cyber-pirates...

Au chapitre sanction le boxeur de la Réaction soumet sans pitié une mesure d’isolement technologique du fautif au vote de la chose publique alors que la panthère rose mère compréhensive mais sévère tout de même préfère houspiller le contrevenant en lui infligeant une sanction économique le réduisant à se nourrir de pain et d’eau pendant quelques temps...

Quel débat et quelle fin victorieuse pour les démocrates qui ont fait plier le capital de ses poigs acérés !

....

....

....

Ah si quand même vous voyez le problème ! Oui ? Non ?
Voici celui que je vois !

S’est on un temps soit peu penché sur la nature de la démarche artistique ?
Le métier artistique ! Oui bien sûr il se doit de le rémunérer, et bien sûr que non on n’arrivera jamais à stopper le téléchargement illégal. Jamais sauf au prix d’un vacillement de la bonne santé de l’Internet objet à part entière de notre démocratie actuelle et future. Il est donc une question certrale : pourquoi le métier artistique existe-t-il ? Il devrait disparaitre ! non pas que je veuille anéantir la culture mais au contraire il faut permettre à tous d’avoir une activité artistique, culturelle, sportive réellement émancipatrice, et pour cela le "métier d’artiste doit laisser place à "l’artistisation" de la société.
Cela exige bien évidement par le passage d’un sur travail à un temps de travail enfin partagé, d’une sur consommation à une consommation intelligente et simplement satisfaisante...Il s’agit aujourd’hui de profiter pleinement des progrès des machines qui peuplent les usines. La production automatisée est l’avenir dans le sens ou elle libérera l’homme d’une charge de travail considérable ! Pour revenir aux artistes, bien sûr qu’il convient de payer un artiste qui fait un spectacle, mais dans une société ou le travail est mieux payé et mieux partagé, il serait facile d’imaginer des chanteurs, des troupes de théâtre de quartier,des peintres qui travailleraient leur art durant le temps de travail dégagé par la baisse du temps de travail rendue possible par l’automatisation et le partage de la production ! Quant aux disques et DVD pourquoi ne pas laisser ce merveilleux outil qu’est internet les diffuser gratuitement et légalement ! Les compagnies amateurs d’acteurs de cinéma seraient elles des structures impossibles ?

Bien sûr cela suppose que 50 films ne sortiraient pas chaque semaine. Mais notez que si l’on enlève les grosses productions de films qui racontent grossomodo toujours la même chose avec à chaque fois plus d’effets spéciaux, plus de blagues grasses et sans subtilité et plus de messages incitant à la consommation et à la gloire de l’"american way of life", il ne reste plus que quelques bons films chaque année qui ne sont d’ailleurs généralement diffusés que dans quelques cinémas...

Pour la chanson deuxième cible du sauvetage grâce à HADOPI l’effet serait le même : de tous les artistes qui produisent 10 albums en 5 ans avec une musique étudiée scientifiquement pour qu’elle nous reste dans la tête il ne resterait plus rien si ce n’est de vieux CD’s... Par contre on verrait s’épanouir une multitude d’artistes (beaucoup de mauvais certes !) inventifs pour certains et authentiques pour tous !!!

Mais rassurez vous l’illusion du débat démocratique opère à merveille et nos 577 représentants devant la nation sont d’excellents presdigitateurs !

Alors même si ce texte risque de n’être connu que par les plus informés et les moins dupes faites le connaitre !

Mots clés : Arts, Spectacle, Culture / Droits d’auteur / Internet / Numérique-Techno. /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :