Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

BERTINOTTI DE LA RIFONDAZIONE COMUNISTA A LA RIFONDAZIONE SOCIALISTA

lundi 7 avril 2008 - Contacter l'auteur - 1 com

de Leonardo Masella

Fausto Bertinotti et Gennaro Migliore viennent de rompre le moratoire qui était convenu sur le débat interne au PRC pour ne pas nuire à la campagne électorale en cours, et d’affirmer publiquement leur position, en des déclarations lourdes de conséquences, autant pour la campagne, que pour l’avenir du PRC et du communisme.

Bertinotti a déclaré il ya deux jours "la question d’une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse satisfaisante dans cette campagne. Si la Gauche Arc en Ciel réussit, il faudra ouvrir le débat avec les socialistes, et leur histoire"

Pour lever l’ambigüité, au cas où il en resterait, le président du groupe PRC à la chambre, Gennaro Migliore, yes-man de l’ancien président de la chambre, a clarifié ainsi : "la gauche, l’Arc en Ciel" doit devenir un parti unique de la gauche et un tel parti ne peut se constituer qu’avec le SDI de Boselli (et de Craxi et de Michelis)

Il faut remercier Bertinotti et Migliore pour énoncer clairement enfin quel est ce projet qui est le leur et qu’ils ont jusqu’a présent plus ou moins bien dissimulé, celui de construire une force socialiste et réformiste compatible avec le système. Pour ce faire, ils ont détruit le PRC en un processus de démolition rationnel et systématique et avec lui toute culture communiste et de lutte des classe, processus qui s’achève depuis deux ans avec l’habilitation du PRC comme parti de gouvernement.

Ils sont allés de la refondation communiste à la refondation socialiste, exactement ce que nous avions prévu et annoncé depuis longtemps.

Maintenant, nous demandons à tous les adhérents du PRC et des autres mouvements critiques de la recomposition « Arc en Ciel » : si Bertinotti peut annoncer tranquillement que « la question d’une force socialiste en Italie est posée, et elle ne trouve pas de réponse satisfaisante dans cette campagne », et si Migliore peut inviter carrément Boselli à participer à cette nouvelle force, ne pouvons nous pas affirmer, de notre coté, en défendant la relance du PRC et de l’idée de refondation communiste, que s’il y a une question ouverte en Italie, c’est celle de l’existence d’une force communiste, qui manque manifestement à la campagne en cours ?

Nous ne pouvons pas continuer ainsi. Après les élections, le congrès reporté doit être immédiatement convoqué, et la parole doit être rendue aux adhérents. Il n’est plus possible de renvoyer à plus tard la clarification nécessaire sur la question fondamentale : voulons-nous un parti socialiste réformiste ou un parti communiste antagonique du capitalisme ?

http://bellaciao.org/it/spip.php?ar...

Mots clés : Dazibao / Elections-EluEs / Fausto Bertinotti / Italie / Partis politiques / PRC - Parti de la Refondation Communiste /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :