Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Baissage de froc

lundi 17 mai 2010 - Contacter l'auteur - 1 com

La 27 avril dernier, le parti socialiste a réuni une "Convention nationale sur le nouveau modèle économique, social et écologique".
Il y a entériné officiellement la "mobilité" chère à la droite et au CAC 40 :

"Nous garantirons aux services publics les moyens humains nécessaires. Nous
souhaitons aussi faciliter la mobilité entre le privé et le public et à l’intérieur du public tout en favorisant l’accès à la fonction publique tout au long de la carrière.
"

Le 11 mai 2010, la CGT, la FSU et Solidaires ont signé un communiqué commun avec la CFDT et l’UNSA (http://www.snptes.org/Communique-commun-CFDT-CGT-FSU.html) :

"Emploi, salaires, retraite : tous mobilisés, rassemblés et exigeant"

Texte creux, appelant à une nième mobilisation (qui va terroriser la classe dominante) "le jeudi 27 mai 2010 pour interpeller ensemble les pouvoirs publics, tous les employeurs et peser sur les choix à venir." Rien sur la loi mobilité qui casse définitivement la Fonction publique ou encore, petite babiole, certes, sur la renationalisation d’EDF/GDF.

Tant que des syndicats qui se disent de gauche signeront des communiqués communs avec des centrales qui votent 9 fois sur 10 avec le patronat ou l’État-patron dans les instances paritaires, ils pisseront dans un violon pour avoir du son.

Quant au PS, pas de commentaire...

Mots clés : Bernard Gensane / Emploi-chômage / Partis politiques /

Messages

  • Il en va de même pour les retraites car Aubry a dit sur inter que le PS proposerait des idées avec une qui mettrait en avant une part de responsablité personnelle des travailleurs. Il s’agit donc bien d’ouvrir le principe pour favoriser les complémentaires. On est en plein système capitaliste qui finira avec l’aide des socialos par installer le système par capitalisation, voire avec des fonds de pension comme l’avait déjà suggérés Royal....

Derniers articles sur Bellaciao :