Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Bande de Bonobos, venez régler vos comptes au fou

vendredi 13 juillet 2007 - Contacter l'auteur - 266 coms

De Esteban

Bandes d’emmerdeuses j’ai des comptes à régler !

Roberto s’étant amouraché des bonobos à décidé de suivre leur exemple, je suis d’accord avec lui...et lui emboîte le pas :-/

1- Donc les bonobozes vous êtes chiantes, des emmerdeuses, vous nous étouffez, on ne peut pas faire ce que l’on veut sans qu’il y ait des réflexions alors que vous, c’est le farniente toute la journée.

2- J’en ai marre de faire les magasins, de visser, creuser, peindre, scier...merde !

Alors ON VA S’EXPLIQUER À LA "BONOBO".

J’ai viré le canapé pourri de Rose, enlevé les tables du bistrot et aménagé un énorme lit de 10mx10m.

J’attend les casses pieds Juju, Léa, Anna et toutes les nouvelles venir régler çà à la bonobo sur le lit des combats Robertistes.

Les emmerdeuses, je me charge de vous. Roberto et les autres fous se déchargeront entre eux !

Je suis nu, réglons les comptes, j’ai déjà entamé les disputes avec Roberta une voisine voir photo, quand j’ai fini je rentre au bistrot, çà va balancer !!!

http://bellaciao.org/fr/article.php...

Esteban le bonobo

Mots clés : Au Fou de Bassan / Eros /

Portfolio

Messages

  • AhAhAhAhAhAhAhOuouououoiuAhAhAhAhAhhihihihihihihouououo.......

    Au fait AhAhAh !!!....où ça se trouve AhAhAhAhAhououououoAhAh !!!!....le FOU ?

    Parceque moi je suis dans le Sud !!!AhAhAh !!!!

    Maguy AhAhAhAh !!!!

  • Chez les bonobos c’est les dames qui décident..... Matriarcat...

    Cop

  • EST-CE QUE VOUS PENSEZ...

    ... que ce matin, au défilé du 14 juillet, notre-président-qui-fait-tout-lui-même va faire défiler un régiment de bonobos ?

    NOSE

  • C’est dans le carré magique virtuel que j’avais aménagé au FOU que je conclue mes différenDs avec vous tous, avec vous.

    À TOUS, À VOUS

    Les êtres de la nuit et du silence
    Qui avez pris ma main dans les ténèbres, à vous,lampes
    de la lumière impérissable, lignes d’étoile,
    pain des vies, mes frères secrets,
    à tous, à vous,
    je dis : Point de merci,
    rien ne pourra remplir les coupes
    de la pureté,
    rien ne peut
    contenir tout ce plein soleil sur les drapeaux
    du printemps invincible,
    comme vos muettes dignités.
    Pourtant
    je pense
    avoir été peut-être digne de tant de simplicité
    digne d’une fleur aussi pure,
    et que je suis peut-être vous, oui, cela : vous,
    cette mie de terre, de farine et de chant,
    cette pâte naturelle qui sait
    d’où elle sort et où se tiennent ses attaches.
    Je ne suis pas campane si lointaine,
    ni cristal si profondément enseveli
    que tu ne puisses le déchiffrer, je suis
    peuple et rien d’autre, porte cachée, pain obscur,
    et quand tu me reçois c’est toi
    que tu reçois, cet hôte
    si souvent malmené
    et si souvent
    ressuscité.

    À tout, à tous,
    à ceux que je ne connais pas,à tous ceux qui jamais
    n’ont entendu mon nom, à ceux qui vivent
    au long de nos longues rivières,
    au pied de nos volcans, à l’ombre
    sulfurique du cuivre, aux pêcheurs et aux paysans,
    aux Indiens bleus sur le rivage
    de lacs étincelants comme des vitres,
    au cordonnier qui en cet instant s’interroge
    en clouant le cuir, de ses vieilles mains,
    à toi, à celui qui sans le savoir m’a attendu,
    j’appartiens. Je vous reconnais et je vous chante.

    Pablo Neruda via Esteban

    Grosses bises à tous, à vous

    Esteban

  • ALORS CETTE ANNÉE...

    ... les amours de vacances çà se passe à la bonobo ! Donc, on est bien parti !
    Au moins, ici, on peut se congratuler ou s’engueuler gentiment sans se prendre au sérieux, et parfois dire des choses intéressantes, plus ou moins, sans l’avoir voulu ou sans affectation.
    J’ai vu que l’importun juge limite dégradantes pour lui les conversations du Fou. Voilà donc un endroit où on peut être tranquille et se parler sans craindre la censure des "bien pensants"...

    Ailleurs, il se mêle de tout, juge de tout, donne le "la" pour tout, se "procureure" ou "s’avocate" à propos de tout, y compris ce qui lui échappe, et n’a pas de mots assez durs pour juger la médiocrité de ce qui n’est pas lui ou son expression. Mais qui l’a invité ? Si rien ne trouve grace ici à ses yeux, que ne va-t-il se faire voir ailleurs ? Non, il continue, il s’impose sans pudeur et il réclame la considération, en plus...

    J’ai pour ce genre une "petite poésie" de Brecht qui prouve qu’Estéban n’avait pas démérité avec son programme "alt"... C’est extrait des "sermons domestiques... 1918-1929" (l’Arche éditeur à Paris 15 septembre 1976, pages 168-170).

    Asseyez-vous !

    Vous êtes assis ?

    Adossez-vous tranquillement au fauteuil !

    Vous devez vous asseoir tout à votre aise.

    Vous pouvez fumer.

    L’important c’est que vous m’écoutiez avec une extrême attention.

    Vous m’entendez bien ?

    J’ai quelquechose à vous communiquer, et qui vous intéresse.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    Vous êtes un crétin.

    Vous m’écoutez pour de bon ?

    Il faut espérer qu’il n’y a aucun doute là-dessus : vous m’entendez clairement et distinctement ?

    Donc

    Je répète : vous êtes un crétin.

    Un crétin.

    C comme César, Rcomme Richard, E comme Emile, Tin comme Tintin.

    Crétin.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    S’il vous plaît ne m’interrompez pas.

    Vous ne devez pas m’interrompre !

    Vous êtes un crétin.

    Ne dîtes rien. Ne cherchez pas de faux fuyants !

    Vous êtes un crétin.

    Point final.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    Je ne suis d’ailleurs pas seul à le dire.

    Madame votre mère le dit depuis longtemps déjà.

    Vous êtes un crétin.

    Demandez-le donc à votre famille

    Si vous n’êtes pas un C.

    Bien sûr à vous on ne le dit pas

    Car vous deviendriez alors vindicatif comme tous les crétins.

    Mais tout votre entourage sait depuis longtemps que vous êtes un C.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    Vous niez : c’est typique.

    Voila bien l’affaire : le C nie toujours, c’est typique.

    Ah, comme il est difficile de faire comprendre à un crétin qu’il est un C.

    C’est vraiment fatigant.

    Voyez-vous, il faut que cela soit dit une bonne fois

    Que vous êtes un C.

    Et pour vous il n’est pourtant pas sans intérêt de savoir ce que vous êtes.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    C’est un préjudice pour vous, pas vrai, d’ignorer ce que sait tout le monde.

    Ah bon ! vous voulez dire que vous avez tout à fait les mêmes idées que votre compagnon

    Mais lui aussi est un crétin.

    Je vous en prie, ne vous consolez pas en vous disant

    Qu’il y a d’autres C.

    Vous êtes un C.

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    Ce n’est d’ailleurs pas très grave

    Vous pouvez avec çà vivre quatre vingts ans

    En affaires, c’est même un atout.

    Et en politique alors !

    Cela vaut bien son pesant d’or !

    En qualité de C. vous n’avez plus à vous soucier de rien.

    Et C. vous l’êtes

    (C’est agréable ? n’est-ce pas ?)

    — -ooo---ooo---ooo---OOO---ooo---ooo---ooo---

    Vous ne savez toujours pas à quoi vous en tenir ?

    Alors, qui doit encore vous le dire ?

    Brecht lui aussi le dit que vous êtes un C.

    S’il vous plaît, Brecht, vous qui êtes expert en matière de C.

    Dîtes-lui ce que vous pensez.

    Cet homme est un C.

    Alors, vous voyez ?

    Il ne suffit pas de passer le disque une fois."

    Voilà, "et je coupe le son"... et je rejoins les beauxnobos et les bellesnobozes.

    NOSE

    • NOSE salut c’est Maguy !

      Puisque nous sommes tranquilles sur ce fil des Bonobos, j’aimerais si tu le permets te dire quelque chose sur le cas "V".

      Tu avais lu ce que je lui avais dit quand je comparais sa façon de communiquer avec votre façon de communiquer et d’échanger à toi et VieuxStalBorné ? Pour essayer de lui faire comprendre. Mais comme j’ai dit "Je ne sais pas ce que la Vie a fait à "V", il doit avoir une souffrance cachée..." Il est reparti sur ces grands chevaux en me traitant de psychanaliste à 2 balles. Ce à quoi je ne lui ai pas répondu.

      En fait, ce qui le rend fort c’est quand il trouve à dire quelque chose qui puisse embêter les autres et les fasse réagir, et que leur réaction lui montre qu’il a fait mouche. Quand il sent qu’il a pu humilier quelqu’un, c’est ça qui le met en joie.

      Quand on proteste, se justifie, corrige ce qu’il dit et surtout quand, une fois qu’il a bien fait monter la mayonnaise on rentre dans son jeu et qu’on se met excédés (es) à lui envoyer des piques et des vannes : c’est tout ce qu’il demande et c’est ça qui le fait "jouir", parcequ’alors il peut, avec la mauvaise foi qui le caractérise, essayer de démontrer que c’est l’autre qui attaque et qui est un emmerdeur qui juge, pourfend, veut jouer au plus fort.

      De toute façon avec ce genre de personne, elle aura toujours le dernier mot et si on se prend à son jeu sans fin nous risquons même de devenir un peu zinzin, selon notre sensibilité ou ce que ça touche en nous qui a pu être blessé dans notre histoire passé ou récente.

      On peut les comparer à des tortionnaires psychologiques ces gens là, même si effectivement ils ont une souffrance quelque part et donc un compte à régler. Il leur faut à tout prix une tête de turc voire même plusieurs si possible pour se soulager un peu et Bellaciao est une mine.

      Mais il faut savoir une chose qui est un secret de protection dans la communication et le moyen de ne jamais laisser ce genre de personnage nous pourrir la vie et notre tranquilité d’esprit :

      Le jour où ça ne nous fait plus rien et où il le voit : il n’a plus aucun pouvoir. ET C’EST LA OU NOUS SOMMES FORTS !!

      Le jour où nous saurons lâcher prise de notre propre égo, et faire comme s’il n’existait pas, donc en ne lui répondant pas : Il n’aura plus aucun pouvoir sur nous.

      Nous avons la chance de ne pas être confrontés à lui physiquement, donc nous pouvons être insaisissables.

      C’est l’attitude que je propose que nous ayons avec lui, et je le dis à Estéban et aussi à VSTB comme à toi et tous ceux qui ont à faire à lui.

      Je dis pas peut-être répondre une fois si quelque chose le mérite vraiment, mais après, ça devient un combat d’égos un peu stupide et c’est dommage pour les gens chouettes que nous sommes.
      Gardons notre énergie pour les choses importantes et les gens sociables. Et gardons notre zénitude intacte en étant maîtres des émotions de notre égo.

      Je t’embrasse très fort Bonobo Nose ainsi que tous les autres.

      Bonobette (pas si bête que ça quand même, si ?) Maguy

    • C’EST D’ACCORD, MAGUY ET ANNA, J’AI CAPTÉ !

      C’est vrai que j’avais compris que les ressorts que vous mettez en évidence du comportement dont nous parlons, ce sont bien ceux là. Mais il a réveillé en moi de vieux traumatismes que j’avais vécu dans ma famille (comme à l’école et même bien plus graves qu’à l’école) qui tendaient à me nier... Mais vos conseils sont de sages conseils et je m’y tiendrai.

      Voilà, je m’en vais tutorer mes glaïeuls (blancs et roses, avec des tiges d’1,10 voir 1,20 m, magnifiques) pour ne pas qu’ils soient couchés par le vent ou les passages de Marcel, arroser mes tomates - y en a une quinzaine qui vont mûrir doucement au soleil de Sarkozy (!) - et mes géraniums... avant de préparer mon entretien préalable au licenciement d’un jeune en CAE au restaurant de l’Auberge du Cheval Blanc de la plus grande station touristique du bord du lac Der-Chantecoq qui a lieu vendredi.

      Je vous embrasse ; ciao et fraternité

      NOSE

    • Nose tu as très mal associé un mot qui exprime des merveilles à un nom qui inspire le dégoût.

      Comment vas-tu faire pour effacer cette tâche sombre ... Combien de caisses de champagne devras-tu déverser sur le Fou ...

      Léa,
      inconsolable.

    • "V." est à plaindre, parce qu’il est enfermé dans un cercle vicieux dont il ne peut sortir, avec ou sans base !

      Maguy sois indulgente, toi qui comprends et exprimes si bien les choses de la vie ! Peut-être que V. voudra s’essayer à la vie de bonobo au Fou !

      Bisous à tous les bonobos du Fou !
      Juju

    • LÀ J’AI 4 CAISSES DE 6...

      ... de Champagne brut blanc de blanc d’Oger (2000) et 2 caisses (de 6) de Bourgogne rouge Hautes Côtes de Nuits de 2004... et 3 bouteilles de Lambrusco rosso secco !
      Je veux bien mettre tout sur la table. Quand y en a, y a qu’à les boire ; quand y en a plus... faut en re-commander !

      À la bonne vôtre à tous !

      NOSE

    • ah ! non !!!! juju !!!! on ne reçoit pas n’importe qui au fou !!!!
      je rentre de la plage .....une tite coupe !!!! oui !!!!! anna

    • FAUDRA D’ABORD LUI FAIRE PASSER...

      ... un examen d’autodérision, de confraternité et de déconnade...
      Après on verra. Mais pour le moment c’est délicat, pour le moins, même s’il ne faut pas être fermés. Il faut que toujours on attende le meilleur de l’homme, mais c’est à lui de nous prouver qu’il le peut.

      NOSE

    • ENFIN UN LANGAGE INTELLIGIBLE À LA MÉNAGERIE... LES FIOLES, LES CALICES...

      ... En contribution baronnesque de Tziganie, j’amène des feuilles de vigne farcies pour 10 personnes. Cà va ?? et aussi quelques feuilles (non farcies) pour les adeptes du nombrilisme... et un demi de Mastica pour mon frère Nose.

      TZ.

    • J’ai eu une pensée pour toi Anna !

      Je suis allé voir Persépolis (film d’animation de la Franco-iranienne Marjane Satrapi) que j’ai beaucoup aimé : la vie de Marjane bascule quand sa grand-mère lui apprend que son grand-père était communiste et a été fusillé sous le pouvoir du père du shah… le personnage de la grand-mère est particulièrement attachant ; elle sentait toujours bon grâce à ce petit secret : mettre du jasmin dans son soutien-gorge tous les matins !

      Et je veux bien me joindre à toi, non pour filtrer les entrées du Fou, car nous avons le sens de l’hospitalité, mais pour faire subir l’examen de passage suggéré par notre ami Nose… Car ce « V » m’a rompu lis alibofi (cf. la forme des fruits de l’aliboufier, nom commun du styrax).

      Mais pas d’accord pour subir l’urtication ! Non, je ne veux pas ressembler à un bonobo !

      Francis, bobo_no-no_bobo

    • Persepolis est un super film, on en sort complètement retourné. Tu as vu Francis la place faite aux communistes dans ce récit.

      J’ai cherché ensuite les critiques ; pas un mot là-dessus et Wiki se contente de dire que la famille était progressiste !

      Il faut vraiment aller voir ce film, sans hésitation.
      ( Et oui, la Grand-mère met du jasmin sur ses seins, tu vois c’est la culture méditerranéenne , tu as remarqué aussi qu’elle les trempe dans un bol d’eau glacée, ça c’est un secret que j’avais pas donné à notre Duchesse, sachant que les seins d’Anna sont en bétons !!!)

      M. 

    • Tu as raison de le souligner, Marsa, ce film est à voir absolument, et on en sort complètement retourné.

      J’avais lu la critique de Dominique Widemann (coucou Dominique, RV à la fête de l’Huma…), excellente comme à son habitude… on est loin des platitudes de wiki…

      Note bien que je n’ai pas non plus parlé du bol d’eau glacée, car je sais aussi que chez notre Duchesse, les têtons c’est du béton !...

      Francis

    • francis et marsa, je vous trouve bien sûr de vous ......

      à mes tétons sont du béton .....

      je préfère....

      mes seins sont un coussin ....

      c’est qd même plus joli !!!!!

      et puis poser sa tête sur un coussin , c’est qd même plus agréable que...

      poser sa tête sur du béton !!!!

      eau glacée et jasmin , je commence le traitement !!!! ça sent si bon .....la France !!!!

      bises les fous !!!!

      anna, duchesse du fou !!!!

    • NOSE, si tu le prends ainsi, ça me va tout à fait ! Avant de sévir, il faut toujours donner une chance de se racheter, pour revenir vers la communauté des hommes, heu je veux dire des bonobos !

      J’apprécie le geste d’Anna qui offre sa tournée à tout le monde ! Une ’tit coupe alors, mais avec des bulles de chez NOSE et du jasmin !

      Bisous à tous !
      Juju

    • Bon Duchesse Anna, il faut reconnaître que le béton, ça fait Metropolis plus que Persepolis !

      Et le satin d’Esteban est plus propice au coussin !

      Bises zaussi

      M. 

    • ... Et le gratin d’Esteban est plus propice aux oursins...

      libre adaptation de TZ.

    • "LE SATIN D’ESTÉBAN EST PLUS PROPICE AU COUSSIN..."...

      ... c’est une contrepèterie ?

      NOSE

    • MAIS OUI, CARO PRESIDENTE NOSE...

      ... Je me la pète au saut à l’élastique avec Esteban qui adore... les OURSINS !

      TZ.

      NB : Mes feuilles de vigne farcies ou non n’avaient rien de virtuelle...

    • Moi, Cher Baron des Carpates,mon frère, les oursins et les feuilles de vigne m’agréent ( de canard) plus que les patins d’Esteban !!!

      M.

    • NOSE, tu peux mettre une caisse au frais ......demain c’est mon niversaire ......je vous invite tous au fou mes amis merveilleux ....claude, nose, juju, esteban, TZ, francis, léa, pingouin, cricri, roger, maguy, VSB, marsa, thom, roberto.......

      j’veux qu’on rit, j’veux qu’on chante, j’veux qu’on s’amuse comme des FOUS !!!!!!

      je ne veux que des oeillets ROUGES ds les draps de satin rougeet des amoureux !!!!

      bisous les FOUS

      ANNA

    • Nose, stp, tu mets une deuxième caisse au frais : demain c’est l’anniversaire de ma chère et tendre M...

      Bises à Anna et à toutes les folles, brassée aux Fous !

      Francis

    • On pourrait pas étaler les anniversaires ? Ça va faire rentrer NOSE dans des dépenses inconsidérées... Bon, j’amène le pisco. Après m’être un petit peu friter avec la Louve, j’ai besoin d’un petit remontant. C’est qu’elle est coriace, hein ?

      Beso a las niñas, abrazo a los niños

      Pingouin

    • Ca alors ! C’est Fou ! Moi aussi demain c’est mon anniversaire !!!
      Léa.

    • Bon, je vous rassure tout de suite : moi, c’est l’année prochaine. Enfin... si tout va bien...

      Pingouin

    • Bon anniversaire Poëtesse Anna.

      Dommage que je ne puisse pas être là, d’une part parceque je dois être à peu près à 800 ou 900 km du FOU si mon intuition est bonne et que de toute façon je n’ai pas l’adresse, si non j’aurais tenté le coup mais en train car je n’ai plus de voiture depuis belle lurette.

      Bises à toi et à tous.

      Maguy

    • Ah mais alors tu es à côté ! Moi, c’est environ 14000 bornes, pas plus...

      Pingouin

    • Maguy, je tente une synthèse de certaines de tes préoccupations avant d’aller me pieuter. Pour " V ", ça me rappelle la phrase du monstre de Frankestein : je suis méchant parce que suis malheureux. ( il est chiant parce qu’il en a ch..... ). Le comportement que tu décris et qui amène des gens en dépression et en longue maladie, c’est le " harcèlement moral ", du docteur Marie France Hirigoyen. Et si tu peux te procurer la cassette ou le CD, je te conseille un film assez " terrific ", "Dogville ". Il y a aussi un bouquin qui a paru, mais je ne sais pas ou on peut se le procurer : " L’entreprise barbare ". Dans ce dernier cas, il ne s’agit pas d’un pervers, mais d’un engrenage pour virer du monde J’ai bénéficié d’une combinaison des deux, mais c’était un peu particulier. Pour finir, ton exemple, entre autres, de la vaisselle, et de COMMENCER à se changer SOI MEME sans attendre que le monde change, tu poses en fin de compte le PROBLEME de l’INCONSCIENT. Vaste progrramme, ma chère. Mais qu’en est-il de toi ? Et si nous essayions de nous former une image idéalisée de nous memes, et tendre vers cet idéal, ou plutot, noblesse oblige, essayer de comprendre que nous ne sommes pas l’idée que nous nous faisons de nous memes, mais ce que nous faisons. Dit autrement, la force de travail étant l’ensemble des moyens physiques et intellectuels que le prolétaire cède au capitaliste, ces moyens devraient etre CONSCIEMMENT et RATIONNELEMT travaillés EN DEHORS des heures de boulot et de la boite, et dans tous les domaines d’activité, sur tous les fronts, gentillesse, politesse, attention aux autres, curiosité, ouverture d’esprit. Norbert Wiener, le fondateur de la cybernétique se scandalisait que dans la production ( et ce qui étéit vrai du taylorisme l’est toujours, mais sous d’autres formes à l’heure actuelle ) on CONFINAIT les salariés à " n’exprimer " qu’une infime partie, un millième de leurs capacités. En vous n’etes pas payés pour penser. Version militaire : réfléchir est le début de l’insubordination. Je te souhaite bonne digestion et te fais de grosses bises. Vieus stal borné.

    • A LEA ....

      HAPPY BIRTHDAY , MA DOUCE !!!!! PLEIN DE BISOUS !!!! anna

    • Bon anniversaire à Léa, Anna, à la chère et tendre de Francis. C’est tout ?

      Moi j’apporte la Boukhra et le jasmin ...Il doit me rester aussi du couscous d’hier. Du vrai, hein ! Pas du garbit ! M.

    • MOI C’ÉTAIT...

      ... le 8 juillet ! Mais maintenant c’est remis à plus tard : l’an prochain !
      Mais je mets toutes mes caisses sur la table et on y va jusqu’à épuisement, ce qui arrive d’ailleurs souvent !

      NOSE

    • Y a pas de doute, ce sont vraiment les meilleurs, celles qui sont nées un 20 juillet !!!

      Francis

    • oui , francis, je confirme les meilleures !!!! bises à ta douce !!! anna

    • ""V." est à plaindre, parce qu’il est enfermé dans un cercle vicieux dont il ne peut sortir"

      Tu peux me donner l’adresse du cercle ?

      Pingouin

    • Pingouin ,

      j’en connais plus d’un au Fou , qui aimeraient etre enfermés dans un cercle vicieux , certains y sont depuis l’ouverture , la carte est partie , quand arrivera t elle ?

      claude , en vacances dans l’ile .

    • Claude, mon frérot de chez nous, comment vas-tu ?

      Tu ne t’ennuies pas trop sans nous ???!!!!

      Bises à Luna-Flor, la petite merveille !

      M.

    • Ah non, il ne s’ennuie pas le frérot ! Entre deux coupes de ti’punch des îles, il sait s’occuper. On peu le voir à l’oeuvre là : http://bellaciao.org/fr/article.php...

      Apparemment, il n’est pas encore dans la bonobo attitude !

      W.

    • Je l’ai vu. Il ne chôme pas en effet. Mais il devrait changer de boisson, à mon avis !

      Heureusement pour lui que son épouse est médecin ! Elle arrivera, sans doute, à le persuader que la bonobo attitude est ce qu’il lui faut. Et pour cela le rhum gingembre...

      Zen

    • Salut cher Claude,

      Le grand air te profite drôlement, les ’ti punch aussi, car tu viens d’émettre une vérité qui saute pas aux yeux, c’est que chacun est enfermé dans un "cercle vicieux", mais celui qui joue hors-catégorie, enfin hors-cercle, vicieux ou pas, (c’est une autre question) c’est tout de même le bonobo et peut-être, je dis bien peut-être... Esteban ! (Madre mia, pourvu que le vicieux du cercle ne me tombe pas sur la tête !!!)

      Bon anniversaire à Anna, Léa et Mme Francis et à Nose avec du retard !

      Bisous bonobos !
      Juju.

    • tu es à 14000 km ........................ ; un peu loin !!!!!! anna

    • Vieux Stal Borné,

      Comme je ne sais plus où j’en suis avec tous ces posts et tous ces fils, je m’aperçois que je tarde un peu à répondre, et là j’ai une semaine de retard pour celui-là.

      En fait ce n’est pas tant de l’inconscient dont je parle (je laisse ça aux psy) que de la conscience, la prise de conscience des choses. mais il est difficile d’en dire plus ici sur un fil d’internet.

      tu me demandes "qu’en est-il de toi ?" : il en est de moi comme de tout un chacun compte tenu de tous les conditionnements qui ont tissé nos vies. Je fais ce que je peux avec ce que je suis et ce que j’ai acquis ou compris de la Vie et de mes choix, de mes expériences et de mes relations avec les autres, car sans les autres et ce qu’ils nous renvoient quand nous émettons nos signes vers eux, nous n’avancerions pas beaucoup non plus.

      Amicalement

      Maguy

    • COMMENCER à se changer SOI MEME sans attendre que le monde change, tu poses en fin de compte le PROBLEME de l’INCONSCIENT. Vaste progrramme, ma chère. Mais qu’en est-il de toi ? Et si nous essayions de nous former une image idéalisée de nous memes, et tendre vers cet idéal, ou plutot, noblesse oblige, essayer de comprendre que nous ne sommes pas l’idée que nous nous faisons de nous memes, mais ce que nous faisons.

      "COMMENCER à se changer SOI MEME", mais depuis le début je ne fais que çà, un coup en smoking, un coup en short, un coup en string, un coup à poil !

      Mon inconscient ? J’y navigue avec béatitude, je m’y plonge pour me ressoucer et je laisse remonter SEULEMENT le positif. J’ai la technique...Je vous préparerai un (humble) papier qui sera non pas une liste à suivre mais un "état" à atteindre.

      Rappelez-vous de la forêt de Broceliande, vous m’avez fait courir je me suis un peu perdu mais j’ai rencontré des esprits initiateurs...

      Maguy chérie, comme je ne sais pas encore si tu pratiques la technique du "fou" je te traduis en "normal" :

      - Comme dis Juju les q ;D,  ;),  :) sont des smileys qui agrémentent les fins de commentaires pour leur donner une connotation de l’esprit du commentaire, aucune fonction mathématique donc.

      - Au sujet de la main tendue, je n’ai fait que reprendre ton allusion à la "porte d’AIX", qui à Marseille est l’arc de triomphe qui se situe à la sortie ou l’entrée (porte) de la ville et que tous les Marseillais utilisent pour dire entre autre "taing elle a le cul [gros] comme la porte d’AIX". En aucun cas je me serais permis de faire cette allusion sur toi. Garde toujours en mémoire que nous sommes au fou et que je fais toujours attention entre plaisanterie et vexation.

      Je reviens à VSB, "COMMENCER à se changer SOI MEME" je m’IDÉALISE en Phallus...allé les psy régalez-vous q ;D , :o)),  ;o), :D

      Je vous avais déjà donné mon aurevoir, donc "re"aurevoir les ami(e)s.

      Esteban

    • Mais je ne me suis pas vexée du tout ! En plus j’ai le sens de l’autodérision c’est plus reposant.

      J’ai juste continué à plaisanter et d’ailleurs c’est vrai que j’ai maigri de 8 à 10 kg, sans être pourtant énorme. Donc j’étais d’autant plus à l’aise.

      Tu as bien raison de tout tourner au positif.

      Voir le verre à moitié plein, plutôt qu’à moitié vide.

      Maguy

    • ...sans être pourtant énorme

      Je m’en doutais c’est pour celà que :

      Grosses bises petit haricot "vert"

      Esteban

      Pstscr : les guillemets pour ne pas confondre "vert"(couleur) et VERTS (vexation...)

    • Profites-en pour t’idéaliser en phallus, parce que si un jour tu te vois en billet de banque, c’est là que tu auras besoin des psy. Tiens, je ne résiste pas au plaisir de t’en raconter une : un pauvre homme se prenait pour un os, tant et si bien que son état exigea une hospitalisation en psy. Le toubib, qui devait s’y connaitre finit par lui faire PRENDRE CONSCIENCE ( ou par lui rendre la conscience ) qu’il était un homme. Et un beau jour, complètement guéri, notre homme sort de l’hosto.......pour revenir quelques instants plus tard, mort de peur, et tremblant de tous ses membres : docteur, il y a un chien qui me regarde d’un drole d’air, là, sur le trottoir. Mais, vous venez de me dire que vous étiez redevenu un homme ? Oui, oui, docteur, moi je le sais, mais le chien, lui ne le sait pas. J’ajoute que toute ressemblance avec des personnes existant ou ayant existé etc etc ..... Tu commences à piger pourquoi " l’autre " a été élu ? A tout prendre, les histoires de FOLIE sont peut-etre bien des histoires de RAISON ? Au fait, je pensais, le smoking, c’est pas le plus pratique pour CON GRAISSER ou CONGRESSER ( l’expression est dans le Kama Soutra, qui parle de " congrès d’amour " mais je ne suis plus très sur de l’orthographe ) les nanas. Enfin, c’est toi qui vois. Amicalement. Vieux stal borné.

    • Tu fais comment pour les impots : ce que tu as déjà payé, ou ce qui reste à payer ? Bises. Vieux stal borné.

    • VSB

      ça dépend de quoi on a pris conscience mon vieux, tout est là, sinon vu de ton point de vu (celui de l’histoire) il ne reste plus qu’à se flinguer bien sûr. On peut toujours tout ridiculiser en raisonnant sans fin intellectuellement et en citant des histoires de "fou". D’autant plus que nous sommes bien dans un monde "Kafkayen". On peut se mettre d’accord là-dessus.

      Le principal étant la bonne volonté et la bonne foi pour comprendre ce que chacun veut dire et ne pas trop perdre de temps dans des raisonnements qui ne nous aident pas beaucoup.

      En attendant, Bon été et bonne rentrée ....

      Bises

      Maguy

    • Psssttt, coucou Maguy, c’est moi. Tu te trompes, je ne suis pas très optimiste, ( mais que ça reste entre nous ), je n’essaye pas de ridiculiser, mais un peu d’autodérision ne fait pas de mal. Parce que, peut-etre que d’une certaine façon je suis " fou ", tout en pensant etre doué de raison ? Et je vais t’en donner un exemple dans une réponse à l’article sur la fronde des intellectuels communistes à propos de l’actualisation du Programme Commun en 78, sur Bella Ciao, signé Weill. Pour la bonne volonté et la bonne foi, tu as raison, mais pour le raisonnement, eh bien, mon Dieu, ça entraine à raisonner. Et, bien sur, raisonner n’est pas agir. Bon allez, c’est l’heure de l’apéro. Je te fais de grosses bises. Vieux stal borné.

    • Salut Vieux stal Borné,

      C’est chouette de renouer un peu le dialogue avec toi sur (dans ?) ...ce petit havre de Paix de poésie et d’humour. Je m’étais un peu perdue dans des répliques à n’en plus finir à Copas qui est l’autre face jumelle de "V", en beaucoup plus malin et raffiné. Enfin c’est pas grave on ne m’y reprendra plus.

      Dis-donc tu m’as fait faux bond sur quelques posts. Notamment quand j’ai répondu à ta question : est-ce que tu es fille d’espagnol. Tu ne m’en demandais pas tant certainement ! mais là tu as touché un point sensible du début de ma vie, qui n’étais pas piqué des vers (si l’on peut dire !!) alors je me suis laissé allé à te faire un petit résumé suite à ton propre post où tu parlais des réfugiés espagnols que ta mère avait accueillis et aidé.

      Mais j’ai conscience ..(tiens !.) que moi même je n’ai pas répondu à un certain nombre de choses de ta part, c’est qu’on y passerait ses jours et ses nuits sur cet irremplaçable Bellaciao, si on voulait répondre à tout et à tous.

      Je me suis décidé à aller sur le site du PCF et à la rubrique du fameux questionnaire auquel tu peux répondre toi aussi même si tu n’es plus au PCF. En fait c’est beaucoup moins orienté qu’on ne le dis car il est demandé aussi en introduction que chacun y apporte ces compléments de questions et de sujets nouveaux s’il l’estime nécessaire. Et je ressens que tous les militants devraient participer sans faute à la réflexion, surtout ceux qui veulent que le PCF ne meure pas en tant que PCF utile au peuple et à ceux qui souffrent en particulier.

      Voilà les dernières nouvelles.

      Bises Vieux stal

      Maguy

    • YES SOEUR. Je suis un peu pagailleux, moi aussi, pour les posts, aussi je prends la décision irrrrrrrévocable de mettre le nom du destinataire au début du post. Donc, disais-je, chère Maguy, que je vais mettre un commentaire A l’article SUR la " rétrocontroverse des intellectuels communistes en 78 contre le Parti ". Je pense que pousser à l’occasion le raisonnement un peu loin, c’est de la gymnastique intellectuelle, au meme titre que la piscine ou autre sport : en cas de besoin, on tient mieux la distance et on a plus " d’allonge ". Pour les histoires de " fous ", certaines sont comme des mirroirs déformants. Mais moi, JE LE SAIS. Au contrire du chien de ma belle-mère, quand je lui mettais la glace devant le nez, il entrait littéralement en transes : il n’a jamais compris que l’autre chien, c’était lui. Bon, allez, une petite blague, mais gentille : en Sibérie, sur une banquise, deux morses se battent. Une paysanne passe, et les deux morses cessent leur combat. Pourquoi ? Parce que la moujike adoucit les morses. Pour les origines espagnoles, on a eu les réfugiés de Franco et de Salazar-Caetano, et c"était autre chose que les petits branleurs de la classe moyenne qui viennent faire du ski dans les Pyrénées. Pour moi, espagnol, portugais, ou italien, c’était pareil que breton ou chpountz ou chti, Tiens, à propos de maths, j’ai eux ou trois petits problèmes qui pourraient servir d’illustration au bouquin de Politzer " Principes élémentaires de philosophie ", et les maths, c’est à la portée d’absolument tout le monde. J’arrete pour le moment. Grosses bises. Vieux stal borné.

    • j’avais un peu zappé celle-là VSB.

      Comment je fais pour les impôts quand j’ai déjà payé la moitié et qu’il m’en reste encore la moitié, pour appliquer la philosophie du verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide ?

      Exactement pareil. Je me dis "chouette" j’ai déjà payé la moitié !!... Ce qui est fait est fait . Car il ne sert à rien de se torturer l’esprit dans la mesure où je ne peux pas y échapper, à moins de frauder mais là je prends un risque. Cela ne m’empêche pas de lutter avec d’autres pour essayer d’empêcher des situations bien pire et peut-être un jour ..... faire péter la chape de plomb !!

      Excuses moi VSB de ne pas savoir répondre avec autant d’esprit et d’humour que toi. C’est un don qui n’appartient qu’à toi !! Et c’est pour ça qu’on t’aime.

      Bises

      Maguy

    • Sacrée, Maguy, pour l’esprit et l’humour, j’essaye de présenter les choses de telle façon que l’ironie éveille et intérresse. Apprendre en s’amusant, et personnellement, j’irai plus loin : devenir PLUS intelligent en s’amusant. Ceci dit, si j’ai la fibre pédagogique, c’est certainement en partie, un mécanisme de compensation. Mais les réponses que je peux avoir nonobstant une certaine maladresse de ma part, me payent largement et au-dela des quelques ( touts ) petits efforts que je peux faire pour mes " frères " à deux pattes. Tiens, puisque on est sur le site des bonobos, explique -moi donc un peu pourquoi les " bonnes femmes " sont des hypocritesses qui pensent à la " fesse " encore plus que les bonshommes ? Oh et puis tiens, pour aller plus vite je te donne la réponse : parce que, dans cette société qui, dixit Marx " marche sur la tete ", elles sont encore plus privées D’AMOUR VRAI, c’est-à-dire D’AMOUR HUMAIN, que les bonshommes. Et, malheureusement, une partie de jambes-en-l’air n’est que trop souvent comme un tichet d’hippodrome : le canasson joué arrive bon dernier. Maintenant, tu vas bien avoir un avis sur l’amour qui est humain et celui qui ne l’est pas ? Pour ce qui est de la Révolution, je me pose la question de savoir si la classe moyenne-collabo abrutie par le capital pourra le défendre intelligemment et combien de temps ? Pour le moment, grosses bises DANS ta joue. Vieux stal borné.

    • Borné Stal Vieux !

      Alors là pour le coup, je préfèrerais une bise SUR la joue, parceque DANS, ça risque de faire plutôt mal et je suis de celles qui n’aiment pas les brutalités. Si si y en a ! mais je sais bien que tu as dis ça rien que pour "m’emmerder" enfin je veux dire pour me faire rire. Et tu es bien le seul qui me fasse rire à peu près à tous tes posts, tout en me faisant réfléchir comme tu dis si bien. D’ailleurs les plus courts sont souvent les meilleurs.

      Quant à ta question sur "l’amour vrai, l’amour humain" et les "bonnes femmes hypocritesses" qui penseraient plus à la fesse que les hommes"parcequ’elles sont plus privées qu’eux" je ne sais trop quoi en penser, et ce serait intéressant de créer un nouveau fil du "FOU" sur ce sujet justement pour que les hommes et les femmes s’y expriment et disent qu’est-ce qu’ils en pensent. Comment les unes et les autres (femmes et hommes) ressentent ce que tu dis, en essayant juste d’être authentiques sur la vision qu’ils et elles ont de cet "amour vrai et humain", ce que chacun chacune souhaite. Les règles pourraient en être, l’authenticité, la bonne foi, la bienveillance et le sérieux mais l’humour n’en serait pas pour autant exclu pourvu qu’il incite à la réflexion plutôt qu’à la fermeture.

      Ce serait intéressant que chacun s’exprime pour que par delà les différences de vision de ressenti ou de souhait qui peuvent s’exprimer, on puisse peut-être entrevoir une possibilité de VRAI rencontre, de ce qu’il me semble être deux façons complémentaires de concevoir l’Amour humain.

      Pour ma part, il me semble que si les femmes parlent au moins autant de fesse que les hommes, il n’en reste pas moins que sur le plan des rapports sexuels il y a peut-être une différence d’approche des femmes par rapport aux hommes qui sont naturellement plus abrupts et directs sauf quand ils ont compris et expérimenté qu’en l’étant moins ils y gagnaient finalement
      beaucoup.

      Ceci dit, les choses sont beaucoup plus complexes que cela, parceque cela dépend des tempéremments de chacun et chacune dans ce domaine et des situations ou circonstances qui incitent à plus d’impatience ou de passion réciproques. Inutile de faire un dessein sauf par les excellents dessinateurs comme Chimulus ...

      Quant à la question du "vrai amour humain", comme tu me parles tout de suite après de "parti de jambes en l’air" je me demande ce que tu entends par "amour vrai" et "amour humain".

      Pour moi l’amour humain le plus satisfaisant est celui qui ne se réduit pas justement à une "parti de jambes en l’air" (nous ne sommes pas des "bonobottes" à 100/100 ....même si certains et même beaucoup d’hommes le regrettent sans doute, c’est bien connu)..... Et ne serait-ce pas ça finalement la différence entre les hommes et les femmes ? Cher vieux stal borné ?

      Bises fraternelles

      Maguy

    • Je fais court : l’amour humain, c’est donner sans attendre de " retour sur investissement ". Et certains " aiment " leur semblable comme ils aiment le saucisson : pour les bouffer. Bises. Vieux stal borné.

    • Oui, ça devrait être ça VSB, mais sincèrement tu crois vraiment que la plupart des humains aiment vraiment l’autre pour ce qu’il est.? et avec un tel désinteressement ? Il n’y aurait pas autant de divorces si c’était le cas, tu ne crois pas ?

      C’est pour ça que je m’étais un peu limitée à faire un petit état des lieux ou plutôt de faits concrets, mais il y a bien d’autres choses à dire....

      Mag

    • L’amour qui bouffe l’autre, c’est l’amour possessif, si je ne me trompe ! et c’est peut-être le plus pénible.

      Mag

    • Chère Maguy, on donne en fonction de ce qu’on a dans la tete et dans le coeur, et crois-tu que le but du capitalisme soit de produire des personalités riches, non mutilées, complètes, épanouies, et tout et tout ? Une cadresse qui est payée 30/100 de moins qu’un cadre sera 30/100 plus vacharde. Elle fera passer ses c....en hurlant au machisme, à la phallocratie et à la mysoginie, mais se gardera bien de faire quoi que ce soit contre le capitalisme et dans l’intéret du plus grand nombre. Marx avait noté que lorsque le capitalisme devient dominant il finit par s’infiltrer dans TOUS les pores de la société, et déterminer TOUS les aspects de la vie de cette société. Ceux qui se sont laissés " pourrir " par l’esprit du " tuer ou etre tué " dans la vie professionnelle, ne se comportent pas mieux dans la sphère familiale, d’ou le nombre de divorces. J’en arrive à la conclusion de ma péroraison : l’amour est un mot fourre-tout, qui permet de justifier tout et n’importe quoi. Bon, je continuerai à un autre moment. Je te fais des grosses bises. Vieux stal borné.

    • Très cher VSB,

      Je crois que nous aurions tort de tout, absolument tout ramener au capitalisme. Car c’est là qu’il n’y aurait plus d’espoir ....car nous risquerions de passer à côté d’une réalité dont il faut tenir compte dans la stratégie pour le changement de société. Et au risque de t’offusquer il y a des fois où je me dis que le capitalisme a bon dos !

      S’il est vrai que les rapports de force et de domination du système capitaliste qui s’infiltrent dans tous les aspects de la société famille, travail, rapports sociaux etc conditionnent et pervertissent indiscutablement les relations humaines en général et les individus, ils ne font en réalité qu’amplifier et cristalliser ce qui malheureusement existe déjà en germe dans la nature humaine en même temps certes et heureusement qu’un immense potentiel d’amour (au sens universel), de bienveillance, d’esprit de justice sociale et de solidarité.

      A mon humble avis, si ces petites graines d’avidité et de soif de pouvoir n’existaient pas déjà en germe chez l’être humain, le capitalisme n’aurait pas tant de facilité à les cultiver comme il sait si bien le faire pour obtenir le soutien de ceux qu’il exploite, et il y a longtemps que nos arguments humanistes de partage solidaire et de justice sociale pour l’émancipation de tous auraient fait mouche et porté définitivement leurs fruits dans les consciences populaires et que nous ne serions pas des êtres aussi contradictoires avec des engagements humanistes et révolutionnaires et des comportements dans la vie de tous les jours qui contredisent nos paroles.(enfin pour certains plus que pour d’autres !!)

      D’où mon opinion sur la nécessité d’une remise en question personnelle dès qu’on en prend conscience, malgré et envers et contre tout conditionnement du système capitaliste. Si l’être humain ne peut pas être plus fort qu’un système, à quoi bon lutter !!!

      Pourquoi crois-tu que les arguments de Sarko ont si bien marché ? Ecoute les gens parler : beaucoup trop malheureusement préfèrent rêver stupidement qu’un jour ils deviendront patron eux-mêmes pour pouvoir exploiter les autres et gagner le plus d’argent possible à leur tour (d’où le "tout est possible !!"....), plutôt que lutter solidairement avec les autres pour un jour répartir équitablement les richesses pour le bien de tous.

      C’est pourquoi les communistes devraient s’atteler à travailler sur la lutte idéologique pied à pied, argument contre argument, et sur les actions de solidarité avec ceux qui souffrent et qui luttent, pour arroser les bonnes graines du potentiel de solidarité et des valeurs humanistes, si nous abandonnons le terrain, ce sont celles de la peur, et de l’individualisme le plus égoïste qui vont continuer à pousser.

      Nous aurions tort également de trop compter sur le mécanisme autodestructeur du capitalisme, même s’il y a des signes boursiers actuellement, car il sait toujours renaître de ces cendres, et possède un très bon arsenal répressif. Donc, affutons et diversifons nos stratégies pour accompagner efficacement le dur réveil de ceux qui se sont laissés berner.

      Bises

      Maguy

    • " Très cher VSB " tiens t’as vu ? Ca, c’est un lapsus, tu vois ton inconscient qui te joue des tours. Meme toi, qui veux dépasser le capitalisme, à la première occasion, tu évalues combien peut valoir ton interlocuteur. Je ne suis pas cher, et encore moins " très ", je suis économique, meme très économique. Quelques euros pour l’internet, les bouquins à la bibliothèque municipale, ça revient pas bien cher , tout ça. Na na nère, ah que.....j’ai encore trouvé le truc pour " l’embéter ".Allez, va, tu es une bonne femme comme y en a pas assez. Je te fais des bises. Vieux stal borné.

    • VSB de 4 sous,

      J’aurais préféré que tu me répondes très exactement sur les quelques idées que je "jette" sur ce fil comme une bouteille à la mer, sans que tu daignes généralement y répondre sérieusement. J’ai comme l’impression que ton humour te sert à éviter une réponse franche. C’est ton droit de faire le mystérieux humoriste, mais moi ça m’intéresserais beaucoup de savoir ce que tu en penses vraiment même si nous savons bien toi et moi que nous aurions tort de nous prendre au sérieux !! Bises. Maguy

    • Je prends mon temps ( et le tien ). Bises. Vieux stal borné.

    • J’abandonne, comme ça tu ne prendras plus le mien.

      Mag

    • Scuz Maguy. Suis Paris pour 15 jours. Pour ton post du 11/8, j’en pense la meme chose que toi, mais pour des raisons personnelles, CA ME MET EN RAGE RIEN QUE DE LE VOIR. Biz. A plus. VSB.

    • Dîtes donc tous les deux !!! C’est un véritable coup de foudre entre vous ou quoi ?
      Léa.

    • Salut petite Léa coquinette !! tu ne perds pas le fil rouge je vois ! Je ne sais pas si c’est un coup de foudre, en tout cas il y a plaisir à dialoguer en mêlant humour et sérieux (sans se prendre au sérieux bien sûr). Et puis le Virtuel est un sacré garde-FOU .... donc pas de danger à l’horizon.

      Les vacances se passent bien ?

      Bises Mag

    • Au fait Léa,

      Si un sujet t’inspire, tu peux te joindre à la discussion. Elle n’en sera que plus intéressante !! et ça me ferais plaisir !! Il n’y a pas que le cul dans la vie !!!......

      ReBises

      Mag

    • D’accord ! D’autant plus qu’il ne me reste plus beaucoup d’amants par ici, depuis qu’ils ont fait leur "coming out". (Ils en pincent tous pour les taureaux, C’est un terrible choc ... ) Enfin heureusement il m’en reste un caché.
      Tu as vu le fil est de plus en plus étroit. On avait fait un concours une fois pour celui qui réussirait à écrire le dernier mot.
      Bisous, Léa. (Je ne suis pas encore partie en vacances, snif !).

    • Et aussi Maguy, ton arrivée sur Bellaciao, comme de te lire, c’est vraiment un plaisir. Re-bisous, Léa.

    • salut Léa,

      je me suis absentée 2 ou 3 jours. Merci de me répondre pour me dire tant de gentillesses. ça fait plutôt du bien que du mal je dois dire, par les temps qui courrent. Les amants ne courrent pas les rues non plus pour moi. Mais il y a longtemps que je préfère être seule que mal accompagnée, comme disait, à peu de choses près la grand’mère formidable du film "Persépolis". Il y a tellement de choses à faire, à découvrir, à réfléchir et méditer.

      Découvrir Bellaciao a été très intéressant pour moi. Cela me permet de communiquer peut-être comme jamais je ne me le suis permis dans des circonstances de communication plus traditionnelles et cela me permet d’entretenir mes neurones, car la solitude même bien appréciée et habitée est parfois un piège si on est trop coupé des autres. Or sur Bellaciao, c’est une mine de rencontres et de discussions même si quelquefois on a l’impression bizarre que c’est un dialogue de sourds.

      J’ai eu le même choc que toi pour ce que tu sais ... Mais je préfère ne pas développer ici, car apparemment ça ne passe pas, et en parler sur le fil approprié est préférable.

      A plus de te lire Bella ..

      Ciao ! Mag

  • CE MATIN, MON FACTEUR NE M’A PAS POSÉ UN LAPIN ...

    ... et j’ai reçu la belle carte avec la belle enveloppe pleine de couleurs vives de l’île de Claude !
    Je me dépêche de le dire à tous : Claude évolue dans un hiver torride où l’eau de la mer est à 23% alors qu’ici elle est plus souvent à une dizaine de degrés ! (ce qui est à peu près la température optimale du Champagne).
    Alors, levons nos verres et un faisons un grand salut fraternel à "l’ovoïde aux yeux violets"

    Ciao et fraternité,

    NOSE

  • CE MATIN SUR FRANCE INTER...

    ... on a beaucoup parlé des Bonobos. J’ai reconnu Estéban, Anna, Juju, Léa, Claude, TZ, JMH Pingouin, Rose, Flash, M, Roger, Tom, Roberto, Bertinotti, etc.

    Bonne bourre à tous,

    NOSE QUI SE REPOSE.

  • AU FAIT...

    ... ça faisait un bail qu’on avait pas tenu un fil si long et avec tant de Bonobos au rendez-vous !
    Et ça s’arrose ! Tavernier, au boulot !

    NOSE

  • pour que soit claire...

    c’est insupportable que des "malin" profite d’un forum ouvert ou on espère de se "relaxe" et parle d’autre chose... pour "introduire" en force des problemes hors sujet "par exemple la corrida" donc est normal essaye d’arrêté de "transformé" et "devie" le sujet...

    tout le monde que profiter de ca pour crie a la censure sont des manipulateur que on pas de place ici sur notre site...

    Roberto

    • C’EST EXTREMEMENT CLAIR, MON CHER ROBERTO.

      Ciao Bello !

      Tzigane.com

    • Même moi on m’a supprimé un message !!! C’est scandaleux !!! Roberto tu risques des poursuites ...
      Moi ça m’a hyper relaxée cette corrida au Fou ...
      Bises, Léa.

    • Je crois avoir manqué un passage...? Non ?

      Roberto je ne comprend pas ton "coup de fusil" ?

      Je cherche mais je ne vois pas d’allusions aux propos que tu dénonces.

      Peut-être as-tu pris au 1er degré ma plaisanterie sur le sécateur ?

      Si c’est cela, tu te trompes car je suis le premier à dire que le gommage de certains articles ou certains commentaires sont nécessaires, pour conserver la ligne éditoriale du site et pour éviter les agressions dont moi aussi j’ai tendance quelquefois à user.

      Esteban

    • Hé les gars, planquez-vous, la classe moyenne est sur les routes : comme dirait la Louve, eux qui croient tout savoir sur tout et toujours tout dominer et maitriser, faut les voir conduire. De mon temps, ils auraient mené leur bourricot comme ils mènent leur carriole, ils auraient pris une ruade. Tiens, je vais me livrer à un petit travail d’éducation des masses, ( ceux qui se prennent pour des masses, levez le doigt ) : quelqu’un peut-il me dire la différence entre savoir SE conduire ( SOI-MEME ) et savoir LA conduire ( LA VOITURE ) ? Ceux qui auront fait l’effort de chercher et en plus de trouver pourront aller se faire payer à boire chez le Reboursier ou Estéban. Ou chez Elodie ou chez Sarko, après tout, tant que c’est pas moi que paye......Amitiés. Vieux stal borné.

    • Ah Ah Ah ! Tu as complètement râté la corrida ??? Alors là tu as vraiment râté quelque chose ! Depuis point de sécateur mais un lavage à grande eau. Plus une seule goutte de sang.
      Bisous, Léa.

    • Pas problem Esteban

      ce te pas di tout pour toi que je ecrit le commentaire mais pour quelquen de Toulouse...

      R.

    • Sacré vieuxstalborné, tu es toujours aussi impayable !! Donnes nous ta réponse ça ira plus vite.

      Mag

    • Amie Mguy, je te bise sur le front, ça économisera les joues. Savoir SE conduire en voiture, c’est savoir se conduire tout court, " en vertu des grands sentiments " que tu peux avoir sous les bigoudis, ou des règles du savoir vivre : par exemple, donner un coup de volant pour ne pas rouler DANS une flaque, et ainsi faisant, ne pas doucher l’innocent piéton. Savoir LA conduire, la voiture, c’est doser la force SUR la commande en fonction des lois de LA MECANIQUE. Certes, je ne disconviens pas qu’après tout, les faux bourges de la classe moyenne sont des humains ( avec un petit h ) mais j’observe que les sangliers, chèvres, moutons et justes et y compris l’ours qui s’est invité à la cantine de Sarko dans ma vallée haut-pyrénéenne sont d’un commerce plus aisé. ( A bas le tourisme de masse et pompe à fynances ) Mais comme eut dit ma grand-mère en son temps, ce sont là épreuves que le ciel m’envoie pour fortifier ma foi chrétienne et gagner mon paradis. Remarque, y aurait beaucoup à dire sur le mélange des genres : la foi crétienne, et l’intérèt perso, gagner le paradis. Bon, ce coup-ci je te bise sur le nez, ça économisera le front. Vieux stal borné.

    • Tu vas finir par me faire le coup de la bébête qui monte et qui descend !!!.....

      Mag

    • La bébète qui monte et qui descend, elle fait trois cents kilos, et l’an dernier, elle était à deux cents mètres au-dessus de mon camping. En ce moment, on a les bobo-intellos-écolos qui viennent nous seriner : l’ours, IL A DES DROITS. Certes, et quand il a été kidnappé dans sa Bosnie, il a eu le droit de ne pas ètre d’accord ? Alors crois-en mon expérience, une seule bébète qui monte et qui descend, c’est beaucoup moins grave que 53/100 de bébètes qui vont et qui viennent de " goche " et surtout de droite. T’as vu, hein, j’ai de la répartie ? Allez, va, je te fais des grosses bises DANS le DEVANT du DESSUS de ta joue, gauche bien sur. Vieux stal borné.

    • 300kg !!!!! maguy, t’as pas la trouille ?????????? bises anna ( nue au soleil ............d’Euronat §§§§§§§§§§§§)

    • Ce qui devait se produire s’est produit, l’ourse s’est fait écraser sur une quatre voie, à quelques encablures de Lourdes. Mais pas de panique, le programme prévoit l’implantation de cinq animaux supplémentaires. A ceux qui se demandent : ça coute combien ces conneries ? Hé bien je répondrai que ça NOUS coute une CERTAINE augmentation du SMIC. Amitiés. Vieux stal borné.

    • L’ourse a trouvé le passage pour se retrouver sur l’autoroute juste au moment ou des militaires passaient... ils etaient en mission ? les militaires ... p’tete ... mais laquelle ? Allez savoir...

      bd

    • Anna, 300 kg tant que c’est virtuel ça va. Mais là je me demande si VSB ne c’est pas un peu énervé quand même.

      Fais attention au soleil quand même, protèges-toi bien la peau ! tout en profitant bien.

      Bises

      Maguy

    • Non les trouffions, on les connait dans le coin. C’était une vulgaire bagnole de liaison, ( pour faire les courses, ). Mais un certain nombre d’esprits superficiels n’arrivent pas à comprendre que l’ours et le patou sont incompatibles avec l’élevage intensif du mouton et le tourisme de masse. Si on veut revenir au nombre d’ours de 1920, il faut remettre cette vallée dans l’état dans lequel elle se trouvait précisémment en 1920. Moi je suis ach’ment pour, mais les écolos pro-ours ? Amicalement. Vieux stal borné.

    • Mais non, ma camarade Maguy, mais quand je vois les aneries que les bobos-écolos-pseudo-intellos viennent nous sortir..... J’ai vu y a quelque temps une émission sur les NAC, les nouveaux animaux de compagnie. Des malins se sont lancés comme psy pour animaux de compagnie. Ils se font des cou...en or en faisant allonger un python, ou un guépard, ou autre bestiole sur un divan, et en diagnosticant telle ou telle maladie. C’est nouveau, et ça marche : normal ça vient des States. A QUAND UN PSY POUR BONOBOS ? HA HA HA. Vieux stal borné.

    • Eh bien figure toi VSB que moi je suis psy pour bonobos ...
      Et ton cas n’est pas très brillant, mais ... secret professionnel ...
      Léa.

    • Euh.....Y a de l’espoir quand meme ? Vieux stal borné.

    • Pauvre ourse, elle n’a même pas profité des miracles de Lourdes ! Et puis la France a été lourdée, car en fait d’avoir 7 ans, elle en avait 17 !

      Et puis aussi, je me dis que si la pauvre bête avait reçu quelques cours de code, peut-être bien qu’elle aurait trouvé le passage du souterrain qui lui aurait permis de passer sous l’autoroute, en toute sécurité ! Voilà ce que ça donne les restrictions budgétaires !

      Bisous bonobos.
      Juju

    • Vu ta réponse courte et bonne comme d’habitude, Ah ! Ah ! Ah ! je pense qu’il y a de l’espoir, mais on ne peux jurer de rien ! ....

      Effectivement le problème des ours qui déciment les troupeaux est quand même un sujet épineux à considérer et à discuter sérieusement. Moi je ne sais trop quoi en penser, à part que ça ne me paraît pas très juste non plus de sacrifier des animaux d’élevage à des ours en liberté qui causent un préjudice aux éleveurs de troupeaux.

      Maguy

Derniers articles sur Bellaciao :