Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Bolivie : Evo Morales réelu avec 60% des voix

mercredi 15 octobre 2014, par Rej 17

Malgré la bataille impensable de la droite de Bolivie aidée par la CIA, le peuple Bolivien ne s’est pas trompé en élisant pour la 3ieme fois Evo Morales président avec 60% des voix . Il faut dire que son bilan est plutôt positif . Même s’il reste beaucoup à faire, le choix politique de nationaliser le gaz et le pétrole ressemble à un début du socialisme . En fait, pendant que le peuple Bolivien avance comme à Cuba, au Venezuela ect..., nous avec le capitalisme nous courrons à la catastrophe à grands pas. Alors, vive le socialisme ,vive Evo Morales, vive Maduro, vive Cuba et les autres. Si seulement les Français pouvaient s’en faire des exemples ...

Messages

  • L’orsque le Peuple règne , le Socialisme avance . Il démontre sa supériorité incontestable sur le régime capitaliste honni de tous les Humanistes ! :

    Evo Morales a dédié la victoire électorale à Fidel Castro et Hugo Chavez LA HAVANE, Cuba, Oct 14 (acn) Après sa victoire électorale ce dimanche, le président bolivien Evo Morales a dédié sa victoire à Fidel Castro et Hugo Chavez. "Cette victoire de la démocratie du peuple bolivien est dédiée à tous les peuples d’Amérique latine et du monde, qui luttent contre le capitalisme et l’impérialisme. Cette victoire est dédiée à Fidel Castro et Hugo Chavez et tous les présidents et gouvernements anticapitalistes et anti-impérialistes ", a déclaré le chef de l’Etat bolivien. Suite à l’annonce des résultats préliminaires qui ont donné la victoire à Morales dans huit des neuf départements, il est venu au balcon du Palais du gouvernement pour remercier le peuple bolivien. Bolivie s’est développée et dans cette nouvelle période le gouvernement d’Evo Morales promouvra un processus de changement et la révolution démocratique et culturelle. Selon Ipsos agence de scrutin, Morales a remporté les élections avec plus de 59 pour cent des votes, Samuel Doria est resté en deuxième position avec 25, 3 et l’ancien président Jorge Quiroga, le troisième avec seulement 17, 7 pour cent.