Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

C’est qui Charlie ?

dimanche 18 janvier 2015 , par Polémix et la Voix Off .com - Contacter l'auteur - 2 coms

Emission : Une Histoire de Charlie.
Pour tous ceux qui pensent être Charlie...
sans jamais l’avoir lu.
C’est sur www.polemixetlavoixoff.com

Mots clés : Polémix & la Voix Off / Radio /

Messages

  • Moi je suis Charlie Parker. Rien que pour plaire à Siné.

    • j’écrivais il y a quelques jours que je serais bien ’Charlie’ Mingus, mais il avait horreur qu’on l’appelle comme ça, et quand Mingus se mettait en colère...

      quant aux "je" : il faut aussi les comprendre pour ce qu’ils sont malheureusement.

      on peut dire « je suis x » avec n’importe quoi pour x, parce qu’importe aussi le "je" : des individus que caractérise leur position de sujet comme individus, des "monades" qui caractérisent l’individualité pour le capital, d’où découle l’individualisme de nos sociétés et l’idéologie dominant aujourd’hui

      ces individus, quelles que soient leurs idées en tant que tels, peuvent bien sûr se regrouper et agir en groupes, en masses ou en foules : une somme, une addition, du genre qui justement peut constituer un peuple de citoyens d’un Etat ou agir dans une société civile, bref tout ce qu’a expliqué Marx le jeune, comme constituant l’idéal de l’Etat pour le capital dont il fera plus tard la critique comme "économie politique"

      mais ces actions collectives, quelle que soit leur ampleur, ne prennent pas la caractéristique d’un combat de classe, elle ne sont pas de cette nature, et ici, on a le parfait exemple d’une mobilisation transclassiste (qui traverse les classes sociales), c’est-à-dire ce sur quoi s’appuie :

      1) l’appel à "l’unité nationale" (la France est Charlie), mais en tant qu’Union ni nationaliste ni anti-nationaliste (Le Pen a manifesté en Province), la manif ne visait pas un Etat u une nation ennemis...

      2) l’Union sacrée pour une guerre en fait inter-impérialiste de l’Occident capitaliste menacé de perdre sa suprématie face à la montée de la Chine et des pays émergents, l’enjeu étant la maîtrise des territoires en guerre[...]

      ceux qui tirent les ficelles des intégristes n’ont rien à foutre de l’Islam, ou seulement comme support à la folie armée contre l’Occident. Ils sont souvent dans la région les dirigeants amis de la France, ou leurs concurrents pour y créer un Etat, qui fera des affaires avec la France comme elle l’a toujours fait avec des dictatures

      « je suis Charlie » = « je suis contre la lutte de classes » que "je" le veuille ou non. Choisir c’est renoncer

      bref, ça donne aujourd’hui

      je suis Charlie = je suis la France comme nation de la liberté de rire de tout => je veux la guerre

      les Français ont été entendus en Afrique et au Pakistan, on ne peut pas dire qu’ils n’aient pas compris. Même des Chrétiens et des laïc manifestaient contre les caricatures, et contre la politique de la France : n’est-ce pas clair ?

      4 millions de numéro des survivants. Sondage 42% des Français pour continuer les caricatures Mahomet, 57% pour arrêter, mais 57 % aussi pour ne pas aller davantage faire la guerre dans ces pays, contradiction insurmontable de vouloir continuer ce qui est reçu comme une provocation. Non on en rajoute :

      Houellebecq (aux Inrocks le 14) : « Nous sommes réunis aujourd’hui pour défendre un “journal irresponsable” [...] La liberté d’expression a le droit de jeter de l’huile sur le feu. La liberté d’expression n’est pas négociable. » On dirait du Hollande, pas mal pour l’« insoumis » qu’il dit être

      même chose au demeurant pour Charlie Hebdo, qui pouvait fort bien choisir de faire sa couverture de mercredi avec (contre) Netanyahu, Hollande, Sarkozy, Mélenchon, Laurent, le MRAP..., les curés imams et rabbins, les flics... Non, ils ont eu le "courage" de recommencer, ça rapporte plus, ça va faire vivre le journal de "l’insolence" française, et faire rigoler beaucoup de monde, avant que certains en crèves. Mort de rire, comme on dit. Hé bien MdR : je dis merde, ça suffit !

      reste plus qu’à attendre le prochain attentat et les marches pacifistes d’une bonne partie qui se sont fait rouler dans la farine, pour ne pas dire dans le sang de personnes innocentes, mais pas les dessinateurs qui ont fait ça. Alors qu’ils continuent, que des charlots les encouragent, et que des centaines d’innocents crèvent loin de "chez nous", y compris des Français.e.s. Ne soyons pas impatients. C’est pour très bientôt

      On met en dangers nos "ressortissants" pour légitimer d’envoyer un corps expéditionnaire les "protéger"

      merci Charlie

      je suis en colère, comme Charles Mingus ;-)

      bonne nuit et bon courage

Derniers articles sur Bellaciao :