Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Calais :"nettoyage" méthodique des humains

samedi 3 mars 2007

Depuis maintenant plus de deux semaines, la police à Calais est usée aux
fins électoralistes de Sarkozy.

Des arrestations continuelles, aux éloignements répétés, on est passé aux
mises en centre de rétention pour des expulsions de réfugiés politiques.

Quelques histoires prouvent à nouveau que la préfecture d’Arras usent
d’actes illégaux pour réaliser les expulsions. Certains se sont retrouvés
avec des empreintes dans des pays européens où ils sont certains ne pas en
avoir laissés. D’autres se voient vieillir pour atteindre l’âge adulte.
Et pour ceux que l’on ne peut pas expulser facilement, tels les iraniens,
les somaliens et les érythréens, on ouvre les portes des CRA pour les
enfermer quinze jours et ainsi donner l’illusion du travail réussi de N.
Sarkozy.

Il y a 18 jours, des réfugiés afghans/pakistanais ont été mis en CRA de
Coquelles, passés au tribunal et dispachés dans trois centres de rétention :
Coquelles, Lesquin et Paris.
Présentation à l’ambassade.
4 personnes originaires des rues de Calais sont revenus de Lesquin,
vendredi, au bout des quinze jours de rétention. Ils ont dit que 20
personnes y étaient encore retenues. Selon la CIMADE du CRA, deux seront
expulsés au pakistan.

Il y a quelques jours, un jeune réfugié érythréen a été placé au CRA de
Coquelles. Il n’a aucune empreinte européenne. (et depuis le temps de son
maintien à Calais, la police aurait du trouvé ses fameuses empreintes).
Une jeune éthiopienne réside également dans le CRA. On lui a trouvé des
empreintes à Malte. Malte ? que de mauvais souvenirs pour beaucoup
d’érythréens renvoyés dans leur dictature militaire.