Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Call Expert au bord de la liquidation

jeudi 20 juin 2013 , par L’Humanité - Contacter l'auteur - 2 coms

Les salariés du centre d’appels ont découvert que la direction n’a pas payé ses dettes...

Les 105 salariés de Call Expert à Saint-Christol-lès-Alès (Gard) vont de mauvaise surprise en mauvaise surprise. Abandonnés par leur direction depuis près de quinze jours, (voir notre édition d’hier), ils viennent de découvrir que le centre d’appels, sous le coup d’une procédure de redressement judiciaire, ne remboursait plus sa dette d’environ 2 millions d’euros depuis septembre 2012. Une audience est prévue au tribunal de commerce de Nîmes, le 24 juillet. Sans régularisation de la situation, l’entreprise risque la liquidation judiciaire.

Sébastien Migliore, de l’union locale CGT d’Alès, est scandalisé. «  Call Expert ne paye plus les cotisations chômage, les retraites, les impôts… Si la direction explique au tribunal de commerce qu’en plus, l’entreprise a perdu 90 % de ses clients, ça va être très compliqué de garder l’activité.  » Alors que les salariés sont seuls dans les locaux depuis près de deux semaines à surveiller le matériel ou faire le ménage, cette nouvelle ne les a pas trop surpris. «  On sait bien à qui on a affaire, soupire Stéphanie Mallia, déléguée syndicale CGT. On comprend mieux pourquoi on nous laisse tomber, c’est pour liquider l’entreprise cet été.  » Le syndicat envisage de déposer un droit d’alerte sur les comptes, ainsi qu’un délit d’entrave envers les instances représentatives du personnel. Hier, selon la CGT, des représentants de la direction ont débarqué sur le site pour constater d’éventuelles dégradations. Une table ronde devrait se tenir entre les deux parties ce jeudi.

Cécile Rousseau

http://www.humanite.fr/social-eco/call-expert-au-bord-de-la-liquidation-544025

Mots clés : Communisme : le débat / Dazibao / Emploi-chômage / Grêves / Occupations - Blocages / Syndicats /

Messages

  • Compte tenu de ce que je vois débarquer au cabinet chaque semaine, je me demande de plus en plus : COMBIEN de "CALL EXPERT" dans ce pays dans les si vertueuses (je rigole) TPE, et PME ? !! Au lieu de nous faire ch.... avec un énième abaissement de l’âge de la retraite et j’en passe, le gouvernement socialiSSe ferait bien de commander rapidement un immense audit sur les comptes "sociaux" des entreprises en France : je mets ma main au feu qu’on sera très étonné des constats et qu’ une grande partie d’entreprises ne reversent pas la part salariale des cotisations sociales - j’en suis convaincue. D’ailleurs, avec les moyens modernes, nous pourrions tout à fait lancer nous-mêmes cet audit, via un site web sécurisé, genre CADTM. C’est à réfléchir, non ?

  • Pour plus de précisions aller sur le blog de l’UL CGT d’Alès.

    Après plus de 2 semaines aux abonnés absents le PDG de Call Expert DELAMARRE était présent ce matin à la "table ronde" à la sous-préfecture d’Alès.

    Le sous-préfet se nomme MARX.Je peux attester qu’avec MARX ça repart....
    PAS !.

    Je confirme que la CFDT après un repas au resto avec le PDG,à Alès s’est transformée en porte-parole de ce patron voyou dès le début du conflit.

    Mais depuis 3 jours quel silence ! l’ANI...mosité envers la CGT ça me manque.

    Je pense que ROUSTAN,maire UMP d’Alès, ne va tarder comme en 2001 à faire ses emplettes à l’UL CFDT pour monter sa liste des municipales.

    Hein GIL ? quand ce sera officiel présente une motion de soutien aux filles de Call expert si tu as un semblant de couilles.

    Mais bon....à priori avec ton comportement depuis des semaines,inutile de parler des absentes.

    LR

Derniers articles sur Bellaciao :