Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Communiqu é de presse OCCUPATION MAIRIE DU 11ème

jeudi 17 avril 2003 - Contacter l'auteur

George Sarre refuse de rencontrer les mal-logés de son arrondissement

Mercredi 16 avril vers 20H30, pas moins de 150 policiers ont vidé hors de la mairie du 11ème une trentaine

de familles mal-logées qui demandaient au maire un simple rendez-vous.

La trentaine de familles qui avaient commencé à occuper la mairie vers 15 heures, pour demander à être reçu par le maire, ont été

finalement expulsées ce soir vers 20 heures 30 par les forces de l’ordre sans qu’un rendez-vous n’ait été accordé.
Elles avaient déjà investi la mairie le 2 avril alors que des actions similaires se produisaient dans le 19ème et le 2ème arrondissement.
Déjà à cette occasion Monsieur Sarre avait refusé de les recevoir alors que dans les autres arrondissements les maires avaient finalement accepter une délégation de familles militantes du DAL. Monsieur Sarre serait-il le seul maire invisible de Paris ?
Le 2 avril, les familles avaient quand même été reçues par madame Lassure Adjointe chargée du Logement. Les résultats de cette entrevue n’étant pas jugés satisfaisant par les familles, celles-ci ont décidé collectivement de retourner à la mairie pour demander un rendez-vous à monsieur le maire.

Elles demandaient :

… Que le maire s’engage à intervenir personnellement auprès de la ville et des services de la Préfecture pour faire rétablir l’électricité de l’immeuble du 5 rue Cavaignac ou il a été répondu aux habitants que seuls les occupants en titre ont droit à ce service.

… Que la mairie accélère le processus d’amélioration de l’habitat dégradé du 5 rue de l’Orillon et s’engage au maintien dans les lieux des habitants qui le souhaitent ou à les reloger.

… Une table ronde réunissant la SIEMP, la ville de Paris le Propriétaire la mairie du 11ème et des représentants des habitants et du DAL.

… Que le conseil municipal de la mairie s’engage par v¦ux qu’il n’y ait pas d’expulsions sans relogement.

… Et une véritable transparence dans la commission d’attribution du 11ème en faveur des anciens demandeurs et des personnes en situation les plus précaires.

Devant cette réponse du maire, les familles ont décidé de se réunir devant la mairie,

demain 17 avril à 16 heures et sont décidées à poursuivre leur mouvement jusqu’à l’obtention du rendez-vous.

Mots clés : Logement - Urbanisme / Occupations - Blocages /
Derniers articles sur Bellaciao :