Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Conference a Montreal sur le MUR l’emprisonnement d’une nation

dimanche 23 octobre 2005 - Contacter l'auteur

Cette conférence est organisée par la Coalition pour la justice et la paix en Palestine (CJPP). SVP faites circuler largement au sein de vos réseaux. Merci.

LE CONFLIT ISRAÉLO-PALESTINIEN : MISE À JOUR

Lundi, 24 octobre, 19h15
Salle R-M130, UQAM
315 Ste-Catherine est
(métro Berri-UQAM)

En anglais avec traduction simultanée vers le français Entrée libre

CONFÉRENCES ET DIAPOSITIVES

- Sécurité ou violations des droits humains ? par
Jeff Halper - Directeur/coordonnateur du Comité israélien contre les démolitions de maisons (ICAHD)

- Le Mur : l’emprisonnement d’une nation ! par
Amneh Badran - (ex-) Directrice du Centre des femmes de Jérusalem

Jeff Halper

Se définissant comme "anthropologue engagé", Jeff Halper est le
directeur/coordonnateur du Comité israélien contre les démolitions de
maisons (CICDM). À travers sa résistance à la démolition des maisons
palestiniennes et à d’autres manifestations de l’occupation, y compris
la reconstruction de maisons démolies comme geste de solidarité
politique, le CICDM a développé une relation de confiance et de
collaboration étroite avec les organisations palestiniennes. Croyant
que la société civile et les forces gouvernementales doivent être
mobilisées pour qu’émerge une paix juste en Israël/Palestine, Jeff
dirige également l’important programme de plaidoyer international du
CICDM.

Son livre populaire Obstacles to Peace sera bientôt suivi par un
autre : An Israeli in Palestine : Reframing the Israel-Palestine Conflict
(Pluto Press). En plus de ses trente années d’implication au sein
du mouvement israélien pour la paix depuis son arrivée en Israël en
provenance des États-Unis, Jeff a aussi été actif sur des questions de
justice sociale au sein de la société israélienne et a beaucoup écrit
sur ces sujets. Il a travaillé pendant dix ans dans les quartiers du
centre-ville de Jérusalem où il a contribué à initier le mouvement de
contestation sociale Ohel des travailleurs juifs Mizrahi. Il a également
été président du Comité israélien pour les Juifs éthiopiens.

Amneh Daoud Badran,

était jusqu’à tout récemment (septembre 2005) la directrice du Centre des femmes de Jérusalem, une organisation non-governementale engagée dans la protection des droits humains, l’avancement des droits des femmes et la réalisation d’une paix entre Palestiniens et Israéliens basée sur la justice. Tant par son expérience de travail que par son militantisme politique, Madame Badran a été impliquée dans des programmes et des campagnes visant la construction d’une paix durable
entre partenaires égaux.

Elle a supervisé de nombreux projets et activités axés sur la résolution de conflits, la construction de coalitions, les droits de la personne et la résistance non-violente à l’occupation israélienne. Avant de devenir directrice du Centre des femmes de Jérusalem, Madame Badran avait travaillé pour la Fédération
palestinienne des Comités d’action des femmes. Elle détient une
maîtrise en politique du Moyen-Orient de l’Université d’Exeter
(Royaume-Uni) et vient tout juste d’y retourner pour y poursuivre un
doctorat à temps plein.

Mots clés : Canada-Québec / Guerres-Conflits / Proche & Moyen Orient / Rencontres-débats /
Derniers articles sur Bellaciao :