Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Contre l’islamophobie, pour le droit à la caricature de Charlie Hebdo

vendredi 21 septembre 2012 , par Philippe Corcuff - Contacter l'auteur - 8 coms

Un climat inacceptable de stigmatisation et de discrimination vis-à-vis des musulmans perdure en Occident, relancé par l’ignoble film islamophobe Innocence of Muslims. Cela alimente et renforce les divisions parmi les opprimés du monde entier dont les classes dominantes ne peuvent que se réjouir à un moment où elles imposent des cures drastiques d’austérité aux peuples. L’islamophobie doit ainsi impérativement être combattue comme toute forme de racisme. Mais cela ne justifie aucunement ni les violences intégristes, ni le détournement des révolutions démocratiques et sociales arabes par des groupes conservateurs.

Contrairement aux amalgames entretenus par les fondamentalistes, les caricatures publiées dans Charlie Hebdo n’ont rien à voir avec cette islamophobie ambiante. Charlie Hebdo critique régulièrement au moyen de la dérision et de la caricature l’ensemble des églises et des religions. Il n’y a rien là de discriminatoire vis-à-vis des musulmans, et donc à proprement parler d’islamophobe. Nous soutenons donc la liberté d’expression et le droit à la caricature de Charlie Hebdo, qui n’a pas du tout dépassé les bornes illégitimes de la xénophobie.

Lutter contre l’islamophobie est bien aujourd’hui nécessaire afin de recréer des convergences parmi les opprimés. Toutefois, il ne faut pas accepter l’extension indéfinie de cette notion promue par les intégristes, auxquels, ne l’oublions pas !, nous nous opposons sur le terrain des valeurs démocratiques, antiracistes, laïques et progressistes.

Nos ennemis, ce sont les inégalités sociales, la logique d’oppression du capitalisme, la misère et le chômage, les discriminations racistes, sexistes et homophobes, les violences policières ou les régimes autoritaires et corrompus, ce ne sont surtout pas ni les musulmans, ni Charlie Hebdo !

Le 20 septembre 2012,

Philippe Corcuff, sociologue, membre du NPA

Philippe Poutou, ouvrier, candidat du NPA à l’élection présidentielle de 2012

Mots clés : Médias-Presse-Sondages / Philippe Corcuff / Presse écrite /

Messages

  • "..Imaginons, en 1931 en Allemagne, en pleine montée de l’antisémitisme, un hebdomadaire de gauche faisant un numéro spécial sur le judaïsme (la religion) et expliquant à longueur de colonnes, sans aucune connotation antisémite, que le judaïsme était rétrograde, que la Bible était un texte d’apologie de la violence, du génocide, de la lapidation, que les juifs religieux portaient de drôles de tenues, des signes religieux visibles, etc. Evidemment, on n’aurait pas pu dissocier cette publication du contexte politique allemand et de la montée du nazisme, et écarter d’un revers de main, comme le fait Charb dans Libération du 20 septembre, les conséquences de telles prises de position..."

    Le contexte toujours le contexte : "Analyse concrète d’une situation concrète" disait l’un.. Les fondamentaux s’expriment dans des situations réelles et non que conceptuelles !

    http://blog.mondediplo.net/2012-09-...

  • Une piqure de rappel : "balle tragique à Colombey , un mort" , mort de Tito : un super dessin "d’un rôti de veau avec des lunettes noires" sur un lit d’ osto , " pari tragique : mort de Malraux, " il s’étouffe après avoir parié qu’il pouvait avaler ses chaussettes" Tout cela est véritable, à vous de chercher dans les archives , mais les années 70 de Charlie et d’ARAKIRI sont riches en titres de mauvais goût ( je vous conseille aussi les photos pornos des années 1890, où de faux curées sodomisent à tour de bras ,tous ce qui leur passent sous les yeux, effets garantis dans une France ,alors très bigote) !On en est pas mort , alors même si c’est tout à fait malpoli, pourquoi se rendre malade pour cela . Il y a beaucoup plus grave ; laisser tomber l’obligation du rapport de police à chaque contrôle , voilà un signe important de racisme , car moi lorsque je vois cela , je me jette sur les policiers et je demande à être controlée ( 56ans , française et blanche) afin de leur mettre le nez dedans, c’est un geste de solidarité avec les victimes de l’arbitraire ! Mais pour le reste excusez moi ; mais " à bas la calotte et vive la sociale" marie.lina

  • entièrement d’accord avec ce communiqué . c’est vrai qu’a un moment ou un autre charlie hebdo a caricaturé toutes les religions . pour ma part je pense que toutes les religions sans exceptions doivent être critiquées , pour leur soutien au capitalisme . critiquable également l’obscurantisme entretenu par elles servant a masquer l’oppression du système . de tout temps elles ont choisi leur camps . quand on connait les relations que l’église catholique a entretenue avec les nazie , par exemple n’y avait-il pas sur le ceinturon des SS dieu est avec nous . je suis en train de lire le bouquin de Corcuff Marx 21ème siècle très intéressant . sam 82 .

  • Corcuff me laisse sur le cul.
    Invoquer la sainte gratuite laik obligatoire "liberté d’expression" pour un poseur de bombes au service d’un monde pourri et du fric dans ses caisses (celles de charb)
    de sa part (et de celle de Poutou, j’espère bien qu’olivier tombera pa dan s’panneau) c’est allier la révolution bourgeoise de 1789 au libertarisme conceptuel hors sol.
    Camarades un peu d’analyses concrètes de la situation concrète

  • http://www.npa2009.org/content/caricatures-de-charlie-hebdo

    Caricatures de Charlie Hebdo
    jeudi 20 septembre 2012

    Dans un contexte de provocations réciproques, de l’extrême droite intégriste chrétienne américaine auquel répond l’extrême droite intégriste musulmane, Charlie Hebdo a cru devoir prendre part à cette situation en publiant dans son dernier numéro des caricatures de Mahomet déclenchant une polémique pour le moins exagérée. Charlie Hebdo a atteint son objectif, faire parler de lui, mais, ce faisant, il participe à cette agitation démagogique, politique des tensions et de diversion à laquelle les médias se complaisent à donner la plus grande publicité. La liberté d’expression n’est pas en cause pas plus que la liberté de critiquer ou de se moquer des religions, bien évidemment. Le délit de blasphème n’existe pas, cependant, à sa manière, Charlie Hebdo participe à l’imbécillité réactionnaire du "choc des civilisations". Plus qu’une maladresse. Les peuples, et particulièrement ceux qui depuis la révolution tunisienne jusqu’à celle de la Syrie, se sont soulevés pour leur émancipation, méritent mieux que ces surenchères démagogiques.

    Montreuil, le 20 septembre 2012.

  • Le truc de Charlie et de toute la presse c’est de nous persuader que ces caricatures ne visent que la religion, ou tout au plus les islamistes. Or Charlie a pris un tournant islamophobe et raciste depuis longtemps - il a soutenu le livre infect d’Oriana Fallaci par exemple. Aujourd’hui je me suis intéressée à la belle manoeuvre propagandiste que nous a fait la presse à partir de cette histoire, jusqu’à arriver à la promotion du discours de Le Pen en première page du Monde du week-end.
    http://journal.alinareyes.net/2012/09/22/religion-et-liturgie-de-la-presse-avec-marine-le-pen-en-pretresse/

Derniers articles sur Bellaciao :