Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Contre la pauvreté et la précarité

dimanche 17 octobre 2004 - Contacter l'auteur


Le Secours populaire lutte toute l’année contre l’injustice sociale, la pauvreté et
la précarité. Afin de mieux faire connaître ses actions de solidarité, le Secours
populaire lance sa campagne « pauvreté-précarité » qui permet chaque année de
soutenir des familles, des enfants, des personnes âgées ou des jeunes en difficulté.


de Secours populaire

A travers un vaste réseau composé de 98 fédérations, 1 213 permanences d’accueil
et 699 comités, le Secours populaire et ses 72 000 bénévoles s’engagent afin
d’aider les personnes en difficulté. Elles peuvent ainsi bénéficier d’une aide vestimentaire, alimentaire, juridique, pour
l’insertion professionnelle
, d’un accès
au logement
, à la
santé
, aux
vacances
, à la culture, aux
loisirs et aux sports
.

Le Secours populaire souhaite soutenir les personnes en difficulté dans leur quotidien tout en les impliquant dans toutes ses initiatives afin d’éviter la pratique de l’assistanat et de favoriser l’insertion sociale des bénéficiaires.
Afin de mieux comprendre leurs besoins, notre association a édité les cahiers « le dire pour agir », qui vont permettre à toutes et à tous de donner leurs avis, de décrire leurs espérances, leurs colères, leurs besoins...
Actuellement, de nombreuses personnes en difficulté remplissent ces cahiers pour soutenir le Secours populaire qui souhaite faire réagir les pouvoirs publics sur les sujets abordés par ces personnes.
En particulier, sur le sujet concernant les surplus alimentaires européens qui ne seront plus reversés aux associations en 2005. Ces surplus composent 50 % des denrées distribuées par les associations. Cette fermeture des frigos européens intervient au moment où nos permanences d’accueil indiquent une augmentation importante des demandes d’aide (+ 20 % en moyenne).

Aujourd’hui, 2 600 000 personnes en France vivent actuellement de l’aide alimentaire.
Les divers témoignages recueillis sur ce sujet dans les cahiers « le dire pour agir » reflètent l’inquiétude de personnes en difficulté :
« Les démunis vont souffrir de façon différente : les gens ne vont acheter que quelques produits alimentaires pour la survie (s’ils trouvent les moyens) et alors, il y aura de la sous-alimentation et tout ce qui va résulter après de carences et de troubles alimentaires. »
« Veuve depuis 2 ans avec trois enfants à charge, le colis du Secours populaire m’aide bien pour les fins de mois difficiles. Surtout ne le supprimez pas. »
« ...Moi, depuis 92, ils (le SPF) m’ont aidée pour mes enfants, beaucoup, beaucoup. Mon premier biberon, c’est eux qui me l’ont donné. »

http://www.secourspopulaire.asso.fr/goto/pauvrete-precarite.html

Mots clés : Dazibao / Pauvreté-Précarité / Solidarité /
Derniers articles sur Bellaciao :