Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Cyberattaque : Mode d’emploi contre Sopa et la fermeture de Megaupload

vendredi 20 janvier 2012 , par Espoir Chiapas - Contacter l'auteur - 1 com

Après la décision de la justice américaine de fermer le site Megaupload et l’arrestation de 4 des membres fondateurs, et en vue des futures lois dites SOPA (Stop Online Piracy Act) et PIPA (Protect IP Act), différents groupes de hacking, dont anonymous se sont lancés dans des attaques de grandes envergures pour protéger "internet, comme on le connait aujourd’hui".

Bien que ces lois n’aient au final que peu de chances d’être adoptées, différentes actions ont été menées à travers le monde. Le 18 janvier une opération "Black Out" a fortement mobilisé et plusieurs sites internet ont fermé (wikipedia, wordpress et plus de 50 000 autres sites ...), ou protester via des pétitions ou des bandeaux explicatifs (google...). Cette opération aurait fait reculé plusieurs élus américains à retirer leur soutien au projet de loi. Au total près de 7 sénateurs auraient changé de bord et annulé leur soutien.

Aujourd’hui le groupe anonymous aurait lancé la plus grosse attaque du web, contre les sites ayant participé à la fermeture de megaupload, ou de l’industrie du disque ou du cinéma. Plusieurs pages d’importances ont ainsi été attaquées.

En france le site de l’élysée a été également attaqué avec l’insertion de
L’attaque se fait généralement de type Ddos provoquant ainsi un trop fort traffic de visiteurs saturant le site.

Tout le monde peut y participer, voici un simple mode d’emploi :

1. Bien que les probabilités de se faire repérées soient faibles, il peut s’avérer préférable de passer via un VPN qui cache votre adresse IP et vous rends ainsi "anonymous" sur le réseau :

http://freedom-ip.com
www.hostip.fr
http://anonymouse.org/anonwww.html

2. Vous pouvez également passer par un serveur proxy, plus simple d’utilisation, il suffit juste de ne plus utiliser votre
hidemyass
naviguer.ca
anonymous-p2p

3. Vous pouvez vous rendre sur la page
http://pastehtml.com/view/bld1kvb72.html
Là vous insérer l’adresse que vous désirez saturer (acutellement : elysee.fr, hadopi.fr, universalmusic.fr, tf1.fr...), changer le chiffre 10 par 10 000 et cliquer.

Ce site étant généralement saturé, il existe également une multitude d’autres sites à travers le monde fonctionnant de la même manière :
http://whos.amung.us/stats/readers/lf1vnhkrsd0x/

Ce lien vous donnera ainsi les pages fonctionnant. Nous vous conseillons de vous rendre sur le tweet ou face des anonymous pour coordonner les attaques.
http://www.facebook.com/pages/Anonymous-Francophone

http://espoirchiapas.blogspot.com/2012/01/cyberattaque-mode-demploi-contre-sopa.html

Mots clés : Internet / Numérique-Techno. /

Messages

  • Selon Anonymous, plus de 5.000 internautes ont participé à l’opération grâce au logiciel LOIC, qui permet de mettre à disposition sa machine pour mener automatiquement des attaques en déni de service –une activité illégale. Selon CNN, l’attaque contre le site du département de la Justice a mobilisé 27.000 ordinateurs (certains peuvent sans le savoir être infectés par un ver et faire partie d’un « botnet », un réseau de machines zombies contrôlé par un hacker). Selon Gawker, de simples internautes qui ont eu le malheur de cliquer sur un lien infecté ouvrant une version Web du logiciel LOIC, ont également participé involontairement aux attaques.

    http://www.20minutes.fr/high-tech/863304-fermeture-megaupload-anonymous-contre-attaquent#commentaires

    RESUME POSSIBLE :

    1. Phase 1 : installation plus ou moins volontaire d’un botnet (LOIC) par les ANONYMOUS pour une « grande cause populaire » Exemple : la loi SOPA, la fermeture de megaupload…

    2. Phase 2 : l’installation du botnet étant faite, utilisation à l’insu des ordinateurs infectés, pour partie auto-infectés naïvement et volontairement, pour des attaques DDoS éventuellement moins « populaires ». A leur insu, cette fois.

Derniers articles sur Bellaciao :