Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

"Dégage" dit JL Mélenchon à un communiste à la Fête de l’Huma.

dimanche 25 septembre 2011, par Fete de l’Huma ?

Sidéré de voir ce reportage sur Mélenchon à la Fête de l’huma à un moment ça dérape, un militant (coco ?) pose à Mélenchon une question qu ’il a du trouver embarrassante sur le PS. Réponse de Mélenchon ? "Dégage". J’ai cru rêver mais non !!! La preuve ci dessous (et à revoir dans l’émission d’anne sophie lapix - 2eme partie à partir de 14:30 - via le web). Mais à supposer que la retranscription soit correcte je n’avais même pas tout entendu et c’est encore pire que ce que j’ai entendu !!!!


"Dégage" dit Mélenchon à un communiste

Jean-Luc Mélenchon, candidat du Front de Gauche à la présidentielle, s’en est pris, lors de la dernière Fête de l’Humanité, à un militant communiste qui l’interpellait sur la présence de plusieurs candidats à la primaire PS, en le sommant de "dégager".

Dans un reportage filmé la semaine dernière et diffusé dimanche sur Canal+, on voit un militant s’approcher de Jean-Luc Mélenchon juste après la visite de Martine Aubry et lui lancer : "je voudrais savoir s’il y a un débat ou si c’est juste pour la télé ? Il y avait Martine, elle ne s’est pas exprimée et on ne sait pas ce qu’elle est venue faire à la Fête de l’Humanité..." Très agacé, Jean-Luc Mélenchon lui répond sans ménagement : "bon, redescends (de la tribune), s’il te plaît. Dehors !".

- Le militant : "Non, pourquoi je redescendrais ?"

- M. Mélenchon : "Si tu es un militant, tu es discipliné !"

- Le militant : "Non, attends, tu vas pas me faire la leçon !"

- M. Mélenchon : "Si, je te la fais. Dégage !"

Le militant communiste est ensuite poussé hors de l’estrade par l’entourage de Jean-Luc Mélenchon tout en lançant : "Il n’a pas à me dire ça... Moi, je suis pas journaliste, Jean-Luc !".

http://www.europe1.fr/Politique/Degage-dit-Melenchon-a-un-communiste-735923/

Messages

  • Il doit rester des autocollants "Cass toi pov’ con" au PG non ?

     :->

    Pas de surprise connaissant l’individu. Juste quand même qu’il se fasse gauler comme un bleu en pleine campagne devant les caméras à la Fête de l’Huma. C’est dire l’irascibilité et l’emportement du gars, pas fichu de se maitriser à des moments pareils.

    Faut pas lui confier le bouton du bidule nucléaire hein :-D le premier qui pose une question qui emmerde monsieur, Zou, missile :-)

  • "Si tu es un militant, tu es discipliné".

    Totale hallucination, là !! Ein zwei drei, faut obéir.

    Quant au "ma chérie" légèrement condescendant à la militante PC des Pyrénées- Atlantiques, waoooowwww !!!!!!!! c’est OUF :-D J’avoue JE ME MARRE. GRAVE.

    Mélenchon, il aime le militant coco. Il l’aime en salade, au four, à point, quand il ferme sa bouche et qu’il est di-sci-pli-né, le coco. Sinon... "Dégage".

  • Et sinon, Clémentine AUTAIN qui suit Mélenchon partout comme un bon petit soldat bien dévoué, elle qui n’a que le mot "respect" à la bouche à toutes occasions, elle en pense quoi de ce reportage ? Elle était à côté de lui mais imaginons qu’elle n’ait pas entendu sur le coup ce superbe morceau de bravoure, une fois visionné, elle en dit quoi Madame-La-Fase de ce grand moment de "respect des militants" ?

  • cher camarades énervés, je me permets de vous signaler que le NPA avait proposé une candidature commune. Que c’est la direction du PCF qui a préféré négocier avec mélanchon sans le NPA ( évitant ainsi le risque de devoir discuter du bilan et du contenue -dont mélanchon se contrefout).

    Je ne dis pas que les intention de l’ensemble des militants du NPA sont pures et parfaites mais si le pcf avait décidé de jouer l’unité de la classe il aurait au moins tenté le coup. La ligne unitaire du npa aurait pu gagner sans scissions et mélanchon aurait été réduit à ce qu’il est : un sous marin du PS sans équipage.

    Ce qui est dommage c’est que la crise s’approfondit et que la direction du pcf vient encore de réduire à néant politique l’activité des dizaines de milliers de militants du parti
    pour cette période. Au rythme ou vont les choses on peut plus trop se permettre ce genre de fantaisies...

  • On m’a (beaucoup),comme à d’autres un peu "lucides", reproché de faire une sorte de campagne "contre l’individu" qui prenait AUSSI (mais pas seulement) en compte "la personne" (en réalité, je mettais, parfois maladroitement, en garde mes camarades ou ex-camarades sur certains aspects qu’aucun rassemblement ni programme ne pourra JAMAIS gommer).

    Car voilà, la "personne" dans une élection UNINOMINALE, a fortiori la présidentielle, elle est importante, pour une raison essentielle : si/quand la personne dérape et que tout l’édifice ou presque est construit sur ladite personne (ce qui est quasi inévitable pour cette élection et pour une "jeune" formation politique ), c’est grave ; surtout quand on a fermé, pour cela, des portes à d’autres solutions (qui avaient éventuellement ma préférence), comme celles d’un rassemblement avec le NPA par exemple, et avec tous les communistes "du dehors", en vue de la construction d’un "programme anticapitaliste commun" , tout ça jeté aux orties pour DES PRUNES !!

    Parce que, que cela plaise ou pas, c’est ainsi, à la présidentielle, les électeurs votent pour un "homme" ou "une femme" (et pour une étiquette aussi , ok, mais en second, et quel est le poids de l’étiquette "Front de Gauche" dans la balance d’une personnalité de + en + insupportable ?...). C’est ainsi que De Gaulle et Debré l’ont voulue, cette rencontre entre "un pays et un destin", c’est de pire en pire à chaque élection d’ailleurs.

    Il était donc extrêmement important de savoir qui on mettait où et pour quoi faire.

    Ayant un peu "pratiqué" (indirectement comme nbre d’adhérents) l’individu JLM quand j’étais au PS, ayant encore parfaitement en tête son comportement assez inqualifiable vis à vis de "sa" candidate élue en interne, Royal, en 2006/2007, entre autres, je savais bien à quoi s’attendre avec lui.

    Quand il a commencé à déraper sévère sur le "foulard" d’ Ilham Moussaid (ex-NPA) je l’ai dit aux camarades : attention ça c’est pas seulement un problème de "laïcité".

    Bref. Il n’y a pas qu’un problème politique( pour moi il y en avait déjà un énorme sur cette candidature), il y a un problème de personnalité. On ne peut pas représenter une "nouvelle force de goche" en insultant, en grognant, en roulant des épaules, en étant grossier, en étant agressif, en éructant contre tel et tel supposé "voyou", en étant condescendant, voire, méprisant, vis à vis des militants...

    Le communisme neuf, celui dont nous avons absolument besoin au 21 ème S., ça ne peut pas être ça (en tout cas, pas pour moi). Le choix de JLM est une erreur tactique invraisemblable, monumentale (et on n’a pas fini d’en bouffer des comme ça, parce qu’il reste un an avant l’élection, pour ceux qui pensent que il faut mener cette bataille là aussi).

    Alliée à l’erreur stratégique du "Front de Gauche" tel qu’il a été pensé et mis en œuvre, ça peut facilement virer à la catastrophe...

    Cassandre est toujours celle qui prend "en premier" et quand on s’aperçoit que Cassandre n’avait peut être pas tort, et bien en général il est trop tard pour faire marche arrière :-( il faut donc logiquement faire "marche avant" pour sortir des contradictions par le haut. Reste à savoir si au FdG on a les ressources nécessaires pour la faire, cette "marche avant"...

  • Putain, y’a marre du PC et du NPA : qu’ils se mettent autour d’une table et qu’ils discutent sans langue de bois et trouve 12 ou 15 elements programatiques communs et incontournables, afin de faire une plateforme commune...............

  • Mais laissez-moi discuter bien tranquillement avec la bourgeoisie socialiste qui a entuber des millions de travailleurs français depuis 30 ans ,lance le député Méluche à un pauvre militant communiste .

    • Oui, c’est vrai, il fait chier ce militant à poser des questions énervantes qui emmerdent l’eurodéputé candidat, franchement ! Quel manque de savoir-vivre ! Il ne peut pas beugler son amour pour JLM ? ;-> c’est tout ce que celui-ci attend d’un "militant discipliné".

      El Che-Juan-Lucho guide interplanétaire de la révolution "citoyenne" par les urnes" c’est pas des têtes qui posent des questions relou qu’il veut ,ce sont des bras pour coller des affiches et des jambes pour tracter. Punto.

      De la discipline nom de Dieu , de la discipline !!!!

      De l’ORDRE (même pas juste) - juste de l’ordre.

      Quelle COMEDIE :-D

      c’est bien c’est l’automne, et comme les feuilles, les masques tombent... ;-)

      LL

  • Il prétend haut et fort vouloir redonner la parole au peuple... c’est bien parti...

  • À n’en pas douter, le socialo-trotsko Mélenchon sera bientôt aussi impopulaire au PCF que ne le sont les exécrables Sarkozy, Le Pen, Valls ou Voynet. La racaille bourgeoise met rarement beaucoup de temps à faire tomber le masque et là, manifestement, le loup est dans la bergerie… Comme toujours, c’est la direction qui a ouvert grand les portes… Elle doit rendre des comptes après cet incident qui n’est sûrement pas isolé.

  • Un contremaitre sans envergure, près à écraser sous sa botte tous ceux qui lui résisteraient...

  • ça se passe entre 17m30 et 19mn

    Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo
  • Mélenchon est un gros ...

    Son attitude est inacceptable.

    Tout communiste qui a un peu d’amour propre refuserait de se prêter au jeu du Front de gauche avec ces politiciens haineux du PG.

    • C’est sur que un tel agissement est de la même nature que le "casse pauvre toi con" de charkozy. Il interpelle, ausi sur le fond : comment ce personnage peut dire qu’il veut donner le pouvoir au peuple, alors qu’a la moindre remarque, il prétend donner la leçon de "l’élite" au militant de base ! Et fait dégager la scène ! C’est pas le pouvoir au peuple, c’est le pouvoir à mélenchon ! Et avec de la discipline militaire s’il vous plait !
      Et puis, même si c’est moins noté, quelques secondes avant dans le reportage, il répond de manière machiste et, même si c’est moins virulent, tout aussi méprisante à une militante "mais oui ma chérie..."
      Quel odieux personnage que cet individu...

    • Si l’ "aile gauche" du PS ne quitte pas le PS c’en est fait pour l’existence même du Front de Gauche, cartel de groupuscules de sommet n’existant que par les moyens du PCF.
      Or, l’"aile Gauche" des élus PS dans ma région s’est rangée autour de...M. Aubry et de... A.Montebourg deux bons auteurs et acteurs de la dérive social-libérale de ce parti. Il n’est aucunement question de scission avec les défenseurs de la retraite à 63 ans voire plus et de l’austérité de "Gôche" pour le paiement de "leur" dette.
      L’"aile gauche du PS est plus que jamais enracinée dans la social démocratie sous direction social libérale : le rôle de rabatteur de Mélenchon vers le PS apparaît encore plus clairement.
      Le PCF privé de tous ses moyens politiques pour établir un véritable rapport de forces face à ses adversaires de la Droite (UUMP ? Centre, FN) et face à ses alliés du PS, n’a plus aucune raison d’exister, sa direction n’a plus qu’à le quitter avec armes et bagages pour négocier des places.

    • "Bagages" sans doute (valises même qui sait ? ;-)) mais "armes"....!!! Ca fait longtemps qu’elles ont été vendues pour payer l’électricité à Fabien ;-)

    • Bon,...

      Et maintenant que les masques tombent, maintenant que plus de 20 posteurs sur BC se "réveillent" en constatant ce que certains, dont bibi, disaient depuis plus de 4 ans, (Et plus), ici même et ailleurs, soit que Mélenchon est la roue de secours de la socdem et le destructeur du Parti de l’intérieur et que la grande majorité du CN du PCF est là pour le "suicider" (Sans compter ceux qui mangent pour la CIA et le Mossad), maintenant qu’on est bien au fond du trou, nous, les Communistes, les vrais, qui somment là à attendre de nous faire écraser un après l’autre...

      On FAIT QUOI ????

      On continue à faire semblant de croire en ces enfoirés ou on réinvente des moyens et des buts autres que ceux que ces traîtres nous proposent ???

      Ou ils sont les jolis donneurs de leçon ? Ceux qui tentent de nous faire croire, ici et ailleurs, qu’on est dans un monde de fair-play et pas dans une guerre sans merci contre les assassins des Peuples ?

      Y en a plus un seul au sommet des partis qui mérite d’être cru et surtout suivi au risque de se trouver dans la nasse comme on a pu déjà le voir dans les pays ou les mêmes genres de traîtres ont mené les masses à l’abattoir.

      Les seuls personnages politiques qui méritent d’être écoutés sont ceux qui dénoncent ce système et se barrent de ces structures pourries pour construire des structures de résistance radicales et surtout indépendantes.

      Y a RIEN à bâtir sur les ruines vérolées de cette prétendue "République" ou "Démocratie", et surtout pas l’avenir de ceux qui y créent les biens et les richesses.

      Et encore moins avec les moyens que celle-ci prétend allouer à ceux qui s’en pensent les "maîtres" au nom d’une démocratie en peau de lapin alors qu’ils ne sont que les esclaves volontaires d’un système des plus féroce.

      C’est la GUERRE. Et que vous le vouliez ou non soit vous la reconnaissez, avec son cortège de drames, ses contraintes, et tout le bazar, et mettez les moyens qu’il faut pour la gagner, soit elle vous tordra, vous et vos proches. Et ce, quelles que soient vos approches politiques du moment qu’elles sont sincères.*

      Y a plus de place pour les naïfs. Y a vingt ans on aurait peut-être pu faire autrement, mais y en a qui chez nous se sont chargés de nous faire confondre le "Jeu de Dames" et "Star War".

      Et NOUS, on est maintenant dans "Star War".

      Il ne peut y avoir qu’un vainqueur : Eux, les Oppresseurs, ou Nous, les Opprimés.

      Et dans le village mondial qu’est devenue la Planète, dans l’absolu il ne restera bientôt que, soit des esclaves et une poignée de Maîtres du Monde, ou des Humains libres qui auront totalement éradiquée cette plaie qu’est l’Impérialisme capitaliste.

      Et ça ne se fera pas avec des élections...

      *Chavez, le Che, et Cienfuego, étaient loin d’être des communistes, et encore moins des Marxistes, lorsqu’ils ont attaqué la Moncada...

      Bon, je retourne dans mon trou...

      G.L.

    • GL, non ne retourne pas dans ton trou ! Tu as parfaitement raison.

      LL

    • (((- :

      T’inquiètes pas, j’y suis pas seul dans mon "trou".

      Et on y bosse pour "plus tard". "Au cas z’ou". Même si c’est pas le bagne.

      Mais j’ai plus trop envie de m’enliser dans des discussions stériles et des polémiques personnelles avec des interlocuteurs qui ont parfois 20 ans de retard dans l’analyse et la compréhension, quand ils ne sont pas là pour envoyer les écrans de fumée ; ou dans des actions sans perspectives qui ne servent qu’à désamorcer les mécontentements populaires.

      Même si je continue à exploiter et fouiller la "mine" du Web pour savoir ou on va aller et quoi faire le "jour où....."

      Bises fraternelles.

      Et Hasta la Vittoria Siempre.

      P.S. (P’taing c’est dur à prononcer ces initiales... ((- :) : Evidemment je parlais pas de "Chavez" à la Moncada, mais de "Castro".

      Lapsus Linguae significatif... (- :

      G.L.

  • d’accord d’accord..Mélanchon. ;a fait du" mélanchon."

    Mais le "communiste" qui , comme d’autres, se plaignent de ce comportment me fait penser(toujours mes comparaisons à la con) à ces parents qui seraient outrés que l’on ai flatté de la main le croupion du gamin alors qu’ils SAVAIENT que la colo de vacances du môme..était tenue par des Pédophiles !

    Ce militant , Mélanchon ..n’a pas tort sur un point
    .
    Puisqu’il dans une Fête, et certainement en "bossant" pour"l e Parti" ,qui sert de Foire aux Cocus et de bisous bisous aux visiteurs socs, qu’il vienne pas faire chier le CANDIDAT que les Communistes ont désigné...
    Le militant reste cotisant du PC ?

    Alors, pardon, bien fait pour sa gueule !

    Il reproche à àMélanchon l’absence de débat.!!

     :))
    Il se croit ou, ce militant, à Nanterre en 68, chez Renault en A.G..?

    Moi je serais St Jean LUC je demanderais à frère Laurent de mettre un blâme à
    cet importun indiscipliné !

    MERDE, faut pas déconner !

    C’est la Fête du FDG..,(TF1 l’a prouvé..) si le copain veut débattre avec des communistes, des révoltés, faut pas qu’il vienne pleurnicher sur l’estrade des chefs de la liquidation communiste..

    on fait pas de la luge au Sahara !

    Jean LUC, je suis avec TOI !

    Faut que les "citoyens" frontistes zet unitairesde la gôôche se le disent :

    " Le PC est mort, et à part coller et tracter, faudrait pas que des gauchistes provocateurs infiltrés àFabien viennent nous faire chier en se prenant pour JESUS qui ressuscite le 3°jour"

    Je pense que l’an prochain il faudra un S.O carrément recruté par la Rue Solférino...

    Autrement c’est le bordel, laGôôche !

    Voire..avec un encadrement militaire..comme pour les sauvageons tels que les considère la Madone dela Connitude poitevine..

    A.C
    décu de cette tonalité antimélanchonienne.".primaire "(comme on le dit d’une confrontation entre Socs)

     :)

  • apparemment dans ce fil beaucoup semblent découvrir la lune . certes il vaut mieux tard que jamais . mais vu la nature , et le parcours politique de Melenchon , l’anecdote sur le comportement de Melenchon , me fait dire qu’il n’y a rien de plus naturel . quand a la direction du PCF elle a vendu politiquement le parti , qui est devenu une filiale du PS , sa caution de ( gauche ) , finalement l’orientation social démocrate du PCF au travers la mutation aboutit a ce que ses dirigeants souhaitaient , a savoir sa disparition . c’est fait . rien a espérer du coté du FG , si ce n’est le cautionnement du système capitaliste , un capitalisme a visage ( humain ) comme ils disent . là aussi rien de nouveau . de toute manière pour rompre avec le capitalisme , il n’y a rien a inventer , d’abord évidemment avoir la volonté politique , quand aux fondamentaux , ils sont connut depuis longtemps , mais a ce stade c’est une autre histoire , et surtout tout un programme , tout le reste n’est que littérature . malheureusement dans la bataille idéologique , l’anecdotique a trop souvent pris le pas sur le fond , surtout en politique . il n’y a pas de raison pour que cela ne continue pas . sam 82 .

  • C’est une erreur que Joé Le Maitre des lieux risque de regretter, mais quelle naîveté de croire qu’il pouvait être différend.

    Ce serait effectivement naîveté à létat pur que de croire que JLM liquidateur du parti dans sa lutte des places est ou serait un gentil démocrate, c’est un chef et sa mission ne tolère aucun reproche de la part des adhérents d’un parti qu’il a pour mission de liquider avec l’accord de ses dirigeants.
    Seul le partage des places sera à négocier si ce n’est pas déjà fait et les clés du temple seront détruites ou changées.

    Comment croire que l’on pourrait recommencer la vie et la lutte au sein de ce PCF comme si rien ne s’y était passé, comme si la chasse aux sorcières n’y avait pas exister,
    comme si la liquidation n’y était pas largement avancée ?

    Tirons en plutôt les enseignements et les conclusions , ne gardons que le positif et repartons sur des bases d’unn Marxisme adapté aux conditions de ce que nous vivons et subissons au 21 ème siècle, en sachant que la lutte des classes avec les masses sont les clés de ntore avancée vers un communisme autogestionnaire, un communisme décidé et porté par le peuple.

    C’est de l’incoscience d’aller s’opposer seul au milieu de supporters des roses en plein délre et peut être un peu alcolisés.

    Ils n’attendent plus les communistes à la fête de l’huma, mais les supporters et "alliés" du FDG.

    On n’attend plus les idées et les communistes à la fête de l’huma , on ne débat plus on écoute et on applaudit tout ce qui peut faire avancer les carrières politiques des chefs.

    A tchao

    MCoco Le Rebelle Médocain

  • Mélenchon n’est qu’un petit cheffaillon ex lambertiste ex sénateurs PS ex MAASTRICHIEN toujours mitterandolatre et jospinien sans oublier franc maçon : le candidat rêvé pour représenter cette gauche de la gauche qui n’est politiquement qu’une canaille vélléitaire toujours disposée à ce coucher devant le PS !

  • JLM a fait du JLM...

    Depuis un moment les nouvelles nous parviennent sur le PG, nouvelles que nous avons tendance à pas trop prendre attention, et qui commencent sérieusement à interroger...

    La petite musique qui monte a des allures de cuivre et de tambours, de sergents recruteurs et de galonnés, les dérapages chauvins sans contre-poids, la grossièreté agressive envers des secteurs les plus en difficulté comme les troupes de théâtre du off injuriés et insultés par un mec qui n’arrive plus à retenir ses hormones .

    Le chef vire, menace, fonctionne en meute, réclame obéissance avec grossièreté, etc...
    .

    A l’heure où le PCF a fait un premier virage démocratique en acceptant (malgré toutes les limites malheureuses qu’on peut toujours voir) des discussions démocratiques en son sein, le PG , un parti taillé autour du chef vire les importuns et montre un fonctionnement démocratique relevant d’une autre époque.

    La prise en main du PCF, sa force militante, par JLM, avec une OPA hostile aux militants et une OPA amicale aux caïmans qui dirigent le parti, fait émerger l’aspect brutal de JLM.

    A ceux qui pensaient que se crée ainsi une force indépendante du PS, on s’aperçoit qu’il n’en est rien.

    Par exemple, aux sénatoriales, le PG est éploré de ne pas avoir fait partie de la sainte alliance avec le PS pour avoir des postes de sénateurs :

    "C’était au PS de rassembler toutes les forces de gauche mais on a été exclu de toutes les négociations."

    snif...

    Ce qui est clair c’est le regret du PG de ne pas faire partie du festin. Pas des difficultés politiques d’accepter un accord.

    Cette majorité au Sénat a un gout cruel que les fantaisies brutales et autoritaires du populiste JLM :

    - L’appareil du PCF s’est précipité vers les écuelles en s’alliant sans aucun principe

    - L’appareil du PG aurait souhaité y aller , mais il n’y avait pas assez de postes pour tous le monde, ils sont restés sur le quai de la gare.

    L’histoire sénatoriale clôt une série de questions préalables qui avaient agité la gauche :

    Le front de gauche était-il une alternative à l’Union de la gauche autour du PS ?

    Non, l’affaire est tranchée, les dirigeants du PCF se sont vautrés pour aller à la soupe avec la gauche rassemblée, l’alliance renouvelée avec le PS

    Le PG couine parce qu’il n’était pas dedans, et pas parce qu’il ne voulait pas tailler des pipes au PS.

    L’affaire est réglée, d’autant plus que le principal témoin du crime a presque été éliminé, le NPA et les militants du PCF vendus à l’encan.

    Les rodomontades de JLM là dedans tout courtois avec les Marine et les Dati , gens de sa qualité, retrouve pleine vulgarité et violence de propos avec les humbles et les simples .

    Que serait-ce avec le pouvoir ?

    Prêt à se jeter dans les bras du PS avec une alliance politique (si ce n’était qu’un simple partage, non ...) sans en discuter le prix.

    Que serait-ce quand les enjeux seront plus fort.

  • Le Parti de Gauche a trouvé le "coupable" : C’est La Riposte !

    Extrait : " Qui est ce militant communiste qui a droit a tant d’attention de la part de Canal + et de l’AFP ? Je l’ignore. Il est un inconnu pour toute la direction du PCF. Personne ne l’a jamais vu. En regardant les images avec quelques amis, j’ai observé qu’il porte à la boutonnière de son blouson un badge rond en vente au stand du groupe La Riposte. Cette petite organisation est un regroupement d’une poignée de militants autour d’un petit journal nommé La Riposte très opposé publiquement au Front de Gauche et à Jean-Luc Mélenchon en particulier. Ce groupe publie d’ailleurs sur leur site ces derniers jours, une sévère « Critique du programme partagé du Front de Gauche ». Il lui reproche notamment, de ne pas être assez anticapitaliste, ou, regrettant comme le propose notre programme, que « si la France sortait de l’OTAN, cela ne suffirait pas » puisque notre pays continuerait à mener sa politique impérialiste. CQFD. Il regrette aussi que nous ne dénoncions pas « la charte hypocrite de l’ONU ». Etc. Pour eux, la candidature Mélenchon est une erreur car « elle relègue le PCF à l’arrière plan de la campagne électorale »."

    http://www.alexis-corbiere.com/index.php/post/2011/09/28/Dimanche-:-Chronique-d%E2%80%99une-petite-provocation-contre-Jean-Luc-M%C3%A9lenchon%E2%80%A6

    • Qui est ce militant communiste qui a droit a tant d’attention de la part de Canal + et de l’AFP ? Je l’ignore. Il est un inconnu pour toute la direction du PCF. Personne ne l’a jamais vu. En regardant les images avec quelques amis, j’ai observé qu’il porte à la boutonnière de son blouson un badge rond en vente au stand du groupe La Riposte

      FAUX !
      Heureusement que je suis là pourprotéger JLM..


      C’est un trotskyste ,
      qui fait partie d’un Commando international, infiltré -un peu à la manière des kamikazes d’Al Qaida entré aux States pour préparer le 11 Septembre..

      Ils apprennent le français dans des camps clandestins et relisent le soir leurs"corans",c’est à dire notamment "" Ma vie "," La Révolution trahie" , le " Programme de transition "Leur morale et la nôtre" avec interros écrites !

      .
      Les mal notés doivent apprendre, en punition, l’"Espoir au présent "de G.MARCHAIS et le dernier discours de Pierre Laurent, deux facettes du stalinisme à géométrie variable..

      L’entrainement physique est excessivement dur : avec des épreuves complexes et préparant au danger. : : éviter d’être repérés par le S O du nouveau P."C"..,apprendre à exprimer au stand du Puy de Dome-(avant le "meeting" avec député UMP-) ... un soutien larmoyant à Chassaigne, tout en le félicitant de sa "discipline" frontiste, se couvrir le teeshirt de tous les badges qui sont distribués ;de"la Riposte" à "pif" en passant par "Cuba si", une photo de Marie Georges tout sourire(document rare)

      Bien entendu le kamikaze gauchiste mange des frites devantTF1, et se fait remarquer en essayant d ’avoir une casquette Ricard supplémentaire..

      Pourquoi je sais tout cela ?

      Journalisme d’investigation et mission pour la "Gôôche de la Gôôche..Fraction concurrence-bidon d’avec le PS avant réunification de second tours.."

      Le" provocateur" qui a obtenu un abonnement à Canal Sat en montrant cependant.. comment ce CHE, ce"MESSI" qui va nous sauver, pouvait parfois être humain, donc grossier et aussi con et méprisant du populo,que n’importe quelsarkosy ;
      ..je peux donner une info-scoop le concernant !

      Il fait partie du commando N.P.A

      (Noyau Prolétarien Australien)

      Pourquoi australien ?

      J’i une preuve
      ..
      je l’ai suivi aux chiottes..

      Il a un slip..KANGOUROU..
       :)

      Bien entendu, j’ai demandé un rendezvous à un chef Frontiste de Gôche du SAV socdem, ,le plusproche de chez moi.

      .Olivier .Darty-Goal..de Pau..,..

      Que j’ai surnommé longtemps, dans la famille"Cuisines et dépendances roses", .l’AQUITAIN -BUFFET froid..

      Je vais lui expliquer qu’ il faut revoir tout le dispositif de sécurité de la Fête.

      Reprendre la vielle idée de la"bio"(ça fera écolo !)... qui avait cours jusqu’en 70 pour adhérer.

      En faisant moderne, on appellerait ça le CV d’invitation..pour obtention de VIGNETTE

      Avec une question :(1)

      "Vous même au quelqu’un de votre entourage at il considéré longtemps que la Social démocratie constituait un des deux fers au feudu Capitalisme"

      Tout suspect répondant"OUI" serait interdit de Fête d’Huma

      Qu’on soit entre"nous", nom de Dieu !

      A.C

      (1) je sais que cela rappelle un peu la demande de visa pourles USA qui a failli empêcher Fiterman, ministre de se rendre à NEW-YORK, du temps ou les Ricains, comme des millions de français croyaient que le PCG serait appliqué...et craignaient que le "francisquain" de 41.. ne soit un espèce de Kerensky , 40 ans après..

      Ce qui est marrant c’est que Charles , futur adhérent du P.S, s’est sorti du flicage US en mentant cependant.

      il affirmé être COMMUNISTE...

       :))

      Bonne journée

      ..

    • Il est un inconnu pour toute la direction du PCF. Personne ne l’a jamais vu

      ouais il ne fait pas partie du gotha... Même pas connu par les chefs, ouah...

      Face à l’homme qui parle à l’oreille des Dati et des Marines, quel est celui-là, ce bouseux, même pas connu, qui vient troubler l’eau vive où le chef vient se désaltérer.

      Forcement un homme de main de l’ennemi, ...

      Olivier, reviens !

    • Alors là el viejo t’as fait fort !!!

      Evites d’écrire des choses pareilles tant que j’ai les cotes félées, tu sais qu’il est interdit de rire et de tousser.

      J’ai bien fait de ne pas arrêter le tabac, parce que le rire a eu raison de mes côtes .

      On reparlera de choses plus sérieuses après, mais là tu pourrais passer à rire et chanson.

      Amitiés

      MCoco Le Rebelle Médocain

    • Ouh pinaise mais c’est énorme ce que tu dis là :-D

      Je me suis gondolée de rire.

      Darty-Goal c’est énorme. Le reste aussi...

      Bien le shoot de Chancognerie, bein !

      LL

    • La Riposte a répondu aux insinuations d’un dirigeant du PdG et j’ai pris quelques extraits utiles avec des remarques.

      Sur le fond, ce qui ressort de l’incident dont on parle ne ressort pas de divergences tactiques avec JLM mais d’un fossé politique stratégique et surtout d’une question de classe : la couche sociale dont Mélenchon relève est la nomenclatura qui vit de places dans les institutions et c’est cela qui construit ses stratégies politiques .

      Il ne s’agit pas là de douter de la sincérité de JLM, il est sincèrement avide d’être calife et je ne doute pas qu’il croit que ce soit bon pour le peuple.

      Il peut y avoir des combats communs mais je pense qu’ils n’ont pas du tout mêmes moteurs mais indiquent simplement que le combat commun est vu par les nomenclaturistes comme un combat qui les aident à gagner des positions, tandis que pour les révolutionnaires c’est bien pour faire reculer la bourgeoisie, faire progresser la force organisée de la classe populaire.

      Les deux motifs peuvent un moment faire marcher d’un même pas mais c’est une unité sans lendemains.

      On l’a vu dans le mouvement de l’automne où à l’approche du sommet du mouvement JLM a proposé un référendum et tonné contre la grève générale. C’est aux moments où ça brule qu’on voit où sont les gens.

      La raison de ce contre-feu au mouvement social était d’empêcher ce mouvement de devenir par sa propre logique tentative de débouché politique, une autre légitimité démocratique qui se serait heurtée au fond même des institutions de l’état.

      Celles qui font les ressources des nomenclaturas.

      Il y a une difference fondamentale entre un militant de base réformiste qui pense qu’on change le monde par des élections et le nomenclaturiste qui dira la même chose mais dont les actes concrets seront commandés vers des postes dans les institutions de l’appareil d’état.

      Les propos d’Alexis Corbière contre La Riposte appellent d’autres précisions. Très exigeant à l’égard du travail des journalistes, il l’est beaucoup moins envers lui-même. Il écrit que La Riposte est « très opposée publiquement au Front de gauche et à Jean-Luc Mélenchon en particulier. » Pour se convaincre du contraire, il suffit pourtant de lire notre journal ounotre site internet – ou encore d’assister à l’une de nos réunions publiques. Il serait absurde de s’opposer par principe à la conclusion d’alliances entre différents partis de gauche. Depuis la création du Front de gauche, La Riposte a systématiquement mené campagne en faveur de ses candidats. Des militants communistes qui soutiennent La Riposte ont eux-mêmes été candidats pour le Front de gauche, comme ce fut le cas récemment lors d’une élection cantonale partielle, en Corrèze, où notre camarade Sylvain Roch a obtenu 12 % des voix face à Bernadette Chirac.

      Dont acte de la participation à une coalition réformiste et bureaucratique.

      Si le PS remporte les élections présidentielles et législatives de 2012, ce ne sera pas en vertu d’un vote pour son programme – qui est vide –, mais d’un vote contre Sarkozy.

      Le programme du PS est bourgeois. Pour ce qui est de savoir ce que signifierai une victoire du PS en 2012 : oui, cela serait d’abord l’illusion d’en finir avec les dégâts du sarkozisme.

      Une illusion contre une autre.

      Les militants du PCF ne veulent pas revivre cette expérience. Leur soutien à la candidature de Mélenchon est un soutien critique, tout comme celui de La Riposte. Parler d’« osmose totale » entre la base du PCF et Mélenchon, comme le fait Alexis Corbière, c’est tout simplement se raconter des histoires et, au passage, en raconter aux lecteurs de son blog.

      Et bien la critique on ne la voie pas massivement, elle est surtout sans chair , et l’entreprise FdG est d’abord récessive et un pas en arrière sur la question des institutions de l’appareil d’état. L’alliance FdG de ce point de vue fait reculer la comprehension de la société et comment on la transforme, elle transforme en zombies les militants du PC.

      Qu’ils partagent ou non les idées de La Riposte, les militants communistes donnent leur temps et leur argent. Ils risquent parfois leur emploi. Les élus qui méprisent les idées et les activités de « poignées de militants » à la base du mouvement oublient que c’est avant tout grâce à ces militants que le mouvement existe.

      eh voui, alors qu’ils pourraient soutenir et bosser aux côtés de travailleurs comme eux qui se présentent aux élections, ils préfèrent se soumettre à des nomenclaturistes qui ont une vue toute théorique de ce que c’est un travailleur "normal".

    • C’est clair depuis longtemps.
      La Riposte, c’est la cerise sur le Flan de Gauche du PS.

    • Bravo monsieur Corbière déjà amoureux de son chef et déjà adepte de la théorie du complot ! Le lambertisme serait il contagieux ? Voilà un ex NPA qui apprend vite au contact de ses nouveaux amis stals et lambertos.....il suffit de comparer la réaction de Besancenot( il y a quelques mois) face à l’invective d’un faux ouvrier en lutte et la réaction sarkozienne de Mélenchon pour voir la différence entre un militant révolutionnaire et un petit chef cravaté !

  • ça me fait plaisir que les militants du PC ouvrent les yeux sur Melenchon , ce n’est qu ’un rabatteur qui roule pour le PS .

    merci a un ami qui m’a fait découvrir Pierre Carles mais surtout cette vidéo .

    http://www.dailymotion.com/video/xi203p_melenchon-revolutionnaire-pour-de-vrai_news

  • Mélenchon a attendu 30 ans pour partir du PS. Trente pour se rendre compte qu’il faisait fausse route, ce type n’est pas crédible.

  • LA REVOLUTION VA REDEVENIR TENDANCE…. !

    - A lire tous les posts on dirait que bien des choses remontent à la surface.L’Histoire,décidemment,ne s’efface pas si facilement.On ne fait pas table rase de son passé aussi aisément.Le sectarisme(sa manifestation étant l’intolérance)est un problème qui ne date pas d’hier à la gauche de la social-démocratie.C’est peut-être pour cette raison que la social-démocratie continue à faire recette.Reste l’avenir de la gauche de la gauche.La demande sociale reste forte.Elle a rarement été aussi forte depuis des décennies.Cela relève de la nécessité impérieuse ou de l’urgence sociale.Quant aux équipes dirigeantes elles ne sont pas inamovibles,en principe.L’exemple de la Commune de Paris devrait nous le rappeler.J’ai toujours été favorable,pour ma part,à la rotation des dirigeants.C’est un principe démocratique de base.L’avenir du communisme ?C’est celui de l’humanité,il reste à réinventer.Ce serait un peu long à expliquer mais je pense pour ma part que le communisme s’éteindra avec l’humanité et que le communisme n’est certainement pas la propriété d’une quelconque organisation ou de quiconque.De fait,le communisme repose sur la mise en commun des richesses,des savoirs,des ressources naturelles….etc.Quelqu’un avait dit il y a quelques années « nous sommes à la préhistoire du communisme ».

    - Il y a nos urgences et nos intérêts aussi,à court et moyen terme.Le libéralisme est en train de ronger nos sociétés,de bousculer nos vies.Il faut faire gagner la gauche,même un peu libérale,en 2012.Chacun doit considérer l’actuelle situation politique,économique et sociale avec un peu de sérieux.A moins que certains soient tentés de reprendre une cure de sarkozie… ?Au-delà de querelles que vous avez soulevées-et qui ne me paraissent pas sans intérêt loin de là le lambertisme n’étant pas franchement une solide base pour la démocratie vivante-il faut revenir sur l’essentiel : l’ensemble du pays est en train de sortir de la démocratie.Des alliances seront nécessaires pour endiguer ces phénomènes pour éviter le pire.On peut bien sûr faire le choix de la lutte underground,du samizdat,de la guérilla même,de la lutte syndicale dure.Quelque soit le point de vue que l’on adopte on se doit d’admettre que l’édifice politico-social est en train de se fissurer voire de s’effondrer.Il est du moins contesté de toutes parts.Ce qui veut dire aussi des opportunités,de nouvelles configurations,même si elles n’apparaissent pas clairement.Les révolutions arabes,les indignés…etc indiquent que rien n’est inamovible.C’est une histoire de tectonique des plaques en quelque sorte.Le libéralisme est en fin de course.Il y a le sort immédiat de chacun aussi.Et pour toutes celles et tous ceux qui sont enseignants et fréquentent ce site il ne leur a pas échappé que pour la énième fois une « prof » est tombée sur le front du sud.Elle s’appelait Lise.Ce qu’il y a derrière cette mort insupportable c’est du lourd comme on dit.Il y a ce que nos vies sont devenues :RIEN ou presque.

    Good night and good luck,chers camarades.