Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Déni de vérité et de justice

dimanche 31 décembre 2006

de Catherine Wendell

6:05 heure de Bagdad, Saddam Hussein a été pendu haut et court.

Sentence de mort suite à son procès concernant l’exécution de 148 villageois Chiites de Doujaïl en représailles à un attentat manqué en 1982.

Cette exécution est un déni de vérité et de justice :
suite à un semblant de procès, dans un pays occupé, mené sous des pressions considérables.

Il aurait été nécessaire d’expatrier Saddam Hussein, ainsi que sa clique, à la Cour Pénale Internationale, pour l’élaboration et le suivi d’un véritable procès, avec des juges expérimentés, l’ensemble des chefs d’accusation, une défense digne de ce nom et surtout une information à la face du monde.

A présent, l’ensemble de ses autres crimes et actions ne seront jamais éclaircis ni jugés.

Saddam Hussein, l’excellent ex-client de l’Occident, emporte dans la tombe le secret de ses alliances et ses amis du passé qui l’ont aidé, armé et soutenu, dans ses crimes innombrables contre l’Iran, contre les Kurdes, les Chiites, contre son propre peuple, au nom de leurs intérêts. Nombreux sont ceux qui se sentent soulagés ce matin...

Lire également chez BellaCiao ici et ici

L’Irak supplicié, pays artificiel bâti sur les ruines de l’Empire Ottoman, avec pour son malheur ses immenses champs pétrolifères, sera l’objet d’une série de billets sur ce blog. Je souhaite à tous les Irakiens le retour à une vie "normale".... un jour, sans doute....

post scriptum :

l’ensemble des photos présentées ci-dessus ont été prises par mes soins, non pas en direct de Bagdad, mais depuis mon poste TV branché sur CNN samedi matin 30 décembre et passant en boucle les premières images de la pendaison de Saddam Hussein.

J’ai constaté que le Blog BellaCiao dans son tout récent billet sur le sujet avait repris l’une d’entre elles concernant la réaction de la France et appelant à la réconciliation, et je les en remercie.

D’après les informations dont nous disposons à présent, cette exécution n’a pas été aussi sereine qu’on a bien voulu nous le dire tout d’abord. Mais qu’importe.

La vidéo de la pendaison complète circule déjà sur l’internet.

Un ami me l’a transmise de matin.

Je ne l’ai pas visionnée car elle n’apporte aucun élément nouveau aux faits et le voyeurisme n’est pas mon fort concernant l’agonie de tout homme, quel qu’il ait été.

http://planetargonautes.typepad.fr/...

Messages

  • Je ne regarderais jamais la vidéo en entier question de respect de la vie.

    • Le monde est si cruel. Je parle de l’Homme. On parle de civilisation, de droits de l’Homme et tout le baratin. Ce sont ces memes personnes qui ont bafoue les droits de la personne de Saddam et de chaque etre humain tue, tombe sous les bombes et les balles des americains. J’ai, justement regarde cette video pour que ceci s’ancre dans ma memoire. Le drame dans toute cette histoire, le jour du sacrifice ou les coeurs doivent s’apaiser, ou les ennemis doivent faire une treve et le jour ou chaque musulman doit se comporter de facon modele. Ces memes musulmans ont sacrifie un homme au lieu d’un mouton. Ce qui me marque dans cette situation, le fait de voir Saddam faire face a ses bourreaux et a la mort avec courage, serenite et dertermination pour rejoindre ses presumees victimes. Il a reuni un peuple multiethnique. Des qu’il a quitte le pouvoir,la pagaille, la mort et le desaroi ont pris la place de tout ce qui reunissait ces millions de personnee. Cinq milles parsonnes ce font tuees par mois ??? Les americains sement la mort la ou ils vont. Ils incarnent l’ange de la mort. Juste pour voler au irakiens leur petrole entache de sang. Que la paix soit sur l’ ame de Saddam !!!

  • Le CPI est tout bonnement un instrument au service des Etats-Unis. Rien à voir avec la JUSTICE !
    sinon, dans le pays de la peine de mort "démocratique", il serait déjà pendu haut et court, ce qu’il mérite lui et quelques autres comme son caniche le Blaireau du Royaume Uni !
    Tzigane

  • Sur la pendaison de Saddam Hussein, on peut lire l’excellent article de Alberto G. Biuso sur "La Sociale" : La grande vengeance des pétroliers texans

  • Vous dites ; "A présent, l’ensemble de ses autres crimes et actions ne seront jamais éclaircis ni jugés."

    Je ne vois pas du tout en quoi la mort de Saddam empêche d’éclaircir les autres crimes et actions de la dictature de saddam.

    Et pourquoi ? Pourquoi les journalistes, historiens de nos démocraties occidentales ne peuvent faire le bilan de nos compromissions avec Saddam ? Pourquoi les journalistes, historiens et citoyens irakiens ne pourront ils pas revisiter leur histoire ?

    Peut être que vous pensez que c’est parce que nous autres français, n’aimons pas beaucoup revenir sur les faces sombres de notre histoire, qu’on imagine que les autres peuples nous ressemblent.

    • Bonjour,

      Un procès par contumace n’a jamais le même impact, d’autant que nous tenions le principal coupable et qu’en qualité d’accusé et de témoin, ses mots quels qu’ils soient, ne pourront plus jamais été cités.

      Je continue à déplorer que cette parodie de procès ait eu lieu en Irak et non à la face du monde, dans un lieu aussi neutre possible, et continue à me référer au procès exemplaire pour l’époque, de Nüremberg qui a permis, autant en terme de justice qu’en terme de symbole, d’amorcer une réconciliation, de poser la première pierre de l’Europe et de rebâtir un monde dévasté.

      Bien cordialement,

      Catherine Wendell

    • Quand on voit l’état du "journalisme"en ce moment ta réflexion prête à rire.

      Les journalistes des grand médias sont pour la plupart à la botte,et ceux qui voudraient mener ces enquêtes sont poursuivis en justice,les autres n’ont pas ni les moyens financiers,ni techniques de le faire.

      Quant aux historiens,ceux qui ont l’oreille des médias on a vu leur réactions sur le colonialisme et l’esclavage,les autres sont réduits au silence.

      Les journalistes et historiens irakiens sont soit morts soit soumis au USA,les autres se planquent pour éviter l’assassinat.

      Le réel vous connaissez ?ou vous êtes vraiment naïf ?

      Jean Claude des Landes

    • je ne suis pas naïf.
      Ta réponse est celle que j’attendais.

      Quand on voit l’état du "journalisme"en ce moment ta réflexion prête à rire. Les journalistes des grand médias sont pour la plupart à la botte,et ceux qui voudraient mener ces enquêtes sont poursuivis en justice,les autres n’ont pas ni les moyens financiers,ni techniques de le faire.

      Tout n’est donc pas la faute de Bush ??

    • Justement SI, puisque c’est LUI le donneur d’ordres !
      Tz.

    • "d’autant que nous tenions le principal coupable"... Que signifie dans votre esprit ce "NOUS", Catherine ?? J’avoue, sans doute bêtement, ne pas bien perçevoir.
      Tzigane