Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

’Déracinés quand même’ par MC COCO et Jann Halexander ou l’exil non-désiré en chanson

dimanche 28 décembre 2014, par F.Carnavan

En ces temps troubles où tant de préjugés, d’hostilités touchent ces hommes et ces femmes qui migrent d’un point A à un point B, il est bon que certains artistes remettent à leur modeste façon, les pendules à l’heure, pour preuve, ce beau texte ’Déracinés quand même’ signé MC COCO et Jann Halexander, sorti il y a deux semaines à peine.

DÉRACINÉS QUAND MÊME
Texte
Mc Coco – Jann Halexander
Musique
Jann Halexander

pour m’en sortir, je suis partie, j ai quitté mon pays
le coeur meurtri, les larmes aux yeux, j ai faussé compagnie
à ma famille, a mes amis, mes origines aussi
à ma culture, mes traditions et mes études aussi
comme c’était triste, ce fameux jour de départ
ce fameux jour de départ
comme c’était triste, ce fameux jour de départ
ce fameux jour de départ,
pour m en sortir, je suis partie, j ai quitté mon pays
le coeur meurtri, les larmes aux yeux, j ai faussé compagnie
à ma famille , à mes amis, mes origines aussi
à ma culture, mes traditions et mes études aussi
comme c’était triste, ce fameux jour de départ
ce fameux jour de départ
comme c’était triste, ce fameux jour de départ
ce fameux jour de départ,
 
Dans l’espace on est toujours...déracinés...déracinés...
Entre deux guerres noyées d’étoiles, de rêves brisés...de rêves brisés...
Moi qui cherche un brin d’espoir, à être aimé...à être aimé...
Toi qui vois...ou ne vois pas...la vérité...la vérité...
 
oui je suis déracinée
pleines de richesses remportées
à cause de cet exil forcé , j’ ai dû me surpasser
l’horizon éclate, l amour se libère
adieu les contraintes de ces cultures amères
je veux vivre et ressentir
toutes ses sensations humaines
que ce monde peut nous offrir
pour oublier toutes mes peines
la vie n est pas facile
j’ essaye seulement de m’en sortir
malgré les vices
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
je suis fière de moi même
et je resterai un emblème
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
je suis fière de moi même
et je me resterai fidèle
 
Mi-homme, mi-femme, je suis toujours...déraciné(e)...déraciné(e)
Quand je te vois, je sens ton souffle...réanimer...réanimer...
Mes peurs violentes...les mains qui tremblent...désespérées, désespérées
Toi qui sens...ou ne sens pas...la vérité...ma vérité...
 
partie par là, venant de là, fuyant par ci par là
laissant ci, lâchant ça, j ai tout laissé là-bas
quittant de là, je me souviens quand même
de là où je viens
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
partie par là, venant de là, fuyant par ci par là
laissant ci, lâchant ça, j ai tout laissé là-bas
quittant de là, je me souviens quand même
de là où je viens
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
je suis fière de moi même
et je resterai un emblème
je suis restée moi même
mais déracinée quand même
je suis fière de moi même
et je me resterai fidèle
je suis restée moi même
et je resterai un emblème
Comme c’était triste...
 
F.Carnavan