Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Des collectifs de la gauche antilibérale créés par le PCF font polémique

mercredi 8 novembre 2006 - Contacter l'auteur - 6 coms

de Sylvia Zappi

La guerre des nerfs a commencé au sein de la gauche antilibérale. Alors que l’ensemble des ténors du rassemblement pour une candidature unitaire à la gauche du PS pour l’élection présidentielle de 2007 devait se retrouver pour un premier meeting de campagne, lundi 6 novembre au Mans, des tensions ont surgi au sein du collectif national d’animation.

Un doute est apparu sur l’existence réelle de quelques dizaines de collectifs locaux créés à l’initiative du Parti communiste français ces dernières semaines. Le premier coup de semonce est venu d’un mail de l’altermondialiste Raoul-Marc Jennar, annonçant, mercredi 25 octobre, sa démission du collectif national. "Je ne suis pas intéressé par la partie de bras de fer qui s’engage entre les forces politiques", explique-t-il. En privé, le militant est plus direct. "Il s’est dit scandalisé par les manipulations qu’il a pu constater. Dans son département des Pyrénées-Orientales, dix collectifs ont récemment été créés avec, à chaque fois, un communiste à sa tête", raconte Roland Mérieux, membre des Alternatifs.

D’autres forces politiques ont aussi fait part de leurs suspicions. "Dans une série d’endroits, nos militants ont constaté la création de collectifs de quartier qui ne peut s’expliquer uniquement par la dynamique du rassemblement", avance Léonce Aguirre, membre de la minorité de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR). "J’ai demandé la liste des collectifs après plusieurs alertes de militants non encartés", ajoute Hamida Bensadia, d’Alternative citoyenne. Les doutes pèseraient sur des structures dans la Drôme, le Loiret, le Morbihan, le Finistère, l’Isère, la Normandie, le Pas-de-Calais ou la Corse. Avec à chaque fois un schéma rodé : la section PCF locale organise une réunion avec deux ou trois militants et l’appui de quelques syndicalistes "amis" et déclare la structure au collectif national. Sur les 700 collectifs existants, pas moins d’une cinquantaine de "faux nez" auraient été signalés juste après la conférence nationale du PCF des 21 et 22 octobre, qui a "proposé" la candidature de Marie-George Buffet, selon l’universitaire Pierre Cours-Salies. Particulièrement dans les zones d’influence des opposants "orthodoxes" ou partisans de Robert Hue.

INQUIÉTUDE

"C’est une réalité même chez nous, reconnaît le sénateur communiste des Bouches-du-Rhône, Robert Bret. Ce n’est pourtant pas par le nombre de collectifs maîtrisés que la direction du PCF réglera la question de la candidature." L’entourage de Mme Buffet tente de minimiser le phénomène. Michel Laurent, membre de l’exécutif, reconnaît une dizaine de cas litigieux, mais nie toute manipulation. "Notre seul objectif est de faire participer d’avantage les communistes aux collectifs", explique-t-il. "Il n’y a aucune crainte à avoir sur nos intentions. C’est juste un signe que la mayonnaise de notre démarche collective prend", renchérit Jean-François Gau, conseiller de la secrétaire nationale.

L’inquiétude est pourtant suffisamment forte pour qu’un des responsables du collectif national, Claude Debons, ait été chargé d’une enquête. En attendant, il se veut serein : "Même en bourrant les salles, le PCF n’aura pas le consensus sur la candidature de Marie-George", assure-t-il. Pour parer à toute éventualité, une "méthode" de désignation du candidat, prévue les 9 et 10 décembre, a été envoyée, lundi, aux correspondants locaux. Chaque collectif doit organiser un débat avant la mi-novembre et faire parvenir aux instances nationales un procès-verbal relevant le nombre de participants et les "sensibilités représentées".

Un critère "premier" a été retenu pour départager les cinq principaux postulants - Clémentine Autain, José Bové, Patrick Braouezec, Marie-George Buffet et Yves Salesse : "La capacité de rassembler l’unité la plus large de l’ensemble des composantes politiques (...) qui ont assuré la victoire du non au référendum et ainsi contribuer à entraîner le maximum d’adhésions à notre démarche jusqu’aux urnes", explicite le texte. Un critère que beaucoup ne voient pas rempli par Mme Buffet, trop identifiée comme numéro un du PCF.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-831217,0.html

Mots clés : Collectifs Unitaires / Elections-EluEs / Partis politiques / Présidentielle 2007 / Sylvia Zappi /

Messages

  • pfft, dans mon canton, effectivement ce sont les communistes qui sont a l’initiative du collectif, et heureusement, sinon pas de collectif ...

    Bien sur ils viennent avec la candidatures de mgbuffet normal , ils sont communistes , mais bon, je suis bien un ancien communiste proche de coeur, et je suis contre la candidature de mgBuffet, je prefere largement la candidature de clémentine , pour la simple et bonne raison quelle est plus rassembleuse... vis a vis des jeunes ...

    oui, j’aimerai bien, que mgbuffet le pcf retire sa candidature, elle géne, plus qu’autre chose ...

    sur que les medias, vont s’ammuser a nous déglinguer avec çà, et "le monde" pour commencer ...

    Par contre que machin démissionne celà prouve son manque de recul, et surtout son manque de confiance , aux collectifs unitaire ..

    Sinon, voir la création de milliers de collectifs par des communistes et ensuite leur repprocher çà va etre tres marrant , çà promet ...

    Medji

    • chez moi également, sans l’inititive communiste pas de collectif !!! avec alternaive citoyenne, attac, conf paysanne, fsu, citoyens ..... alors maintenant on va déglinguer le système, c’est vrai que ça me déglingue aussi. tant que les militants pcf sont utiles , on les respecte, et maintenant on essaierait de s’en débarasser ! c’est injuste ! militante pcf, à l’initiative de mon collectif, je respecte la candidature demgb mais ne suis pas arcboutée sur cette candidature et d’autres camarades (autain ,salesse) m’agréent tout autant sinon plus ! allons nous cesser ces querelles intestines qui si ça continue risquent de nous déchirer !! anna 50

  • Bonjour,

    On peut compter sur le Monde pour casser du sucre sur le dos des comités ! Nous savons depuis longtemps pour qui travaille ce journal et j’espère qu’il n’y a plus personne à gauche pour lui faire confiance.

    J’ai pu voir hier soir le meeting du Mans à partir du discours de Y Salesse qui était vraiment très convainquant. Bref, de quoi remonter le moral des troupes et avoir envie d’y croire.

    On peut se demander pourquoi le Monde "oubli" de parler du projet et de l’Europe...

    Si la journaliste du Monde prenait la peine de s’informer sur le fonctionnement des comités, elle saurait que la porte est ouverte, que vient qui veut, etc...

    Bref, je trouve cet article PUANT. et tout à fait digne du journal qui le publie.

    Francesca

  • [Par contre que machin démissionne celà prouve son manque de recul, et surtout son manque de confiance , aux collectifs unitaire ..]

    Comme disait le camarade Dimitrov, cher camarade Truc , l’un des principaux défauts des Communistes est la prétention imbécile à mépriser ce qui ne leur ressemble pas (oeuvres choisies tome 1, page ...) Mais camarade Truc, tu dois être bien jeune ou bien ignorant pour avoir connu et lu Dimitrov. Peut-être même que tu ne sais pas qui c’est. Fais moi signe , je t’en parlerai volontier.
    Jacques

    • Mais camarade Truc, tu dois être bien jeune ou bien ignorant pour avoir connu et lu Dimitrov. Peut-être même que tu ne sais pas qui c’est

      L’important n’est peut-être pas de passer ses soirées à lire de la prose...
      "La réflexion tue l"’action" certaine fois...Et merci aux anciens qui ont tout lu et rien fait...
      En tout cas quitter le projet des collectifs pour cause de contrariété sur le fait que les communistes se motivent pour cette grande idée de rassemblement unitaire est une erreur politique.
      Mais ce n’est pas bien grave nous sommes encore des milliers à vouloir ce rassemblement et si "peut-être" certains collectifs ont été créé par motivation électorale sur la candidature de MGB, il ne faudrait pas oublier que l’ensemble des communiste ont voté à Villejuif pour le rassemblement unitaire.
      En tout cas la presse s’amuse et profite de ce genre de fait divers pour nous casser du sucre sur le dos.
      Philippe G
      Drôle De Coco

  • Visiblement le NON au TCE est resté en travers de la gorge du Monde ....
    Ce torchon emblématique du Parti de la Presse et de l’Argent fera toujours tout ce qu’il pourra pour nous descendre.
    Nene doutons pas, si les cocos ne s’investissent pas dans les collectifs, Le monde et les anti-cocos de service expliqueront que les cocos sont contre le rassemblement, mais si ils s’investissent à fond dans les collectifs ils font un hold-up ....
    En fait ce qui gène vraiment Le Monde et les tristes figures c’est qu’il y en ait toujours des militants cocos et même que sans eux la plupart des collectifs n’existeraient pas.
    Alors maintenant le but du Monde et des gauchistes davantages motivés par l’anti communisme que par la transformation de la socièté cela va être de réussir à faire en sorte que la volonté majoritaire dans les collectifs ne s’exprime pas ....

    Jips

Derniers articles sur Bellaciao :