Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

ET SI LE CHANGEMENT RÉCLAMAIT UN RASSEMBLEMENT AUTOUR D’UN VRAI FOND DE GAUCHE ?!

mardi 8 mars 2011 - Contacter l'auteur - 6 coms

Aujourd’hui, les jeunes sont les principales victimes de la politique ultralibérale menée par le gouvernement. Chômage, précarité, mal-logement, discriminations, éducation au rabais, exclusion : nos quotidiens sont marqués de tous ces maux.
Nous condamnons fermement cette politique qui vise à nous stigmatiser, à faire des jeunes une marchandise comme les autres, corvéable à merci pour le patronat.

Sous couvert de réduction de la dette, on assiste au démantèlement des services publics et des acquis sociaux (destruction de la retraite, remise en cause des 35 heures, suppression des allocations aux familles des élèves absentéistes ... ). Concrètement, cet ensemble de mesures ne répond aucunement aux besoins des populations, et des jeunes en particulier. Quand, en période de crise, chacun à besoin d’être mieux protégé pour faire fasse à un avenir souvent incertain, nos gouvernants préfèrent faire payer le prix fort aux plus pauvres, et ainsi creuser encore les inégalités d’accès à l’éducation, au logement, mais aussi à la santé, aux transports ou encore à la culture. Une fois de plus, ce sont les plus démunis, les plus précaires, qui paient les erreurs des élites et de la classe dominante.

Les élections cantonales qui auront lieu les 20 et 27 mars prochains sont une première échéance pour battre cette droite dure au service des riches et pour imposer d’autres choix politiques.

Le Conseil Général du Val-de-Marne, à majorité communiste, joue un rôle indispensable dans la vie des Val-de-Marnais, notamment celle des jeunes : un véritable bouclier face aux politiques de régression sociale du gouvernement.
Son action sur les transports - avec le remboursement de la carte Imagine’R - ; sur le logement - avec la construction et la rénovation de milliers de logements sociaux - ; sur l’éducation - avec le dispositif SOS Rentrée - ; a été bénéfique pour tous les citoyens du Val-de-Marne.

C’est pourquoi les Jeunes Communistes du Val-de-Marne ont décidé de soutenir la majorité sortante du Conseil Général pour les prochaines élections cantonales.

Dans le 94, le Parti Socialiste et Europe Écologie/Les Verts ont fait le choix consternant de l’intérêt particulier électoraliste à la place de celui, politique, de l’intérêt général. Alors que le PS partage le bilan du Conseil Général, et reconnaît les avancées concrètes pour la population Val-de-Marnaise, ils veulent exclure les forces de gauche les plus engagées dans le changement. Alors qu’ Europe Écologie/Les Verts soutient la droite sarkozyste dans son projet de suppression des départements et de la démocratie locale ; alors qu’ Europe Écologie soutient l’Europe libérale et a voté le traité constitutionnel européen ; ces deux formations veulent nous faire croire qu’elles représentent le rassemblement à gauche.
Nous souhaitons dénoncer cet accord pourri purement électoraliste visant à obtenir des places ! Refusons l’idée que cette élection ne soit qu’un tremplin pour implanter un personnel politique se faisant connaître en vue d’autres élections.

Les manœuvres politiques puantes, comme celle-ci, ont déjà porté leurs fruits dans d’autres départements. La Seine Saint Denis, passée à majorité socialiste aux dernières élections, avec le soutien des Verts (et autres formations de centre gauche), a ainsi décidé l’arrêt du remboursement de la carte Imagin’R pour tous les jeunes et a considérablement revu à la baisse les projets ambitieux en matière de logement sociaux.

Nous ne voulons pas de cette politique frileuse et proche de celle menée par la droite pour notre département !

Voter Front de Gauche, c’est reconnaître l’utilité politique de l’échelle départementale et se battre pour le maintien d’une politique de proximité qui se donne les moyens d’agir avec la population et donc au plus près de ses besoins et aspirations.
Les jeunes communistes font le choix de militer pour un projet de fond, un projet de l’union, profondément à gauche.

Avec cette campagne, faisons le pari d’une construction politique à l’écoute des citoyens pour construire avec eux un vrai rassemblement progressiste à gauche. Le Val-de-Marne exige une véritable ambition politique.

MOUVEMENT JEUNES COMMUNISTES DU VAL DE MARNE

Mots clés : Cantonales 2011 / FR - Ile de France (01) /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :