Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

EXCLUSIF 11 Septembre 2001 > Le reportage de Dylan Avery (USA) qui dérange...

samedi 18 mars 2006 - Contacter l'auteur - 14 coms

Fallait-il (faut-il) diffuser ce reportage ? Qui cela arrange-t-il ? Pour qui a-t-il été fait ? Pour servir quel intérêt ? Est-il en quelques points ou en tout dans le vrai, le factuel ? Manipulation ? De qui ? De quoi ? A quelles fin ? Masquer Enron qui s’annonçait ? Justifier les guerres préventives déjà programmées par W, Wolfovitch et consort, a des fins d’enrichissement et autres idéologies ? Ou alors est-ce l’équipe qui a commandité et réalisé ce reportage qui nous manipulerait ? Cette "analyse" de september eleven a déjà fait "tomber" en France le réseau Voltaire qui s’était largement compromis dans cette "vision". Retour sur un débat qui ne sera jamais clos...

> Seconde version du documentaire 911 Loose Change du réalisateur américain Dylan Avery (Google VO ici).

C’est le we ; séance cinéma (1h)... A vous de juger.
Je réserve mon avis en réponse à vos commentaires.

EN LECTUR (VF) ICI >
http://blpwebzine.blogs.com/nuesweb/2006/03/11_septembre_le.html

[Via Philippe Martin - "N’ayez-pas peur" ; lui même via Radio-Canada, "radio et télé nationale publique (...)" qui précise "J’ai rarement vu un reportage aussi bien documenté sur le sujet et surtout, avec autant de reconstitution (...)" ]

Autres vidéos sur le 11 Septembre ici >
http://blpwebzine.blogs.com/nuesweb/2006/03/11_septembre_le.html

Mots clés : Attentats-Terrorisme / Cinéma-vidéo / USA /

Messages

  • ça fait froid dans le dos ! surtout la série d’explosion. On se dit "c’est pas possible", mais après avoir regardé lhistoire de l’homme et tout ce qui ce passe autour de nous ! Et bien oui tout ça est bien possible ! BRRRReee j’en tremble encore

    laurent

  • Attendez les p’tits loups. Même si Georges nous jurait la main sur le coeur que c’est bien lui qui a ordonné la destruction des tours. CA CHANGE QUOI ? VOUS FAITES QUOI ? Vous descendez dans la rue, vous arrêtez de boire du bourbon ou du coca ? Vous continuez votre petite vie en disant que GWB est une ordure, vous aurez raison, et puis voila. ON LE SAIT QUE TOUT EST MONTE TRUQUE ARRANGE. C’est bientôt le printemps et c’est tout ce qui compte en fait...

  • Bonjour,

    Voici l’adresse d’un site qui diffuse deux vidéos états-uniennes sur le 911.
    Ces vidéos établissent les preuves que les attentats du 911 sont l’oeuvre de
    l’adminstration Bush.
    http://www.dailymotion.com/atmoh/1

    Ceux qui ont réalisé ses vidéos n’ont pas obtenu l’autorisation des télés
    d’exploiter ces images, qui pour la plupart ont été diffusées une seule
    fois. Qu’importe !
    La vérité ne saurait souffrir du mensonge et de la manipulation
    machiavélique des néocons.

    http://www.dailymotion.com/atmoh/1

    Voici les mots que m’ont inspiré ces deux vidéos.
    Une simple ébauche d’orientation. J’ai presque honte de rajouter, faute de
    temps par rapport aux menaces graves, mais parfois j’ai l’impression que
    nous sommes une poignée d’individus à réaliser l’ethnocide qui se prépare.
    Les millions de personne regardent en spectateur alors qu’il suffirait que
    quelques milliers de personnes en fassent un tout petit peu pour inverser le
    cours des évènements voulu par les néocons.

    Loose change, Conspiration Bush et Confronting the evidence démontrent par
    l’étude minitieuse des faits que les attentats du 11 septembre furent
    préparés et réalisés par l’administratiion Bush. On peut se procurer
    gratuitement le DVD, Confronting the évidence, en écrivant à Réseau
    Voltaire. Merci mille fois pour votre travail pour la vérité.
    >

    > Il doit être procédé à l’arrestation immédiate de tous les membres actuels
    du gouvernement Bush, ainsi que

    >

    > - les officiers de l’armée qui ont organisés les maneuvres militraires du
    911 ( WAR GAMES),
    >

    > - les dirigeants de la NSA, de la CIA et du FBI qui ont couvert
    l’administration Bush pour ses crimes terroristes contre les
    > Etats-Unis.

    > - Larry Sylverstein et le maire de New YORK doivent être immédiatement
    arrêtés
    >

    > - Les noms des personnes qui ont profité de la spéculation sur le 911
    doivent être rendus publiques, ces personnes doivent être arrêtés
    >

    > - Tous les documents sur le 911 classés secrets doivent être immédiatement
    rendus publics. Le secret sur le 911 protége toujours les crimes des terroristes.
    >

    > Un Tribunal fédéral doit juger ces personnes pour crimes de masses sur
    des populations civiles, par des personnes disposant de l’autorité et du
    pouvoir pour protéger et défendre le territoire et les habitants des
    Etats-Unis d’Amérique, en vue de lancer les Etats-Unis dans des guerres de
    pillages et de destructions massives. Les citoyens de pays étrangers et les
    membres de services secrets étrangers qui ont aidé le gouvernement Bush a
    perpétré les attentats du 911 doivent être cité à comparaître.
    >

    > C’est pourquoi, il faut largement diffuser partout dans le monde ces trois
    documentaires de manière à décrédibiliser les terroristes
    néoconservateurs, en exposant la vérité à la face du Monde. Ces documents
    doivent continuer à être traduit dans toutes les langues du monde.
    >

    > Dans le même temps, les citoyens doivent aller en directions des
    militaires et des fonctionnaires des différentes agences fédérales (qui ont
    aussi une famille et sont pour l’immense majorité désireux de vivre en paix)
    et leur demander de surveiler étrotement les responsables et officiers, de
    porter à la connaissance des citoyens toutes informations, tous documents
    qui montrerait l’implication de quiconque dans les attentats terroristes du
    911 ou tout autre documents qui révélerait la préparation d’autres attentats
    terroristes.
    >

    > Les membres du gouvernement et leur conseillers qui participeraont à des
    interventions publiques doivent être interpélés sur leur responsabilité dans
    les attentats du 911.
    >


    > Comment procéder à ces arrestattions ?

    >

    > Les organisations, les partis, les associations, les syndicats, les
    familles de victimes, les simples citoyens doivent dans tous les contés,
    toutes les villes des Etats-Unis déposer des plaintes auprès des Tribunaux
    contre le gouvernemnt Bush pour participation à des attentats terroristes
    le
    11.09.

    Visionner en famille, entre amis, ses vidéos et monter dans tous des comités pour la vérité sur le 911.

    L’ampleur des plaintes obligera des juges à regarder ces vidéos et on peut être sûr qu’il se trouvera des juges dans plusieurs contés pour poursuivre, ouvrir des enquêtes et interroger toutes les personnes nécessaires. Les néocons ne peuvent pas se payer tous les juges du pays !

    Je rappellle que c’est la plainte d’une agence de presse contre le gouvernement Bush, qui l’a obligé à publier les noms des personnes emprissonnés arbitrairement, sans chef d’inculpation, ni avocat, ni juges à Guatanamo.

    Voilà comment agissent les terroristes de la Maison-Blanche, la justice et la vérité est leur pire ennemi, le secret et le mensonge sont leur armes. Comme des terroristes, ils ont besoin d’un lourd secret pour accomplir leurs crimes terroristes.
    >
    > On ne peut pas mentir à tout le monde tout le temps.

  • Ce film est sans doute un excellent canular, un peu à l’instar de celui fabriqué il y a quelques années, démontrant de façon très crédible que l’alunissage d’astronautes sur la lune avait été une gigantesque mystifications. De hauts responsables comme Kissinger et concorts, des dizaines et des dizaines de "t"moins" se prêtaient d’ailleurs, dans de "fausses interviews", à ce canular. des "scientifiques" et des spécialistes du "décryptage" des images, démontraient de façon tout à fait convaincantes que les "images" de Amstrong & co ne "pouvaient pas avoir été prises hors de l’atmosphère terrestre etc. ... sauf qu’à la fin les réalisateurs révélaient la manipulation , ce qui n’est pas le cas ici !
    Maintenant à quoi sert la "manip’ dans la manip’", où la pseudo-révélation d’une pseudo manipulation. Certes il y a la tradition anglo-saxonne du "hoak’s", relancé par la "culture informatique" et "d’internet" (les virus, les faux virus, les "bobards ...). Les scientifiques de culture protestante "calviniste" se sentent certes une humanité à part, les "élus" touchés par la grâce divine, et aiment bien de temps à autre se "jouer" des "jobards" et "naïfs" que nous sommes (d’autant qu’ils n’ont aucune charité à avoir à notre égard, nous sommes "damnés", puisque "non élus"). Des zozos comme les "Yes men", participent de cette culture, qui relève moins de la "démystification" (de la volonté d’éclairer et d’informer autrui), que du sentiment de se sentir supérieur aux "jobards" : le message est en fait "regardez comment se sont des imbéciles". J’ai, pour ma part personnelle, une profonde hostilité à ce type d’attitude.

    Cependant au delà d’une cette analyse de nature disons, "sociologique", il a paut-être aussi une manipulation dans ces pseudo démonstrations de manipulation. Et là on est pas dans "l’effroyable imposture", ou l’ "incroyable secret", et autre complotisme, mais dans des constations réalisés par la commission d’enquête du parlement américain sur le "911". A tout le moins explique ce rapport, le FBI ne s’est pas trop affolé dans les semaines précédent le 11 septembre, quand il a appris que des islamistes avec de fausses idientités prenaient des cours de pilotage d’avion. On a parlé dans les médias, (de la même façon ensuite pour l’affaire du 11 mars 2004" à Madrid, où les deux services de police antiteeroristes espagnols savaient plusieurs semaines à l’avance que plusieurs centaines d’explosifs se baladaient dans la nature, et que des marocains extrémistes de Madrid en étaient en possession), de "manque de corrdination des services", d’inertie "bureaucratique", la torpeur de l’été, la complexité des rouages de la méga-machine du renseignement américain et des millions d’informations à traiter etc. C’est une explication certes plausible (les services de renseignements comme une sorte de super "sécurité sociale", où régulièrement un dossier sur X se paume). En même temps l’actuel procès de Moussaoui - arrêté en juillet 2001, alors qu’il avait de faux papiers et voulait prendre des cours de pilotage - c’est l’un des 2 ou 3 indices repérés par le FBI, qui aurait dû normalement mettre la "puce à l’oreille" à ces "services" - apporte quelques soupçons. Par excès de zèle, des fonctionnaires de justice et de police viennent d’invalider le témoignage de 6 ou 7 personnes, qui précisémment, apportaient des éléments sur le lien entre Moussaoui et le reste des "kamikaze", et surtout, que les éléments recueillis alors par l’enquêtre (encore une fois, avant le 11 septembre) auraient pu permettre de remonter jusqu’aux autres cellules.

    En gros, depuis les affaires du Ministre "Fouché" (pour ne pas remonter à l’antiquité), on sait qu’il existe dans toute pratique de "haute police d’Etat" des "carmagnoles" - attentat ou complot monté de toute pièce par la police pour éliminer des adversaires politiques gênant ou potentiellement gênant. Mais on sait aussi (depuis déjà l’époque de Fouché) que c’est toujours la pratique la plus dangereuse, et que cela se sait toujours à un moment donné. Le cloisonnement des serviices de police, leur concurrence et leur surveillance mutuelle, fait que très vite engénéral, il y a en 1 qui "lâche le morceau" et c’est la cata. Mais il y a aussi la technique "pearl harbour" : les services de sécurité connaissent l’existence d’une menace, mais sciemment ne font rien, car l’exécution de la menace est considérée comme servir l’intérêt supérieur de l’Etat (Convaincre l’opinion publique qu’il n’y a pas d’autres choix que de se lancer dans une guerre par exemple).
    Si le cas de Pearl harbour est aujourd’hui connu, il est vrai qu’à ce stade, rien nautorise quiconque à affirmer que c’est ce qui se serait passé dans celui du "911". Cependant pour certains secteurs dirigeants (qui eux-mêmes peuvent n’en savent sans doute rien) il y a menace que des investigations par trop poussées et trop longues dans le temps (car à la fin il y a toujours des acteurs de ce type de manip qui "craquent") ne viennent troubler la confiance de l’opinion et de larges secteurs dirigeants. Cela se saura certes un jour, mais le mieux est que cela soit le plus tard possible (quand les responsables seront morts ou très vieux etc. à l’instar des opérations de type "Condor" des années 70 - organisant les coups d’Etat militaires et une sanglante répression des opposants à une très vaste échelle - au Chili, Argentine, Paraguay, Uruguay...). Et en attendant, les actions de "désinformation" et "d’intoxication" sont bonnes à prendre. Il ya toujours des gugusses type "Yes men" que cela amusent (y compris "auto-intoxiqués" de "bonne foi"), et le caractère outrancier et non-crédibles de ces "révélations" et "démystifications", finalement détournent les diverses "opinions publiques" de ces questions. C’est l’opération "meyssan" en France (qui vient évidemment des USA). Et ce n’est sans doute pas un hasard, qu’au moment du procès Moussaoui, ces thèses et leurs pseudo-démonstrations ressortent, et se diffuse par capillarité jusqu’aux plus modestes sites et forums d’information, et.... jusqu’à Bellaciao !

    Les phénomènes d’amplification et de déformations successives de la "rumeur" achevant de rendre ces thèses complètement délirantes, et trouvant des prolongements inattendus, du type - lu récemment sur bellaciao "Al Quaeda n’existe pas"- : non il n’y a pas de par le monde des réseaux d’intégristes "islamistes" néo-wahabittes qui ont recours aux attentats aveugles de l’Indonésie au Maroc ; non il n’y a pas eu des bases d’entrainement et de coordination de ces différents groupes "djihadistes" dans l’Afghanistan. Ce type de dénégation de la réalité a au moins une funeste conséquence : totalement non crédible, elle pousse l’opinion à se rendre aux arguments effectivement aux explications dominantes (en gros celles des intérêts des divers impérialismes occidentaux et de leurs lobbies pétroliers) de ces phénomènes, où finalement "al quaeda" est seulement la pointe la plus agressive des mouvements politiques fondamentalistes musulmans (qui sont des mouvements de "masse", même s’ils sont souvent ou parfois minoritaires), eux-mêmes finalement expression de l’islam - en tant qu’aire civilisationnelle -dans sa globalité. Cette thèse - souvent implicite - nourrit le fond de tout le discours médiatique actuel. Un peu moins en France, car d’une part les "orientalistes" honnêtes et indépendants (mulsulmans et non musulmans) ont un peu plus accès aux débats publics qu’ailleurs, et d’autre part, les intérêts particuliers de certains secteurs du capitalisme français ne marchent pas complètement dans les thèses de Huttington et d’une politique hyper- agressive contre le monde arabe (c’est la fameuse "politique arabe de la France. Or il faudrait comprendre les contradictions, parfois mêmes radicales, à l’intérieur de ce qu’on appelle le "fondamentalisme" ; les causes et les racines des ressurgences du fondamentalisme (en gros l’échec des idéologies nationalistes et panarabistes, l’échec des modèles de développement "importés" - autrement dit la tentative d’insérer dans le marché mondial ces pays, mais "après-coup", une fois les "places fortes" distribuées, et donc fatalement dans une position subalterne et dominée) ; et le rôle, pour le moins néfaste pour les intérêts des peuples musulmans, et y compris pour le "fondamentalisme politique" lui-même, de réseaux comme "al quaeda", effectivement pilotés et manipulés par divers services secrets étatiques en place (principalement des Etats come le Pakistan et l’Arabie Séoudite, et non les USA du reste). Enfin,et ce sera ma conclusion, tous ces discours (l’officiel et le pseudo-dissident) ont tous un point commun : un "occidentalo-centrisme" forcené, et la dénégation de toute la complexité, la "richesse" la diversité et la singularité (irréductible à nos schémas occidentaux) de la vie historique et politique du monde musulman.

    • Belle page ! Je suis juste gèné par le fait qu’elle commence par la conclusion. Je me suis demandé s’il m’était utile d’aller plus loin.

      Je suis pour la liberté d’expression et le respect de ceux qui s’expriment. Il faut prendre en considération les arguments des uns et les contre-arguments des autres. Parmi ceux qui s’expriment, il y a toute sorte de gens que je classerais pour simplifier en trois catégories :
      - ceux qui savent et qui disent la vérité
      - ceux qui savent et qui mentent parce que leur intérêt est que les autres croient autre que chose que la vérité
      - ceux qui croient savoir et qui disent n’importe quoi parce que ça les rassure.

      Seuls ceux qui perpétuent les actes savent toute la vérité. Après avoir perpétué leurs actes, ils s’évertuent à effacer les preuves, à faire disparaître les témoins et à faire de la propagande pour imputer leurs actes à d’autres.

      Ceux qui cherchent la vérité collectent les indices. Plus les indices s’accumulent, plus la ligne de la vérité apparaît nettement. Tracer la ligne de la vérité n’est plus qu’un jeu d’enfant. Et quand on se pose la question classique "A qui profite le crime ?", la vérité est encore plus claire.

      Alors, à ceux qui voudraient faire croire que le 11 septembre a été perpétué par des arabes planqués dans des grottes dans les montagnes afghanes, je dis : "Apprenez l’anglais, révisez vos leçons de physique et d’histoire, allez faire un tour sur les innombrables sites américains tels http://www.st911.org/ ou http://www.geocities.com/killtown/, et construisez nous une argumentation autre que le rapport officiel autre que celui de la commission composée des complices de Bush, rapport qui, lui, est un vrai CANULAR et ne répond à aucune question de fond". J’attends vos arguments et analyses avec impatience car je dois décider si je m’engage pour aller casser de l’arabe, vous savez ceux qui haïssent le démocratie ... américaine (pardon, je viens d’éclater de rire ... quoique c’est pas drôle du tout !).

      Albert Piquet

    • Je n’ai pas du tout envie de m’engager dans une discussion avec vous. mais votre conclusion (qui joue l’ambiguité de l’humour, mais c’est assez révélateur) : si ce sont des arabes ("cachés au fond de leur grotte" dites-vous...) qui ont fait le coup de WWTC, alors je vais m’engager pour aller "casser de l’arabe" ! Quelle est donc cette sorte de logique ?! Si 20, 200 ou 20 000 arabes font un acte de guerre contre des américains, alors cela justifierait la mise en cause de dizaines de millions d’arabes ? Qu’est-ce que c’est que ce raisonnement à la con ?
      autre bizzarerie dans votre "raisonnement", me reprocher de commencer par la conclusion. Mais je n’ai jamais prétendu mener un raisonnement "hypothético-déductif" à la manière des scientifiques de la "nature" ou des juges investigateurs. En matière d’agissements humains, la méthode scientifique des sciences "dures" n’est pas adéquate - si la nature peut être "objectivée", et considéré de façon extérieure et purement quantitative. En matière humaine, les choses sont beaucoup plus compliquées (effet déterminant des rétroactions, valeurs non quantitatives... Et à moins de réduire les humains à l’état de robots afin qu’il soit plus prévisibles, ce que s’emploie à atteindre le capitalisme technocratique, les "mathématiques sociales" sont le plus souvent vaines, au sens où la croyance en leur validité, modifient instantanément les conditions initiales observées). Elle omet encore une chose importante, en matière sociale, les croyances et les représentantions sur les faits sont le plus souvent plus importantes que la soi-disant vérité sur les faits eux-mêmes. Michel Foucault parlait "d’instance de véridiction" en matière historique au lieu de "vérité historique". Que l’on croit (ou sache) aujourd’hui que la masturbation (j’entends la masturbation sexuelle et non "intellectuelle"), contrairement à l’opinion majoritairement répandue au 19ème siècle, n’est pas nuisible à la santé, ne nous apprend rien sur les mentalités et les pratiques de cette époque) ; Et quant à l’investigation judiciaire, soyez un tout petit peu sérieux : en lisant des rapports farfelus ou sérieux à gauche et à droite, vous prétendez pouvoir réunir des indices !
      J’ai donc été honnête, j’ai exprimé dès le début mon "sentiment" (et rien qu’un sentiment, qu’une intuition) sans me ranger dans l’une de vos trois grossières catégories, dans lesquels vous voudriez enfermer tout "régime d’énonciation" (ceux qui connaissent la vérité, ceux qui la connaissent et la cachent, les imbéciles enfin : cà ressemble effectivement à la "logique" d’un membre de service spécial, dans leur paranoïa et leur ultra-simplification du monde : les bons, les méchants, les ignorants). J’ai ensuite fait état de considérations "historiques" : comparaison n’est pas raison, mais les choses ne sont jamais n’ont plus radicalement nouvelles ("rien de nouveau sous le soleil" disait les classiques français), il n’y a que les sectateurs fanatiques de la "technologie" et de ses "progrès infinis" qui croient le contraire.
      Au lieu de perdre votre temps dans de fantomatiques investigations (il y en a qui sont devenus fous, vous savez), formez vous un peu à la logique : Commencez par Frege, mais continuez jusqu’à Wittgenstein. Et formez-vous aussi à la lecture des bons historiens : l’approche par l’esprit de finesse, les humanités, est souvent plus utiles que les raisonnements hypothético-déductifs biaisés, appliqués à des objets rétifs à ces méthodes.
      Enfin, pour ma part, l’actualité la plus intéressante du moment, concerne les débats en cours sur le mouvement social anti-libéral, anti-précarité, et anti-soumission à la "société de marché" qui tend à robotiser et à réifier les humains, à seule fin qu’ils puissent entrer dans les ridicules équations de la science économiques et des "mathématiques sociales". Et la discussion avec des gens comme vous, ne m’intéresse absolument pas. Vous avez tout simplement des raisonnements de type "fasciste" !

    • Dernières précisions :
      - Les irrégularités invalidant les témoignages de fonctionnaires et d’experts de la sécurité aérienne des USA proviennent en fait de l’avocate gouvernementale de cette administration (mais cela revient quasiment au même).
      - La thèse du "syndrome pearl habor" (que les autorités américaines savaient ce qui se préparaient, mais ont laissé faire") est défendue notamment par Michel Chossudovsky ("Guerre et mondialisation - Aqui profite le 11 septembre" 2002. Edition française "le serpent à plumes".

    • Une question :

      ça fait plusieurs fois que des liens pour voir ces films sont donnés sur Bellaciao. Beaucoup d’internautes demandent à pouvoir les télécharger, afin de les examiner en toute quiètude et de les diffuser le cas échéant.

      Quelle est la raison pour laquelle ces films ne sont pas téléchargeables , pas enregistrables en stream ? Si la raison est clairement énoncée, peut-être trouverons-nous collectivement une solution à ce problème ?

      Merci !

    • ces films sont "téléchargeables" > http://www.agoravox.fr/article.php3...

      sur cet article Carlo reprends tous les élements de mon investigation et va plus loin dans l’analyse et le recueil de données. Je vous recommande cette lecture complémentaire.

      Merci à tous de ces commentaires auxquels je ne peux (ou souhaite) répondre personnellement. Je réitère les questions formulées en introduction de cet article. Qui manipule qui ?

      Nicolas > http://blpwebzine.blogs.com/nuesweb/2006/03/11_septembre_le.html

    • Inf.-Desinf./Fr/13-11-2006/14h37 Hoaxbuster.com : une officine de désinformation de la CIA à l’oeuvre sur le web francophone L’auto-proclamée, "première ressource francophone sur les canulars du web" est en réalité domiciliée dans le Kansas. Son adresse : 11128 W 76th Terrace #21 Shawnee, KS 66214 USA . Vérification aisée : tapez http://www.networksolutions.com/whois, puis entrez leur adresse web : hoaxbuster.com ... et l’information est là). Le renforcement de politique de désinformation US sur l’Internet est désormais une priorité de l’administration Bush, comme l’a rappelé il y a 3 semaines Donald Rumsfeld. L’Internet francophone en est une cible privilégiée du fait du caractère "serial-récalcitrant" de la France aux visées de Bush and co. La méthode utilisée par hoaxbuster est simple et bien connue des experts en matière de désinformation : . première étape : se positionner sur un secteur qui permet de s’infiltrer dans les flux importants de lecteurs : ici, surfer sur les grandes vagues de l’Internet que constituent les infos/réactions à des menaces ; avec hoaxbuster c’est d’abord le ciblage sur la lutte contre les virus (comme l’Oncle Sam qui vous protège des terroristes). . seconde étape : étendre son profil de "chevalier blanc" et amalgamer "virus" et "rumeurs/bobards". De l’expertise technique, sans que les lecteurs s’en rendent compte, on passe à l’expertise de contenu. . troisième étape : à activer sélectivement pour éviter que ça ne devienne évident, étendre son champ d’action aux contenus politiques, sociaux ou économiques qui dérangent l’Oncle Sam ou ses amis, en assimilant des analyses, publications, déclarations "jugées néfastes" par les commanditaires d’Hoaxbuster, à des "bobards" ou "mensonges". Tout ça toujours avec les mêmes ressources humaines qu’à l’origine de la société. Les techniciens anti-virus se sont mués miraculeusement en experts politiques, économistes, stratèges, .... . Et, le vrai miracle, c’est qu’en général, quand c’est bien fait, les lecteurs ne se rendent pas compte que désormais ils écoutent leur réparateur de machine à laver (ou anti-virus)leur indiquer ce qu’ils doivent croire ou ne pas croire des discours/publications très sophistiqués et spécialisés concernant la politique, l’économie ou la société. Au passage, le manipulateur a réussi à monopoliser le droit de dénoncer sans avoir de compte à rendre. Et il renforce cette situation en accusant de manipulation ou de complicité de mnipulation ceux qui tentent d’exprimer des opinions divergentes ou contraire. En général, si les opérateurs de la manip sont doués, ils peuvent éliminer totalement le débat dans des milieux conformistes et peu enclins au débat d’idée conflictuel. Pour compléter le tableau et vraiment maintenir sa soi-disante crédibilité, le site manipulateur comme hoaxbuster, doit régulièrement se trouver deux ou trois comparses dans des sites plus spécialisés pour servir de références à ses dénonciations. Identifier ces comparses est aisé car les analyses utilisées sont toujours produites après la publication/déclaration des groupes incriminés. Elles ne proviennent presque jamais d’analyses préalables.Elles sont fabriquées pour un seul but ... appuyer la dénonciation du site en charge de la manip. pour les francophones, hoaxbuster. D’autre part, ces mêmes comparses sont souvent dotés de CV très peu "experts" quand on essaye d’en savoir un peu plus sur eux.

    • Le nom de domaine hoaxbuster.com a été déposé par le fondateur du site en 1999, alors qu’il suivait une année d’études aux Etats-Unis. Sur quelle base peut-on affirmer qu’il y a une quelconque relation entre hoaxbuster et la CIA ? Comment peut-on aussi honteusement exploiter une information sans aucun sens ?
      L’adresse postale indiquée quand on fait une recherche whois sur le propriétaire du site est l’adresse d’un particulier, pas d’une organisation, et surtout pas l’adresse d’une quelconque officine de la CIA à Kansas City.
      Mes affirmations sont vérifiables très facilement : trouvez le nom du fondateur du site HoaxBuster et cherchez son CV sur Google. Je trouve absolument insupportable de voir tous ces gens à l’esprit étriqué se masturber en lisant des articles foireux sur différentes théories du complot.

  • c’est un crime contre l’humaniter generer par l’ensemble du monde capitaliste les média du monde entier les service secret cache tout et les gouvernement du monde entier aussi loose change et une veriter ces évident aucune contestation crédible n’a été donner tous simplement il ont aucune alibi c’est comme les nazi il faut les arrêté le problème c’est qu’il sont tres nombreux.

    christophe

Derniers articles sur Bellaciao :