Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Expulsions de Roms : le PS plus fort que l’UMP

mercredi 30 mai 2012 - Contacter l'auteur - 2 coms

A St Martin le Vinoux, dans la banlieue grenobloise, le conseil général de l’Isère (dirigé par M. Vallini et à majorité socialiste) a fait expulser d’une maison lui appartenant, par la police, le mardi 29 mai au matin trois familles roms (14 personnes dont des enfants) qui l’habitaient depuis dix huit mois.

Cette maison ainsi que cinq autres avait été "rachetée" par le Conseil Général de l’Isère dans le cadre du projet pharaonique d’une rocade de contournement de la ville de Grenoble, projet abandonné vu son coût de réalisation et était donc vide jusqu’à l’installation des trois familles roms expulsées le 29 mai.

Il faut souligner aussi les conditions particulièrement ignobles du "rachat" de ces maisons sous la pression ("si vous ne vendez pas maintenant vos maisons ne vaudront bientôt plus rien...") maisons que certains de leurs propriétaires, pas spécialement fortunés, ont quitté en larmes et tout ça pour rien.

Alors que ces familles n’avaient pas été inquiétées jusque là il pourrait sembler curieux de constater qu’une telle décision soit prise alors qu’un président soi-disant de gauche vient d’être élu.

Il est également curieux de constater, alors que jusqu’ici les élus locaux de gauche à de très rares exceptions s’étaient avec acharnement défaussés sur l’état et le préfet, la rapidité avec laquelle cette décision a été prise.

L’expulsion d’un camp de l’agglomération grenobloise est également prévue la semaine prochaine. Ah les braves gens que voila qui ne se rendent peut-être même pas compte qu’aujourd’hui l’état c’est eux.

Mais non ils le savent très bien et comme nous l’a si bien dit un élu local : "En tant qu’élus de la république nous n’avons pas de compte à vous rendre". Tout est dit.

Mots clés : Expulsions / FR - Sud Est (04) / Logement - Urbanisme /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :