Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Hayange et son maire FN

mercredi 11 juin 2014, par LO - 3 coms

Dans la petite ville ouvrière d’Hayange, le nouveau maire du parti d’extrême droite met la pression sur les employés communaux et les militants syndicaux, à commencer par ceux de la CGT. En avril, il a empêché ces militants de distribuer un tract syndical à l’intérieur de la mairie, sous prétexte que le contenu était politique. Il a ensuite étendu l’interdiction à tous les syndicats.

Début juin, une note de service a été distribuée aux employés, les menaçant de procédure disciplinaire s’ils ne respectaient pas le « devoir de réserve ». Cette note disait précisément : « Le devoir de réserve vous impose, même en dehors de votre service, de vous exprimer avec retenue. Et ce, y compris dans votre vie privée et en particulier sur Internet ou sur messagerie électronique. »

Le Front national a conquis Hayange à la majorité relative, à l’issue d’un second tour où quatre candidats étaient présents, et cela lui impose une certaine prudence. Cette attitude vis-à-vis des militants syndicaux et des travailleurs, dont le maire est le patron, est donc d’autant plus révélatrice de sa politique viscéralement antiouvrière. Et le fait que le maire soit Fabien Engelmann, ancien adhérent de la CGT, souvent présenté par le Front national comme son « profil ouvrier », n’y change rien.

La démagogie « ouvriériste » du Front national pour attirer les électeurs amers et désorientés des couches populaires n’est que du vent. Par contre, la politique antiouvrière que ce parti promet aux travailleurs s’il se retrouve en situation de pouvoir, elle, sera très concrète.

Messages

  • Cet énergumène de maire est un inculte, parano et mythomane. faire repeindre une œuvre d’art en bleu "marine FN" voila qui en dit long sur ce personnage.
    Il ne serait pas étonnant qu’il fasse une descente à la bibliothèque municipale pour faire enlever les livres qui ne lui plaise pas. peut être tous car a t’il lu un seul livre ?

    • Dans la rubrique : "Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’ont les reconnait" réplique de Michel Audiart, mais notre maire ne doit pas connaitre, vu son niveau !
      Quand on pense que celui-ci se réclame de Jean Jaurès ! il y de quoi se révolter !
      faut ’il rappeler que l’engagement pacifiste de Jean Jaurès lui a valu les insultes et la haine des nationalistes, la famille politique du maire de Hayange,
      cette campagne haineuse a armé la main de Villain qui l’a assassiné le 31 juillet 1914.
      Ces mêmes nationalistes se sont opposé à son entrée au Panthéon.

Derniers articles sur Bellaciao :