Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Irak : manifestations, grèves et sit-ins en Italie.

samedi 22 mars 2003 - Contacter l'auteur

ROME - Les syndicats italiens ont déclenché des arrêts de
travail
jeudi pour protester contre l’intervention américaine en Irak, tandis
qu’une
manifestation était prévue dans l’après-midi à Rome devant l’ambassade
des
Etats-Unis.

"Nous allons construire un mur humain autour de l’ambassade pour
symboliser
la rupture avec la diplomatie et le déclenchement de la guerre", a dit
un
organisateur.

A Milan, des militants antiguerre ont organisé une veillée nocturne sur
le
parvis de la cathédrale, tandis qu’à Venise et à Rome des sit-ins
avaient
lieu spontanément dans la rue, rassemblant des centaines de personnes.

Les employés du secteur public ont appelé à une grève de vingt-quatre
heures. Dans le privé, les trois grandes centrales syndicales, qui
revendiquent en tout onze millions d’adhérents, ont décidé un arrêt de
travail de deux heures entre 14h00 et 16h00 GMT.

Le gouvernement de Silvio Berlusconi soutient l’intervention
américaine,
rejetée selon les sondages par 70% de la population.

En Australie, moins de trois heures après le déclenchement du conflit,
des
dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues des
principales
villes du pays pour protester contre l’intervention américaine.

L’activité à Melbourne, la deuxième ville du pays, a été paralysée par
des
manifestants, dont le nombre est évalué à 40.000 par les organisateurs
et à
plusieurs dizaines de milliers par la police.

"Je suis venu protester contre la guerre, qui doit cesser
immédiatement", a
déclaré les larmes aux yeux Anne Rowe, 77 ans, dont le grand-père a été
tué
lors de la Première Guerre mondiale, et dont le père est mort durant le
second conflit mondial.

L’Australie, l’un des plus sûrs auxiliaires du gouvernement américain,
a
engagé 2.000 hommes dans les opérations militaires.

Au son des tambours et des chants, les manifestants se sont d’abord
rassemblés devant la Bibliothèque nationale, avant de déborder dans les
rues
avoisinantes, tandis que le flot des protestataires grandissait.

Une jeune femme, portant un panneau sur lequel on pouvait lire "Cette
guerre
engendre le terrorisme", défilait en traînant derrière elle un drapeau
américain maculé de rouge.

A Sydney, la principale ville d’Australie, environ 15.000 manifestants
ont
défilé devant le consulat américain et les bâtiments gouvernementaux,
protégés par les forces de l’ordre.

Selon les sondages, les deux tiers des Australiens sont hostiles à la
guerre.

Des manifestations ont également eu lieu en Inde, au Pakistan, en
Indonésie
et à Tokyo. Ailleurs dans le monde, d’autres rassemblements étaient
prévus
pour dénoncer la décision américaine de passer à l’attaque.

RAPPEL des manifs

A Paris : RASSEMBLEMENT PLACE DE LA CONCORDE (Devant l’ambassade des
Etats-Unis) à partir de 18h puis départ en manif vers 20h ( par le Pont
de
la Concorde, le Bd St
Germain, la rue de Rennes jusqu’à Montparnasse )

Genève
18h. Place Neuve

Lausanne
17h30. Place St-François

Montréal
Midi et 17h. Devant le Complexe Guy-Favreau, sur le boulevard
René-Lévesque

Nantes
18h. Place du Commerce

Nice
18h. Devant l’Olivier de la Paix - lycée Masséna.

Lyon
18h30. Place Bellecour

Mots clés : Guerres-Conflits / Italie / Manifs-actions / Syndicats /
Derniers articles sur Bellaciao :