Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Italie - Consulat de France occupé

vendredi 18 novembre 2005 - 2 coms

L’insurrection des jeunes des banlieues en France montre avec évidence qu’en Europe aujourd’hui on a passe les bornes.

Les conditions de vie de milliers de personnes, en particulier des migrants de première, deuxième et troisième génération sont desormais intolérables ; cela ne répresente que la cime d’un iceberg, cette malaise qui se généralise et ménace notre vie de plus en plus précaire.

La révolte, parfois, se revèle comme l’unique moyen pour se défendre de la violence que L’Etat exerce au quotidien sur la multitude des précaires.

Pour cela, nous pensons que les mésures draconiennes que
l’Etat français vient d’appliquer dans ces derniers jours ne soient que la réaction effrayée d’une classe politique desormais aliénée de la vie réelle des citoyens qu’elle prétend de répresenter et de la société.

Mais la société dans son ensemble a démontré sa maturité et sa capacité d’autonomie et d’autogestion.

Les jeunes ’banlieusards’ ont defendu la société contre l’Etat.
Nous, précaires d’Europe lançons un appel pour que des actions, des occupations et des initiatives soient organisées afin de ne pas lâcher la pression sur les institutions qui répresentent le gouvernement français à l’étranger.

Nous démandons :

- la suppression immediate de l’état d’urgence en France
- une amnistie générale pour tous ceux et celles qui ont lutté et luttent pour défendre leur dignité et la justice sociale
- la suspension de toutes les expulsions indiscriminées des citoyens, avec ou sans permis de séjour.

Enfin, nous soutenons les démissions du ministre français Sarkozy, raciste et xénophobe au pouvoir, puisque son oeuvre de provocation est intolérable.

Consulat de France occupé
Venise, 18/11/05

Messages

  • Petite fille d’immigré italien, je ne suis pas en France actuellement mais je me sens totalement concernée par ce qu’y s’y passe, et vraiment écoeurée de la réaction du gouvernement et de celle de bcp de francais. Je suis de tout coeur avec vous. Et j’appelle a une union révoltée de toute la jeunesse européenne, et mieux, de tous ceux qui abhorrent cette societe vers laquelle on nous mène, -inéluctablement, si on ne réagit pas-. Soyons cons, soyons solidaires... Faisons en sorte que cette gouvernance se dissolve.
    bonne continuation
    a bientot

  • Bravo à nos camarades italiens, qui sont restés éveillés et ont su réagir à la hauteur de l’évènement :
    La banalisation de l’Etat d’urgence est une victoire du fascisme.
    L’Etat d’urgence en France est UN DRAME intolérable ! Et pas seulement pour les français.
    Merci à vous.

    Rivolto ! C’est bien ça Franco ?
    (Souvenir Genève et FSE2003 à Paris)

    Dominique.

Derniers articles sur Bellaciao :