Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Jacques Perreux, l’orthodoxe défroqué de José Bové

jeudi 29 mars 2007 - Contacter l'auteur - 12 coms

de Sylvia Zappi

Rien ne disposait ce communiste de 54 ans à devenir directeur de campagne de José Bové. Jacques Perreux, vice-président du conseil général du Val-de-Marne, préfère ses dossiers sur l’eau à la gestion d’une équipe aussi éclectique que celle du candidat altermondialiste. Il jure même qu’il ne voulait pas de ce poste. "Il fallait quelqu’un de présentable", raconte Christophe Aguiton, militant de la minorité de la Ligue communiste révolutionnaire (LCR), également engagé auprès de M. Bové. Et surtout, un homme capable de "mettre de l’huile" entre des personnalités aux intérêts politiques parfois divergents et aux ego remuants.

Il s’est donc accroché le symbole de la campagne Bové, un coquelicot rouge - "la fleur qui résiste aux pesticides", explique M. Perreux - au revers de son éternelle veste noire et a quitté son bureau du conseil général du Val-de-Marne pour prendre en charge l’organisation de la collecte des signatures. Trois semaines d’incertitude, de montage de bric et de broc pour parvenir à présenter 503 parrainages. "On n’est sûr de perdre que les batailles qu’on ne mène pas", s’amuse-t-il aujourd’hui.

Lui, en tout cas, n’a jamais douté de la "dynamique enclenchée" par M. Bové. Malgré les cafouillages, les départs de certains anciens "amis" antilibéraux, les sondages qui oscillent entre 1 % et 3 %... "Je ne suis pas un bovétiste, mais un communiste qui pense que cette candidature peut favoriser une vraie irruption des quartiers populaires dans cette campagne présidentielle", argumente-t-il encore.

Son parcours militant a pourtant longtemps été dans la stricte orthodoxie communiste. Fils d’un couple de boulangers normands, il adhère à la rentrée de 1968 après s’être fait renvoyer de son lycée. Son bac en poche, il embauche dans une usine de peinture de Vitry (Val-de-Marne) comme technicien de production, mais n’y reste que sept ans pour devenir permanent du parti en 1977.

Le jeune Perreux monte vite, très vite, dans l’appareil : directeur du journal Avant-garde, puis secrétaire général de la Jeunesse communiste (JC) pendant six ans, il gagne sa première élection en 1988 comme conseiller général. C’est alors un fidèle de l’appareil et de Georges Marchais. "Il était chargé comme moi d’appliquer la ligne du parti dans la JC", raconte le refondateur Pierre Zarka. Pendant ces années de reprise en main des organisations de jeunesse contre le courant de Charles Fiterman, il s’agissait de resserrer les rangs, et "Perreux n’avait pas d’états d’âme", se souvient un ancien. "Un lieutenant et un tueur", évoque un ancien responsable "déviant" de la JC. Lui évoque juste ces "années de camaraderie où on se fait des amitiés fidèles".

Le milieu des années 1990 marque ses premiers désaccords avec la ligne Marchais. Il devient rédacteur en chef du magazine Regards et appuie sans hésitation la ligne de "mutation" portée par Robert Hue. Puis, déçu par l’expérience de participation au gouvernement Jospin, se met en retrait. Il se plonge alors dans les problèmes de l’eau, découvre les altermondialistes lors des forums sociaux et fait la connaissance de José Bové lors du premier rassemblement du Larzac, en juillet 2000. Il est ainsi devenu autant écolo et antinucléaire que communiste convaincu, assure-t-il. Mais le parti et ses amis refondateurs ne le passionnent plus. Il en aura pourtant besoin lors du renouvellement de son mandat de conseiller général en 2008. "Je sais qu’on peut être communiste sans être au parti", répond-il, bravache.

http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-888378,0.html

Mots clés : Collectifs Unitaires / Dazibao / Partis politiques / Présidentielle 2007 / Sylvia Zappi /

Messages

    • Un communiste qui vote pour un gars avec un entourage plus que douteux : Onfray qui se dit pro-capitaliste, Ommay Seddik, organisateur de manifs contre la loi interdisant le port d’insignes religieux à l’école (bonjour la laïcité !)...
      Un communiste qui vote pour quelqu’un qui dit (vu à la télé) à Bill Gates "nous avons de grandes choses à faire ensemble".. .bigre !
      Un communiste qui soutient un candidat dont les sites et blogs sentent bon le mac-carthysme des grandes années !!
      tu m’épates camarade, va falloir que tu expliques ton vote !!!!

    • Moi, communiste qui ne va pas voter communiste cette fois mais Marie Georges Buffet, une militante honnête qui, à défaut de porter une veste noire, ne la retourne pas au moins !
      Perreux était bon lorsqu’il menait campagne pour la libération de Nelson Mandela. Depuis il a du perdre de ses convictions.

      pp

    • Moi aussi pas bovéiste mais communiste qui va voter MG BUFFET. C’est plus cohérent et de bon sens non ?

      et je ne vois pas en quoi PERREUX est épatant.

      andre 18

    • cher tous j´ai tellement "mal" a ma gauche francaise (heureusement que j´ai une "bonne " gauche allemande pour rattraper) que je ne sais par ou commencer ,tout d´abord on a une campagne avec tant de candidats que l´on parle de cela au lieu du programme ! ENFIN POUR RESUMER J´ESPERE QU´EN FRANCE ; MOI JE SUIS LOIN ALORS JE VOUS LAISSE TRAVAILLER J´AI ASSEZ FAIT ICI, VOUS ARRIVEREZ RAPIDEMENT A FAIRE CE GRAND PARTI DE LA GAUCHE CAD RASSEMBLER TOUT CE QUI EST A GAUCHE DU PS DONNER UN MINIMUM ETRE A GAUCHE DU PS ETRE ANTILIBERAL NE PAS ETRE ANTICOMMUNISTE ET ACCEPTER D´AUTRES IDEES NE PAS ETRE STALINIEN , on a le droit d´etre ce qu´on veut et on doit accepter les decisions a 50% et une voix. Rassembler toute la gauche dans un parti c´est arreter nos querelles , cad combattre a 90% la droite et 10% expliquer pourquoi on est troskyste ou maoiste ou anarchiste ou de gauche ou queantiliberal. je suis proche pc et syndique VER.DI et encarte la gauche allemande platteforme communiste et encarte altermondial , je me sens anarchiste politiquement mais je viens du pc et je veux aider les coco et les gauchistes a se rassembler ET IL Y A DU BOULOT HEUREUSEMENT ICI ON A PRESQUE FINI IL SUFFIT DE VOTER ENCORE UNE FOIS DANS LES 2 PARTIS QUI FUSIONNENT PUIS DE FAIRE UN NOUVEAU DEPART AVEC "NOTRE BEBE" LE PREMIER PAS EST FAIT ET C´EST LE PLUS DUR RASSEMBLER LA GAUCHE ! CA C´EST DURE ET ON EN A MARRE DE LA DROITE ALORS ON DOIT FAIRE DES COMPROMIS ENTRE NOUS ET ON VEUT ENFIN APPUYER LE PS A GAUCHE . il y a 3 ans dans les journaux ils ne parlaient meme pas de nous, alors si on ne fait pas de compromis entre les gauchistes ! est-ce important si on est coco-revolutionnaire ou coco ou coco-reformateur , OU SI ON FREINE LE CAPITALISME ? ma femme ne sait pas la difference entre communiste et anarchiste et elle s´en fout , elle regard juste les injustices, UNE VIE SANS COMPROMIS C´EST RIEN ET QUEL EST MON BUT ? plus que l´anarchie pour moi c´est de freiner ce p...... de capitalisme et maintenant liberal = 2 x pire . Bien a vous jean-francois dieux

  • Pour boucler son feuilleton anti-Marie George Buffet, il ne reste plus à Silvia Zappi qu’à faire un portrait élogieux du bouillonnant Maxime Gremetz !
    Qui pourrait s’intituler Quitte ou double !
    Pourquoi ? parce que ... ZAPPI MAX !

  • Zappi, journaliste à l’Immonde devrait prendre des cours...

    Je sais qu’on peut être communiste sans être au parti

    Raison de plus pour le quitter, mon ami.

    Ça me fait marrer ces anciens staliniens qui veulent se donner une virginité et une respectabilité en « expiant » leur passé...

    La procession à Bové ???

    Un repaire de stals :-) :-) :-)

  • perreux, c’est le mec aigri qui en veut au parti communiste de ne pas lui avoir donné de grandes responsabilités.

    mathieu

  • a propos de zappipi on peut etre journaliste sans talent dans un journal qui n’en n’est plus un et dresser des lauriers a un insignifiant

    ça occupe et pis ça nourrit

    bref a trop parler du néant on pourrait croire qu ’il existe

    le p’tit coco prolo

    • Le monde organise depuis quelques mois une campagne de dénigrement systématique du PCF. Il utilise tout ce qui lui tombe sous la main dans cette perspective. Je vais demander à mon lycée qu’il résilie l’abonnement ce cette "pravda" anticommuniste. Zappi n’etait elle pas trotzkyste dans sa jeunesse ?

    • le pc doit devenir la gauche , mais faire attention aux anti-coco (si jose est anti-coco alors non, quoi que ici allemagne je crois qu´il y a aussi certains anti-coco, mais dans le programme de ce nouveau parti qui n´est pas fini nous avons dit qu´il faudra que ce soit ecrit qu´on ne doit pas etre anti-coco dans ce nouveau parti GAUCHE ALLEMANDE ) . De plus il faut essayer d´avoir des encartes car l´argent ne viendra pas de l´ump ou ici de la firme de voitures mercedes . bien a vous tous le combat sans violence continue, alors votez marie, puis travail sur la gauche sur le pc, sur les legislatives , c´est le b..... en france ! mes collegues me demandent ce qu´il se passe dans la gauche francaise si elle est malade !!!! Tirez des conclusions, pourquoi ne pas se reunir , ce n´est pas si on est contre l´autre qu´on ne doit pas se reunir,la politique ce n´est pas l´amitie (avec c´est mieux naturellement) c´est de travailler ensemble pour un projet apres c´etre envoye des arguments ( ou autre ) a la tete Bien a vous jean-fracois dieux

Derniers articles sur Bellaciao :