Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

"Je vais te tuer !" : un proche de Marine Le Pen menace Mediapart

samedi 7 février 2015 , par G.S. - Contacter l'auteur

Olivier Duguet, ex-trésorier du micro-parti de la présidente du FN, a menacé de mort une journaliste auteure de plusieurs enquêtes sur le mouvement d’extrême droite.

L’hostilité du Front national à l’égard de Mediapart ne se dément pas. Vendredi 30 janvier, une journaliste du site d’investigation, Marine Turchi, a été menacée physiquement par un proche de Marine Le Pen, alors qu’elle enquêtait avec l’un de ses collègues sur le financement des campagnes FN.

Vers 16 heures, ce jour-là, deux journalistes, Marine Turchi et Karl Laske, se "rendent, dans le seizième arrondissement de Paris, au siège des diverses sociétés d’Axel Loustau, le trésorier de ’Jeanne’ le micro-parti personnel de la présidente du FN", relate le patron du journal en ligne, Edwy Plenel.

N’ayant pu rencontrer les dirigeants de ces entreprises, les deux journalistes rebroussent finalement chemin lorsqu’ils sont "soudain entourés et admonestés par un groupe de quatre à cinq personnes, parmi lesquelles Axel Loustau", près de la station de métro porte de Saint-Cloud.

C’est alors que l’un d’eux, Olivier Duguet, ex-trésorier du micro-parti de Marine Le Pen, de 2010 à 2012, s’en prend directement à Marine Turchi, auteure de plusieurs enquêtes sur le Front national.

"Je vais te tuer ! .... Je vais te retrouver ! ... Je vais t’attendre en bas de chez toi ! ....", crie-t-il en fonçant sur elle.

Alors que les compagnons d’Olivier Duguet ne cherchent pas à le retenir, Karl Laske parvient à extirper Marine Turchi du groupe, permettant aux deux journalistes de se réfugier à l’intérieur d’une brasserie.

Questionné un peu plus tard par Mediapart, Axel Loustau ne condamnera nullement le comportement de son ami :
Il faut nous comprendre, on est harcelés à cause de vos articles… Et mon ami est un peu nerveux…"

Une "culture de violence politique" au FN

Après avoir immédiatement signalé les faits, dans une déposition au commissariat du 11e arrondissement de Paris, Mediapart assure étudier actuellement les suites judiciaires à donner à ce grave incident.

D’après Edwy Plenel, ces faits constituent d’ailleurs "l’énième illustration de la culture de violence politique propre au parti d’extrême droite, sur fond d’intolérance vis-à-vis de la liberté". Il rappelle au passage que ces menaces de morts "n’ont pas été proférées par n’importe quel cadre du FN mais par un homme de confiance du premier cercle de Marine Le Pen".

Le directeur de la rédaction de Mediapart "demande donc solennellement à Marine Le Pen de condamner sans ambiguïté aucune" les agissements d’Olivier Duguet. Un homme au casier judiciaire loin d’être vierge. En juin 2012, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir escroqué Pôle emploi pour plus de 100.000 euros.

Contacté par Rue89, le vice-président du FN, Florian Philippot, a évoqué "une affaire privée, même s’[il] condamne toutes les agressions en France".

http://tempsreel.nouvelobs.com/politique/20150206.OBS1887/je-vais-te-tuer-un-proche-de-marine-le-pen-menace-mediapart.html

Mots clés : Extrême droite - Antifascisme / Partis politiques / Presse écrite /
Derniers articles sur Bellaciao :