Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

« L’Italie ne doit pas devenir une province du modèle américain » (F. Giordano)

dimanche 2 mars 2008 - Contacter l'auteur - 2 coms

« L’Italie ne doit pas devenir une province du modèle américain »

Entretien . Le leader de Refondation communiste, Franco Giordano, explique les raisons de la création de la force politique la Gauche Arc-en-ciel.

Rome (Italie), envoyé spécial.

Comment évaluez-vous l’action du gouvernement Prodi, tombé le 24 janvier dernier ?

Franco Giordano. Les forces centristes ont permis aux « pouvoirs forts » ( l’Église et le patronat - NDLR) de conditionner le gouvernement. Elles ont travaillé en permanence à saboter les contenus programmatiques les plus innovants, en particulier pour ce qui concerne les thèmes sociaux et les droits civils. Finalement, la crise s’est précipitée dans le ventre mou du centre. (Le 24 janvier, le gouvernement n’a pas obtenu la majorité au Sénat du fait de la défection de trois sénateurs de l’Udeur - NDLR).

Autrement, il y a eu des choses positives comme le retrait des troupes d’Irak et certaines initiatives sociales.

Plus globalement, les points les plus significatifs du programme de l’Unione n’ont pas été mis en oeuvre. Si bien que les attentes d’une grande partie de la société italienne, en particulier celles du monde du travail, ont été déçues. Le problème est de remotiver cette partie du peuple qui semble distante de la politique. Aujourd’hui, il y a une crise de la politique très forte qui s’alimente de la déception face à l’expérience de gouvernement Prodi. Si bien qu’il y a quelques mois a été mis en place un processus du vérification de la compatibilité sur les points de programme entre la gauche et le Parti démocrate.

Rifondazione, elle, a toujours agi sur une ligne de défense du programme de l’Unione. Nous avons essayé de lancer une grande mobilisation sociale pour faire bouger les rapports de forces. Le 20 octobre dernier, nous avons mobilisé un million de personnes, parmi lesquels de nombreux jeunes sur le thème de la précarité...

Cette manifestation a-t-elle eu des conséquences ?

Franco Giordano. Nous avons versé au débat l’idée de politiques de redistribution sociale, sans grand effet. Mais, le 20 octobre, nous avons eu un résultat très important du point de vue de la construction d’un sujet unitaire de la gauche, la Gauche Arc-en-ciel.

Justement, quel a été le parcours aboutissant à la construction de cette nouvelle force unitaire à gauche ?

Franco Giordano. Il y a eu les luttes, les journées de mobilisation. Des milliers de militants, des personnes provenant des mouvements, d’associations, des simples citoyens ont donné vie à une Convention les 8 et 9 décembre. Cette nouvelle formation politique est pacifiste, antilibérale et englobe la culture et la pratique de la différence des genres en en faisant un élément fondateur.

Nous aurons comme candidat à la présidence du Conseil Fausto Bertinotti. C’est une campagne électorale où est grand le risque de voir une polarisation entre Veltroni et Berlusconi. De notre côté, nous cherchons à en sortir en investissant sur le projet de la construction de ce nouveau sujet. C’est-à-dire en remotivant la passion de nombreux jeunes, de travailleurs et de femmes sur le thème « construisons ensemble la gauche. » Nous cherchons à faire que l’Italie ne devienne pas une province du modèle américain avec seulement deux grands partis.

La construction de la Gauche Arc-en-ciel comme sujet politique unitaire ne sera-t-elle pas rendue difficile par la diversité de ses composantes originelles : communistes, socialistes, verts ?

Franco Giordano. Oui, la difficulté est la suivante : comment construire une culture critique du capitalisme contemporain. Et comment faire vivre cet espace public, la gauche, comme terrain d’unification culturelle de la critique du capitalisme. Et de ce point de vue, la reconstruction comprend deux grands thèmes : la liberté et l’égalité. Et d’autres, comme l’agression capitaliste envers la nature, le féminisme, le grand thème de la paix et de la guerre. La confrontation sera un terrain de recherche.

Entretien réalisé par Gaël De Santis

Paru dans l’Humanité du 28 février 2008

http://www.humanite.fr/2008-02-28_I...

Mots clés : Italie / PRC - Parti de la Refondation Communiste /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :