Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

L’un des Grecs grévistes de la faim est mort

mercredi 16 avril 2008

Nicos Aslamazidis pris en photo pendant sa grève de la faim à Saint-Nazaire.

de de Isabelle GUILLERMIC

Il venait de rejoindre son pays sur avis médical favorable. Pendant 19 jours,en conflit avec son employeur, il avait combattu à Saint-Nazaire.
Nicos Aslamazidis s’est éteint en Grèce, dans la nuit de dimanche à lundi. Cet homme venait de rejoindre son pays natal, samedi 12 avril, après une grève de la faim de dix-neuf jours à Saint-Nazaire. On ne connaît pas les causes de son décès.

Nicos Aslamazidis est mort à 35 ans dans son lit, près de la ville de Xanthi, en Thrace, au nord-est de la Grèce. Père d’une fillette de 9 ans, cet homme plutôt frêle avait caché le plus longtemps possible à sa famille le combat qu’il menait à Saint-Nazaire.

Le plus jeune des trois

Pendant dix-neuf jours, du 14 mars au 1er avril, lui et deux de ses compatriotes, Leonidas Theocares et Boris Athanassiadis, ont refusé de s’alimenter. Soutenus par la CGT et un comité de soutien composé de nombreux Nazairiens, ces hommes ont obtenu ce qu’ils attendaient : 8 000 € chacun et leur billet d’avion de retour.

Ces trois peintres étaient en conflit avec leur employeur, Elbe, un sous-traitant de second rang du chantier naval Aker yards. Aker yards a payé, il a fallu attendre plusieurs jours pour que les billets d’avion leur soient aussi confiés. Les médecins français, après que les trois hommes se sont remis sur pieds, ont donné leur accord pour leur retour en Grèce. Chose faite samedi dernier. Nicos Aslamazidis semblait être le plus fragile des trois hommes. Il était aussi le plus jeune. Dès le vendredi 28 mars, il avait du mal à quitter sa couche, très affaibli par la grève de la faim.

La CGT, avisée du décès par Boris Athanassiadis, travaillait hier à l’éventuelle rédaction d’un communiqué. Les services de l’État - la sous-préfecture de Saint-Nazaire disait hier après-midi apprendre la nouvelle - se sont mis en relation avec l’ambassade de Grèce en France. Aker yards, qui aurait aussi appris le décès par la presse, ne fait aucune déclaration.

Comme le décès a eu lieu en Grèce, c’est à ce pays de décider si oui ou non il y a lieu de mener l’enquête. Enquête qui viserait à vérifier si la mort de Nicos Aslamazidis serait liée à cette grève de la faim. L’ambassade était injoignable, hier, dans la soirée.

http://www.ouest-france.fr/L-un-des...

Messages

  • Il est devenu beau notre pays des "droits de l’homme" ! J’ai beaucoup de peine pour sa petite fille qui grandira sans son père si jeune, et j’ai beaucoup de colère contre les profiteurs-esclavagistes.

    C’est le bordel généralisé chez nous, les patrons font maintenant ce qu’ils veulent, puisque Sarko-bling-bling donne le ton. Beaucoup de gens le singent sans même comprendre les conséquences de leurs choix (patrons, automobilistes, injures, irrespect d’autrui...). C’est bien la "rupture" pour eux, mais il y a des limites quand il s’agit de salariés. C’est pas pour des prunes s’il existe un "Code du Travail". C’est justement une sorte de "bouclier" qui permette de défendre les salariés contre des patrons verreux !

    Quand les salariés auront compris ça, peut-être qu’ils finiront par penser du quel côté de la barrière il faut se trouver, s’ils veulent garder encore leur dignité d’humain.

  • moi je suis rester jour et nuit et nikos ma même offert un briquet c trop affreux elbe et aker sont des traites, mais aussi des assacins

  • Avec ta permission Nicos "Adieu cher camarade adieu faut se quitter....."
    respect à toi Nicos, soit sur que ton combat était juste, pars en paix.
    Et toutes mes condoléances à ta famille.

    Marin

  • Quel monde pourri.

    toute mon affection a Nicos et sa famille.

    Son combat était juste, et valeureux.

    Lolita

  • Nikos l’un des trois gréviste de la faim de la faim de st nazaire est mort ,quelques jours seulement aprés son retour au pays.Cette triste nouvelle a jetée plus qun ’une émotion parmis ceux et celles qui ont soutenus les salariés grecs, ou qui ont eprouvés un sentiment de sympathie pour des hommes qui n’exigeaient que leur du.!
    Au dela de l’émotion ,le temps est venu de situer les respponsabilités.Celles -ci sont sans équivoque.La direction des chantiers Aker -yards , et la puissance publique ont des comptes a rendre.
    La direction ’Aker -Yards a mise en application une organisation du travail dont la finalité ,est selon ces propos, de parvenir a baisser les couts de production, pour etre compétitif et ,objectif suprème,, sauver le chantier naval de st nazaire !Le constat effrayant qui s’impose a tout observateur objectif est que ,dans la lignée du montage exotique le prix a payer ,est a présent celui de la vie de salarié.
    La direction d’Aker-yards ,a et aura dans son bilan, de l’exploitation des salariés ,la mort d’ un homme.
    L’eldorado qui faisait la une de la presse locale et nationale, il ya seulement quelques années s’ est transformé en cimetiere pour NIKOS !
    Compte a rendre également pour la puissance publique qui a cautionnée les pratiques d’ un patronat hors la loi ,et qui a fait preuve d’une inertie coupable pendant les 19 jours de la grève de la faim.
    Nantes ,a une époque triste de son histoire ,par ailleur riche ,fut renomé pour son commerce triangulaire !!!
    La puissance publique, la direction d’Aker-yards,quant a elles ; vont elles ecrire une autre page d’histoire qui évoquera plus tard,les conséquences de la mondialisation, et du prix payer par ces salariés étrangers venu a st nazaire pour gagner leur vie ,et qui l’auront perdu ,pour défendre leurs droits et leur dignité.La responsabnilpité de ceux qui restent est de poursuivre ce combat.contre l’esclavage moderne et,pour la reconnaissance de normes sociales applicables a tous les employeurs.Ce sera notre façon de leur faire rendre gorge comme le disent les paroles du chant des travailleurs

    • Les droits de l’homme c’est du passé au temps ou les cocos faisaient 25% et avaient une influance positive sur la population mais aujourd’hui le capitalisme a tout détruit avec l’aide des peuples qui le composent.
      Ce n’est plus un troupeau de moutons qui suit inlassablement le berger mais des hordes de hyenes et de chacals qui se combattent avec les moyens dont ils disposent et que les tenants du grand capital alimentent et leurs offrent en pature ( le meilleur, le chef, le plus débrouillard, la peur du caniveau, la réusite sociale etc).
      Tout se déshumanise la question est : comment inverser la tendance.
      La première des responsabilités que devrait assumer la hierarchie serait : de passer devant des tribunaux populaire car pour moi c’est d’assassinat dont ils sont coupables.
      Vous trouverez surement ses propos exagérés mais cela est la triste vision des actes qui se développent dans un quiotidien vécu.
      Sincères condoléances a cette famille de travailleurs Grecs
      Alain 04

  • USM-CGT Saint-Nazaire : Suite au décès de Nikos ASLAMAZIDIS

    de USM-CGT Saint-Nazaire

    Suite au décès de Nikos ASLAMAZIDIS, un des trois grévistes de la faim grecs des chantiers navals AKER YARDS de Saint-Nazaire, la CGT est profondément attristée.

    Elle adresse ses sincères condoléances aux membres de sa famille ainsi qu’à ses camarades.

    L’USM-CGT est en contact avec les autorités grecques et nos homologues syndicalistes grecs dans le but d’avoir connaissance des causes du décès de Nikos, notre organisation ayant été informée que des examens médicaux sont en cours pour déterminer avec exactitude les causes de sa mort.

    Lorsque l’USM-CGT aura plus d’éléments d’information, elle en informera l’opinion publique.

    http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...

    • Mourir pour 8000 €, le prix de la vie d’un ouvrier qui se prive pour faire vivre sa famille, cela pourrait être aussi le prix payé à un passeur pour venir en barque, faire naufrage ou travailler au "noir". C’est sans rapport avec le prix de revient d’un petit séjour à Malte sur un yatch payé à un président de luxe.