Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La gauche radicale veut empêcher la "liquidation" de Mai 68

vendredi 25 janvier 2008 - Contacter l'auteur - 2 coms

de Sylvia Zappi

L’anniversaire n’est que dans quatre mois mais, déjà, la gauche radicale s’active pour que Mai 68 soit dignement fêté. L’objectif affiché est clair : surtout ne pas laisser Nicolas Sarkozy "liquider" les acquis de ce mouvement social quarante ans après. Le président de la République, alors candidat UMP, avait lancé lors d’un meeting, début mai 2007, une violente diatribe contre Mai 68 qui, selon lui, a "imposé le relativisme intellectuel et moral, liquidé l’école de Jules Ferry, introduit le cynisme dans la société, abaissé le niveau moral et politique".

Pour contrer cette volonté politique de rendre les "événements de mai" responsables de tous les maux de la société française, 300 personnalités ont lancé un appel. On y retrouve les figures politiques de l’extrême gauche, du PCF, de la mouvance libertaire ou écologiste, mais aussi des dirigeants syndicaux ou associatifs.

L’appel est aussi paraphé par les instituts de formation (CGT ou de la FSU), l’Union syndicale Solidaires, SOS-Racisme, la Fondation Copernic et des journaux et revues comme Politis, Rouge, Regards, Alternative libertaire, Mouvements, Vacarme ou des maisons d’édition comme Raisons d’agir ou les Empêcheurs de penser en rond.

UNE SEMAINE D’INITIATIVES

Intitulé "Mai 68, ce n’est toujours qu’un début", le texte assure que "pour la France bien-pensante, Mai 68 est responsable de tous les maux". Faisant référence à la critique faite par M. Sarkozy, les signataires expliquent que derrière cette "liquidation" sont visés "les droits syndicaux, le smic et le salaire socialisé mais aussi les avancées obtenues entre autres par les luttes féministes" et qu’"il est grand temps de se réapproprier les réalités derrière les mythes". "Il y un réel besoin de réévaluer ce qu’a été ce mouvement et ses traces actuelles", explique François Bouillon, président de l’Institut de recherches de la FSU.

Le collectif a décidé d’organiser une semaine d’initiatives qui s’ouvrira le 13 mai par un colloque à la Bourse du travail de Paris. Un site Internet tente de centraliser les événements prévus durant l’année commémorative. Un foisonnement qui mêle débats syndicaux, pièces de théâtre et projection de films. Les initiateurs de l’appel veulent montrer que Mai 68 ne fut pas seulement une révolte étudiante et "remettre au centre les grèves ouvrières et les luttes internationales de cette période", explique Daniel Bensaïd (LCR).

http://www.lemonde.fr/politique/art...

Mots clés : Dazibao / Mai 68 / Mouvement / Partis politiques / Pétitions / Rencontres-débats / Sylvia Zappi / Syndicats /

Messages

  • POUR UN 1 er MAI
    AUX COULEURS DE LA PALESTINE !

    Voici 60 ans que des palestiniens ont été obligés de quitter
    leur terre natale pour s’expatrier ailleurs ou de s’installer dans
    des camps dans les pays arabes limitrophes !

    Voici 60 ans que petit à petit, l’Etat sioniste israélien tente
    et réussit à faire des palestiniens des citoyens de seconde zone !

    Les pays occidentaux, de faux traités de paix en faux traités
    de paix se font complices d’un apartheid qui va même pour la
    bande de Gaza à des tentatives de génocide en instaurant un
    blocus économique sans précédent nous ramenant aux luttes
    féodales du moyen âge !

    En France, nous avons montré dans le temps que nous
    pouvions tous nous mobiliser pour une cause internationale,
    notamment en Afrique du Sud !

    2008 doit être l’année de la Palestine !

    Pour un Etat Palestinien mais pas seulement, pour
    aussi que cet Etat puisse correctement développer une économie
    qui permette à sa population de vivre correctement.

    Créons un emblème à la couleur du drapeau palestinien
    avec pour mot d’ordre = « Libérons LA PALESTINE,
    pour la création d’un Etat Palestinien ! »

    Faisons du 1er Mai une forte mobilisation internationale
    sur cet objectif !
    Toutes les forces progressistes se doivent
    de répondre à l’appel de Hind KHOURY, déléguée générale
    de Palestine en France de dépasser les protestations verbales
    pour des actions plus concrètes !

    René LE BRIS

  • "imposé le relativisme intellectuel et moral, liquidé l’école de Jules Ferry, introduit le cynisme dans la société, abaissé le niveau moral et politique"
    Sarko parle de son gouvernement là !?

Derniers articles sur Bellaciao :