Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La macronisation de la société

vendredi 10 mars 2017 , par red1917 - Contacter l'auteur - 3 coms
Macron le candidat des ni-ni

Mon dieu qu’il est beau.

Il est le premier à se déclarer ni de gauche ni de droite.

Sauf bien sûr tous les candidats de la droite molle.

Il fait passer un message fort : ni pour ni contre, bien au contraire.
Avec son sourire de débile, il pense sincèrement à cette imbécillité :

La France Unie.

Mais la France c’est pas les états unis.

Il aura toujours la fracture initiale : couper la tête du roy ou faire comme les anglais.

Macron n’a strictement rien inventé.

Comme tous les parvenus, il pense que l’habit fait le moine.

Mais le problème, c’est qu’en France personne n’est d’accord sur rien.

Macron se prend pour la réincarnation du christ.

Nous nous aimons, tous, les français, et il est stupide de se diviser.

macron ne semble pas avoir vu les dernières nouvelles des USA.

La Californie , un état des USA, doit affronter une nouvelle donne : l’autonomie.

On pensait que le cas de l’Ecosse, du royaume anglais, de l’Irlande, de la Hongrie étaient des problématiques typiquement Européennes.

Or , un immense mouvement antimondialiste est déjà au pouvoir.

Ces gens ne sont pas tous des nazis, des nationalistes, mais ils en ont juste marre que toutes les chaines de télévisions, tous les magazines, tous les films, se ressemblent pour n’être plus qu’une sorte de sucrerie insipide.

Parler anglais est devenu la norme pour être quelqu’un d’important dans le monde.

7 milliards de gens ne comprennent pas les discussions qui ont lieu pour décider de leur avenir.

C’est le phénomène Macron : tous pareils, du moment que vous portiez bien la cravate et que sortiez d’un monde ou l’anglais est la langue de l’élite, comme c’était le cas du français au 18eme siècle.

Macron est le candidat préféré de tous ceux qui parlent le langage mondial, même si ce langage mondial ne concerne que quelques millions d’européens ou d’américains.

Macron ou Le Pen : tel est l’ultimatum que nous servent les médias dominant.

Pour moi, entre Macron ou Le Pen je préfère l’émeute.

Mots clés : jy.D / Red1917 /

Portfolio

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :