Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La mission de Christine Boutin

mercredi 9 juin 2010 - Contacter l'auteur - 8 coms

Loin de moi l’idée que Christine Boutin ait pu bénéficier d’une mission bidon. On sait bien que, à ce niveau, les politiques ne se tournent pas les pouces.

Mission bidon, non. Mission de complaisance, oui. Après avoir été rétrogradée (downgraded, comme on dit dans les agences de notation), Christine Boutin a été débarquée du gouvernement en 2009. Selon ses dires, la mission « très importante » qui lui a été confiée consiste à « faire des propositions sur les conséquences sociales de la mondialisation » au prochain G20. Cette mission aurait pu (ou dû) être confiée à un ou deux hauts fonctionnaires compétents en la matière. Pour des raisons que je ne connais pas, mais que je subodore, Sarkozy a donc offert une petite pelote à son ancienne ministre. Christine Boutin peut donc croûter plus à son aise qu’avec sa simple retraite de députée (3000 euros par mois dès l’âge de 60 ans).

Il faut dire que dans les milieux catholiques intégristes, on sait racler les troncs d’église. En 2007, le directeur de cabinet de notre bonne Christine louait un appartement de 190 m2 au prix d’un logement HLM.

Je crois que ce qu’il faut retenir de cela, c’est que ces excellences vivent ailleurs. Boutin trouve « normal » de percevoir 9500 euros par mois (plus bureau, voiture avec chauffeur, frais de mission etc.) pour une mission qui, de toute façon, ne lui prend pas la totalité de son temps (elle dirige un parti politique, elle fait des signatures pour son dernier livre, auxquelles personne ne se présente, mais c’est une autre histoire). Un professeur agrégé, bien avancé dans la carrière, touche 3000 euros par mois, sans chauffeur, sans secrétaire. Un jeune maître de conférences (Bac + 8) travaille comme un malade pour 1500 euros par mois.

Si Boutin se présente à la prochaine élection présidentielle, je mets ma main au feu. Euh, j’déconne !

Mots clés : Bernard Gensane / Gouvernements /

Messages

  • Nicolas pense à son avenir présidentiel et Christine ne crache pas sur son traitement .. ;eh dites 9500 euros +chauffeur et autres...
    Je ne pense pas qu’elle se présente aux élections présidentielles

  • "

    9500 euros par mois (plus bureau, voiture avec chauffeur, frais de mission etc.

    )"

    Qu’elle cumule avec ses 6000 euros d’indemnités parlementaires...

    Le Canard épingle aussi un certain Christian Blanc.

  • Boutin trouve « normal » de percevoir 9500 euros par mois (plus bureau, voiture avec chauffeur, frais de mission etc.) pour une mission qui, de toute façon, ne lui prend pas la totalité de son temps (elle dirige un parti politique, elle fait des signatures pour son dernier livre, auxquelles personne ne se présente, mais c’est une autre histoire).

    En outre elle est "à la retraite", elle touche la coquette retraite d’un député.

    Un professeur agrégé, bien avancé dans la carrière, touche 3000 euros par mois, sans chauffeur, sans secrétaire.

    Plus précisément : en toute fin de carrière. Au 10ème échelon (sur 11), les 3000 euros ne sont pas atteints.

    C’est étonnant : avec tous les efforts que font Sarkozy, Boutin, Fillon, Woerth/Hermès etc. pour déclencher une révolte, pas grand chose ne bouge... Le calme avant la tempête ?

    Chico

  • Au bout du compte, il paraît qu’elle arrive "péniblement" à... 18 000 euros par mois... Elle est pas belle la vie en notre beau pays de France ???... Enfin ça dépend pour qui, comme d’habitude... C’est vraiment à vomir son déj’ mais j’en n’ai pas vraiment les moyens d’autant plus qu’il me faut bien nourrir mes gosses surtout ados !!!

    • N’est ce pas Ferry ( le pseudo philosophe) qui s’est trouvé aussi une "mission" fortement rémunérée après ses succès comme ministre de l’EN ?

      Avec un mois de leur salaire, on fait vivre une famille de 4 pendant 6 mois. C’est dégueulasse !

    • Compétence et intégrité morale

      Mme Boutin est compétente sur le sujet...oh làlà oui !Regardez la question du logement social ça n’a pas fait un pli:on démolit !On doit à cette dame la notion de "surloyers" qui,effectivement,se sont généralisés ....pour les locataires.Dans le même esprit,sur la mondialisation ça devrait donner...une taxe(grosse)pour tous les pauvres de la terre,enfin pour les très pauvres !Pour nourrir sa réflexion Mme Boutin pourrait partir d’un livre de Jean Ziegler,intitulé Les nouveaux maîtres du monde,Ed Seuil,2002.On doit le trouver aux alentours de 10 euros,neuf bien-sûr.Avec les 9500 euros qui lui sont versés(par mois bien entendu)afin de remplir à bien sa mission...ça devrait aller.Il y a des frais,il y a toujours des frais c’est bien ça le problème.Et les caisses de l’Etat ? Eh bien des fois elles sont vides des fois elles sont pleines.C’est variable quoi.

  • Et dire que si je ne la connaissais pas, en la croisant dans le métro, l’oeil attendri, je lui aurai bien filé 1 Euro...

Derniers articles sur Bellaciao :