Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La non réaction en chaîne

lundi 14 juillet 2014 , par Jean-Yves Peillard - Contacter l'auteur

Rubrique "écrire c’est faire un bond hors du rangt des meurtriers" (K)
http://www.asn.fr/Reglementer/Consultations-du-public/Consultations-du-public-en-cours/Centrale-nucleaire-du-Bugey-Reacteur-n-5-Saint-Vulbas-Ain

imposture et trahison de la prolongation des centrales nucléaires

bonjour, je fais parti du collectif www.independentwho.org, depuis 7 ans nous témoignons de l’étouffement des conséquences sanitaires de la radioactivité sous la dictature de l’AIEA et de ses membres dont la France tient une place de choix. Dans les millieux militant, il ne se passe pas une semaine sans que l’on reçoive une information confirmant l’imposture et la trahison compléte de l"aventure nucléaire".
Cette "consultation publique" est bien sûr encore une preuve de cette pseudo démocratie caractérisant le côté fascisant des Etats nucléarisés ; c’est d’un véritable débat public non tronqué qu’a besoin une véritable démocratie, c’est à dire une confrontation directe entre tous les acteurs de la société civile (pas que les ONG bidons) , l’industrie, les banques et l’Etat.

D’autre part, j’ai travaillé dans la maintenance des installations industrielles et tertiaires pendant vingt ans. Tout technicien honnête confirmera ce bluff technologique qu’est l’énergie nucléaire. Ce n’est pas en cachant la merde au chat, que l’on fera avancer la démocratie dans ce pays.
Ce n’est pas la peine de faire une université au nom de Marc Bloch et contredire dans la gouvernance tout ce qu’il avait lumineusement bien analysé en 1944 ; des groupes humains qui dirigent seul, issus du même milieux social qui se coptent entre eux, se referment sur eux-mêmes sur leur certitudes.
En 1940 c’était l’étrange défaite d’une nation mais en 2014 c’est le suicide collectif du continent puis de l’humanité si rien ne bouge.

Rien, absolument rien, que cela soit techniquement, économiquement et moralement ne justifie de prolonger le parc nucléaire français. Bien au contraire, l’arrêt immediat de toutes les activités nuclaires doit être l’impératif, la seule logique ; c’est simplement du bon sens, de la raison et du courage d’admettre cela. Ce mythe n’a que trop duré et menace la vie comme l’avait déjà justement dénoncé le philosophe Gunter Anders à Hiroshima.

C’est réellement une non réaction en chaîne chez les gouvernements : Aucune leçon n’a été retenue de Fukushima car aucune leçon n’a été retenue de Tchernobyl car aucune leçon n’a été retenue de Hiroshima car aucune leçon n’a été retenue de l’holaucauste car aucune leçon n’a été retenue de Wounded Knee etc.

Tant qu’il n’y aura pas de dialogue entre les gens, entre les groupes on ne résoudra rien car tout groupe humain fermé est voué à l’échec, à la dégénérescence.

Au plaisir de vous rencontrer devant l’OMS

Mots clés : Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :