Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La "renaissance" du nucléaire se dégonfle...

vendredi 28 août 2009 - Contacter l'auteur - 1 com

Réédition du 19.08.09

Mise à jour du document publié le 12 juillet 2009

Ces derniers mois, chacun a entendu parler de nombreux projets de construction de réacteurs nucléaires un peu partout dans le monde... et particulièrement dans les pays où le président français M. Sarkozy s’est rendu en visite officielle.

La réalité est bien différente. Certes, environ 30 réacteurs sont actuellement en construction, principalement en Chine, mais :
- ils étaient commencés avant la crise financière mondiale ;
- certains sont d’ailleurs commencés depuis plus de 25 ans (!) comme au Brésil et en Argentine ;

En réalité, il n’y a quasiment aucun nouveau projet qui soit réellement lancé autrement que par de beaux discours. Par contre, les annulations se succèdent :

- le 5 décembre 2008, l’Afrique du Sud a annulé les 12 réacteurs (dont des EPR) qu’elle prétendait construire (1)

- le 25 mars 2009, Tepco (Japon) a "repoussé" la construction d’un réacteur (2)

- Le 23 avril, l’américain AmerenUE a annulé un projet d’EPR dans le Missouri (3)

- Le 29 juin, la province canadienne de l’Ontario a annulé le remplacement de deux réacteurs (4)

- Le 30 juin, Exelon a annulé un projet de deux réacteurs dans le Texas (5)

- Le 22 juillet, la Russie annonce qu’elle réduit de moitié ses projets de construction de réacteurs (6)

- Le 23 juillet, Bruce Power annule le projet de six nouveaux réacteurs en Ontario (7)

- Le 7 août, la Bulgarie a annulé les deux réacteurs prévus (8)

- Le 10 août, TVA a annulé 3 des 4 réacteurs prévus en Alabama (le 4ème devrait suivre !) (9)

Certes, pour sauver la face, la plupart de ces annulations sont présentées comme provisoires mais l’explication de ces décisions ne risque pas de disparaître, surtout après la crise mondiale qui obère durablement l’accès au crédit pour les grands projets : les entreprises ont fait leurs comptes, le nucléaire est tout simplement trop cher. Surtout quand on constate les dérapages industriels et financiers sur les chantiers EPR de Finlande (Areva) et de Flamanville (EDF)...

Aux USA, il est exact que Obama n’est pas à proprement parler antinucléaire : il n’y a aux USA aucun projet de fermeture volontaire des 103 réacteurs actuellement en service. Mais les financements publics des nouveaux projets nucléaires s’évanouissent les uns après les autres, reversés vers les renouvelables.

Il apparaît donc que la plupart des effets d’annonce actuels (les pays les plus exotiques annoncent construire "bientôt" des réacteurs nucléaires !) sont condamnés... à rester des effets d’annonce. Quant à la Chine et à l’Inde, les annonces (75 et 45 réacteurs) semblent surévaluées. La Chine vise plutôt une trentaine de réacteurs... dont on peut douter qu’ils soient tous construits. Mais, même si c’était le cas, l’atome couvrirait royalement 0,8% de la consommation chinoise d’énergie (contre 0,3% actuellement). Les projets de l’Inde semble encore plus surévalués. Le nucléaire est cher, très très cher.

Finissons avec une question piège : combien notre cher "omniprésident" a-t-il vendu de réacteurs depuis qu’il a été élu ? 20 ? 10 ? 5 ? Non : ZERO. En effet, lors de ses nombreux déplacements, ont été signé ici un "mémorandum d’entente", là un "accord de coopération". Ces textes, sans aucune valeur contractuelle, évoquent l’hypothèse de la vente de réacteurs EPR par la France. Ces signatures ont été très médiatisées par l’Elysée, laissant croire que des réacteurs avaient été vendus, mais il n’en est rien.

Ha si : M. Sarkozy a "vendu" un EPR : à la France ! Ce réacteur sera construit à Penly (Seine-Maritime), à partir de 2012... si M Sarkozy est réélu à la Présidence de la République.

Stéphane Lhomme
Porte-parole du Réseau "Sortir du nucléaire"

- (1) http://www.enviro2b.com/2008/12/08/...

- (2) http://www.sortirdunucleaire.org/ac...

- (3) http://www.romandie.com/infos/news2...

- (4) http://ogov.newswire.ca/ontario/GPO...

- (5) http://abcnews.go.com/Business/wire...

- (6) http://www.world-nuclear-news.org/n...

- (7) http://www1.platts.com/Nuclear/News...

- (8) http://www.romandie.com/infos/news2...

- (9) http://www.world-nuclear-news.org/N...

Lien permanent vers ce communiqué :

http://www.sortirdunucleaire.org/ac...

Mots clés : Nucléaire / Stéphane Lhomme /

Messages

  • Ce réacteur sera construit à Penly (Seine-Maritime), à partir de 2012... si M Sarkozy est réélu à la Présidence de la République.

    Ah non un malheur suffit à lui-même, pas deux !!

    Le nucléaire c’est la mort assurée, pas besoin de nouveaux réacteurs quand on sait que ceux existants présentent des dangers quotidiens : maintenance douteuse, pollution irréversible de l’environnement, mortalité accrue, déchets ingérables et j’en passe.

    BRAVO Stéphane
    STOP NUCLEAIRE DEMAIN

Derniers articles sur Bellaciao :