Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

La vague de froid a tué deux SDF à Versailles et Bordeaux

mercredi 26 janvier 2005 - Contacter l'auteur

PARIS (Reuters) - La vague de froid qui sévit depuis le week-end sur la France a fait deux victimes parmi les sans-abri, à Bordeaux et à Versailles, a-t-on appris auprès des secours.

Dans la nuit de lundi à mardi, une sans-domicile-fixe de 44 ans a été retrouvée morte de froid dans le centre de Bordeaux, sur l’esplanade Charles-de-Gaulle, non loin de la préfecture et des grandes administrations.

Dimanche, un SDF de 51 ans a été retrouvé mort à Versailles (Yvelines).

La ministre déléguée à l’Intégration et à la Lutte contre l’exclusion, Nelly Ollin, a fait savoir mardi que 9.200 places d’hébergement supplémentaires avaient été mises à la disposition des sans-abri dans le cadre du Plan hiver déclenché dans 70 départements (65 au niveau 2 sur 3, cinq au niveau 3).

Elles s’ajoutent aux 90.000 lits disponibles en permanence. Le secrétariat d’Etat à la Lutte contre l’exclusion estime que la France compte 90.000 SDF et trois millions de personnes mal logées. Mais pour le Samu social, plus de 400.000 personnes vivent à la rue ou dans la précarité en France.

Le dispositif d’urgence aux sans-abri compte trois niveaux. Le premier s’applique aux premiers froids, le deuxième au "grand froid", avec des températures entre -5°C et -10°C, le troisième au "froid extrême", quand le thermomètre chute en dessous de -10°C.

A Paris, où le niveau 2 a été déclenché, le maire de la capitale Bertrand Delanoë a décidé, à titre exceptionnel, d’ouvrir jusqu’à la fin de la semaine 60 lits supplémentaires dans un gymnase. Un service de restauration y sera assuré. Dans le cadre du dispositif hivernal, 900 places sont mises à la disposition des SDF dans la capitale, mais nombre d’entre eux préfèrent rester dans la rue même en période de grand froid.

Mots clés : Logement - Urbanisme / Pauvreté-Précarité /
Derniers articles sur Bellaciao :