Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le Canada ne tiendrait pas ses engagements envers Kyoto

mardi 18 janvier 2005 - Contacter l'auteur

Le ministre fédéral des Ressources naturelles, John Efford, a confirmé lundi ce que la Presse Canadienne rapportait dans un article de la veille à l’effet qu’un document gouvernemental confidentiel propose une réduction des cibles imposées aux grands pollueurs en matière d’émissions de gaz à effet de serre.

"Il est malheureux que ces documents deviennent publics avant que le cabinet prenne ses décisions finales", a dit M. Efford, alors qu’il se trouvait à Calgary.

Plutôt que d’obliger les grands émetteurs à réduire leurs émissions de 15 pour cent, le mémoire suggère qu’ils aient à les abaisser de 10 pour cent.

Le ministre a souligné qu’il voulait travailler avec les industries du secteur de l’énergie pour faire croître l’économie canadienne.

"Mais je ne veux pas le faire au détriment de l’environnement, a-t-il précisé. Je ne veux pas non plus que les règles environnementales ralentissent la croissance de l’économie dans ce pays. Il y a un équilibre à atteindre."

Les producteurs de pétrole demandent notamment de ne pas faire l’objet de discrimination. Ils ne veulent pas se voir imposer des "cibles qui nous coûtent plus cher qu’aux autres à atteindre".


Commentaire personnel : merci, messieur le ministre des ressources naturelles, vous feriez un excellent ministre de l’économie. Ne voyez rien. Bouchez vous les yeux avec votre merde pétrolière et la promesse de futurs emplois alors que votre pays n’a rien fait pour sauver l’industrie textile.

L’abolition des taxes douanières en en fin d’année 2004 a dès le lendemain coulé des usines textiles au Québec.

Fuck les libéraux et les aveugles.

Mots clés : Canada-Québec / Environnement /
Derniers articles sur Bellaciao :