Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Le nombre de pauvres en hausse aux Etats-Unis d’Amérique

jeudi 4 septembre 2003 - Contacter l'auteur

Le ralentissement économique aux Etats-Unis a fait sombrer 1,4 million d’Américains supplémentaires dans la pauvreté l’an dernier, portant le total à 34,8 millions de personnes, souligne une étude du Bureau du recensement américain publiée mardi.

Les plus jeunes sont particulièrement touchés. Le nombre d’enfants américains vivant dans la pauvreté est passé de 11,5 millions (16,4%) en 2001 à 12,2 millions (17,2%) en 2002, selon les résultats de l’Etude de la communauté américaine (ACS).

Au total 12,4% de la population, soit près de 34,8 millions de personnes, vivait dans la pauvreté l’an dernier, contre 12,1% (33,4 millions) en 2001.
La hausse de la pauvreté n’est "pas inhabituelle" compte tenu de la récession qui a frappé le pays et est moins grave que prévu, a commenté Sheldon Danzinger, co-directeur du Centre national sur la pauvreté à l’université du Michigan. "Les résultats sont conformes à ce que l’on peut attendre dans une période de ralentissement économique", a souligné de son côté Chuck Nelson, qui aide à superviser les statistiques pour le Bureau du recensement.

Mais Robert Greenstein, du Centre pour le budget et les priorités politiques, un organisme proche de la gauche, attribue ces résultats à la hausse du chômage et au fait que l’administration Bush ne propose pas davantage de crédits d’impôts pour les familles à bas revenus et une assurance-chômage plus conséquente. "En tentant de stimuler l’économie, nous devrions probablement faire plus pour assister les familles laborieuses à bas revenus affectées par le ralentissement économique", estime-t-il.

Le seuil de pauvreté diffère selon la taille et la composition du ménage. Par exemple, une personne de moins de 65 ans vivant seule en 2002 était considérée comme pauvre si son revenu ne dépassait pas 9.359 dollars. Pour un ménage de trois personnes, dont un enfant, la limite passait à 14.480 dollars.

L’ACS couvre environ 62.000 ménages chaque mois dans le pays. Parmi les autres résultats de l’étude, on observe qu’environ 6,8 millions de ménages en 2002 ont reçu des bons alimentaires, contre 6,4 millions en 2001.

Par ailleurs, le nombre d’employés dans l’industrie manufacturière a baissé de près de 5% (830.000), passant sous la barre de 17,1 millions. En revanche, le nombre de personnes travaillant dans l’éducation, la santé ou les services sociaux a augmenté d’environ 4%, passant à près de 27,1 millions. WASHINGTON (AP)

Mots clés : Emploi-chômage / International / Pauvreté-Précarité /
Derniers articles sur Bellaciao :