Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Les dernières colonies Françaises : Le droit à l’auto-détermination

dimanche 27 mai 2012, par Comite anti-imperialiste - 4 coms

« GWADLOUPÉYEN, A les écouter, NOU les ultramarins, les ultrapériphériques, les colonisés brusquement devenus français à part entière serions encore une nouvelle fois la chance de la République Française. C’est bien vrai car la grandeur et la richesse de la France se sont construites et durent grâce à la colonisation et à l’esclavage. »

Communiqué du LKP à propos des élections présidentielles en France, 22 avril 2012.

Etats des lieux :

Les nombreuses luttes menées ces dernières années contre la vie chère, le chômage et l’exploitation dans les « DOM-TOM » se sont soldées par des répressions sans précédent. Répressions qui ne sont quasiment pas relayées dans la presse. Depuis la lutte héroïque du LKP en Guadeloupe en 2009, on assiste au redéveloppement de mouvements intenses aux Antilles, à la Réunion, en Guyane, à Mayotte et en Kanaky. Et pour cause : la situation sociale est explosive. La moitié des ménages des départements d’outre-mer ont un revenu mensuel par personne inférieur à 796 euros, contre 1 281 euros en métropole (revenu médian). Un écart de 60 % (source : observatoire des inégalités). A la Réunion, 52% des ménages vivent sous le seuil de pauvreté. Dans l’ensemble de ses territoires, le taux de chômage des jeunes dépassent les 50%. Ainsi en 2009, le peuple de Guadeloupe a ouvert la voix par une grève générale de 44 jours menée par le LKP et l’UGTG. Arrachant une centaine de revendications qui n’ont pour la plus-part pas été respecté par les autorités.

Mouvement rejoint par les Martiniquais et les Réunionnais. Fin 2011, c’est cette fois-ci à Mayotte qu’éclate une grève générale de 43 jours, permettant d’obtenir une diminution des prix des ailes de poulets (Mabawas) et des sardines. A la réunion à la suite d’une manifestation début 2012 se sont succédé plusieurs nuits d’émeutes, les jeunes exacerbés par le chômage et la vie chère s’en sont pris aux commerces et aux grandes surfaces. Dans cette région le chômage qui atteint 30 % n’a de cesse d’augmenter. En Nouvelle Calédonie, les dures luttes sociales menées par l’USTKE (notamment à air Calédonie) ont eu comme seule réponse l’utilisation de la baïonnette : arrestations et emprisonnements de plusieurs militants syndicaux en grève...

Pourquoi l’Etat français tient-il tant à ces territoires ?

La possession et la domination de l’économie par les Békés, les Zoreilles, les Caldoches (noms pour désigner les blancs descendants d’européens) est toujours d’une réalité criante. La question de la « Pwofitation » mérite donc d’être posée ici au coeur de la métropole impérialiste.

Venez en discuter et vous informer !

Samedi 02 Juin 2012 à partir de 16H

Cité Universitaire de Nanterre.

Foyer G/H, RER A

Un barbecue sera également tenu à partir de 18H30.

Messages

  • La France sans les DOM-TOM ( ses colonies ! ) devient un petit pays sans importance dans le monde et perdrais tout avantage stratégique et poids politique a l’ O.N.U., ne pouvant louer des bases navales et autres bases militaires dans Afrique etc... qui rechute le pays dans une médiocrité et descente à un tiers de puissance Pakistan, Turquie ou Iran et équivalent à moins que l’Algérie ou Autriche etc...

    Le PS avait signé en 1972/81 Le Programme Commun de faire libérer tous les colonies en respectant le droit inaliénable des peuples et nations à l’auto-détermination et reconnaissance de Allemagne Ouest-Est comme membre d’O.N.U., Vietnam et N. Coré et autres DOM-TOM en états souveraine, où en est on arrivé avec J.L.M. et FG aujourd’hui ? Encore une élection et le pays est dans les mains des nationalistes- neo- fascistes et cathos intégristes, car PS fait kif-kif avec Sarko et pro-FN même après 10 ans de casse sociale et casse de La République !

    Abram ( porte parole du Tribunal des peuples en Puissance Permanente

  • On ne parlera pas de tous les peuples autochtones dans l’état français métropolitains, basques, bretons, occitans, alsaciens, corses etc..eux niés jusqu’à la moelle par l’idéologie bourgeoise jacobine de droite comme de gauche.
    Nos langues (je suis occitan) seront bientôt mortes et les bon vieux humanistes franchouillard pourrons donc commencer à la défendre.
    Je vous soutiens totalement dans votre volonté d’émancipation !!Au diable l’état français, son tricolore (drapeau du roi et de la ville de Paris), sa marseillaise (même chantée après (et surtout) l’internationale). Que l’empire français cesse enfin d’exister, dans la réalité (mais c’est déjà fait) et surtout dans les tête.
    Bye Bye france...

  • A propos du délire colonial du FdG...

    Mélenchon a répèté le 31 mars dernier les horreurs du programme du Flan de Gauche,
    en choisissant le très chic "Cercle républicain de Paris"

    Il souhaite "un débat sur le système de défense de la France et de ses alliances".
    "Cela fait partie des questions fondamentales sur lequel il doit y avoir accord entre Français", juge-t-il.

    Il avait approuvé avec les parlementaires PC du parlement européen
    la boucherie impérialiste en Libye des Rafales (dont il raffole par ailleurs...)

    Puis voici le rêve de grande puissance impérialiste accaparant les richesses de la planète : relevant la rareté de certaines matières premières comme le gaz, le pétrole
    et les autres matériaux rares qui se trouvent sous les mers,
    il conclue : "En tant que deuxième territoire maritime du monde,
    nous devons être la puissance de la découverte de la mer (...)
    car inéluctablement, les conflits de puissance arriveront sur et dans la mer."
    Il a même souhaité l’installation d’une "base sous-marine en profondeur".

Derniers articles sur Bellaciao :