Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Les restos du malheur !

lundi 24 novembre 2014, par le bris rené - 5 coms

Les médias vont parler aujourd’hui des restos du coeur. Celui qui rêve d’être empereur va se tortiller devant les pauvres après ses raides postures devant l’armée et la gendarmerie ! Et bien il faut le dire et le redire : COLUCHE n’aurait pas accepter cette situation car pour lui, avoir pour objectif que chaque citoyenne, chaque citoyen puisse manger, quelque soit sa nationalité était un combat !
Certes il aurait salué comme moi tous les bénévoles qui donnent une lueur de bonheur aux pauvres mais il aurait EN MEME TEMPS crié à la mobilisation sociale pour faire abolir cette pauvreté !
En cela, le maintien des restos du coeur et l’augmentation du nombre de bénéficiaires est un échec de la gauche, de tous ceux qui pensent qu’à notre époque cette image qui rabaisse l’homme à la mendicité alimentaire permanente est un scandale !

Messages

  • Et pendant ce temps que grimpe le malheur des uns , grimpe aussi scandaleusement chaque année les dividendes cossus des actionnaires ! Comme dirait l’ami réformiste :" Oui mais eux on ne peut pas les mêler à la Solidarité Nationale, ils ne veulent pas !". L’argent est apatride n’est-ce pas ? (MARX) Leur conception de la démocratie c’est aussi cela : Touche pas à mes privilèges ou tu meurs plus vite, dans ma dogmatique c’est aussi la violence !

  • Sur Coluche..je suis moins enthousiaste que toi, René.(1)

    Mais c’est secondaire.

    Sur le sujet :

    ,Les RESTOS sont, et cela ne saurait en nier l’humanisme solidaire, un des relais idéologiques qui nous rappellent ce que disait Don Helder CAMARA, l’évêque brésilien de RECIFE

    « Quand je donne à manger aux pauvres, on m’appelle un saint. Quand je demande pourquoi ils sont pauvres, on m’appelle communiste »

    On me dira qu’après tout, il parle comme nous, communistes qui avons tiré un trait sur des formes émancipatrices, Coluche, quand il chante :

    " On vous promet pas le Grand Soir"

    Sauf que ...lui, avec cette formule,il oppose objectivement son initiative caritative et la lutte révolutionnaire , qui "oublierait" la réalité quotidienne de la misère..que le Capitalisme inocule dans la Société

    Bref..il fut un temps ou , en interne et dans "le Parti" nous avons eu des échanges parfois vifs sur la façon dont devaient se positionner les municipalités à direction communistepar rapport aux "Restos".

    Tranché dans le bon sens ce débat a fait que "nous avons "accompagné cette initiative.Tant mieux

    Nous aurions du, aussi réfléchir au besoin d’un " repère de COMMUNISME dans les files d’attentes des repas chauds.Avec un Parti qui soit communiste..

    Un mot de plus semblerait"hors sujet", voire"anti-pécéien" à certains..

    Cordialement

    A.C

    (1) Coluche m’a toujours fait rire.

    Il n’empêche que, dans cet extrait bidonnant, la façon dont il parle de la CGT est révélatrice d ’X exemples ou le comique a démontré qu’on peut être drôle et drôlement con..

    http://www.dailymotion.com/video/x1m7u1_le-communisme-coluche_news
     :)
    Pardon..

    • Sauf que ...lui, avec cette formule,il oppose objectivement son initiative caritative et la lutte révolutionnaire , qui "oublierait" la réalité quotidienne de la misère..que le Capitalisme inocule dans la Société

      Dans ce système, il y a l’exploitation, la misère, mais aussi des garde-fous comme le RSA ou les Restos du coeur.

      Les actions caritatives, comme les Restos du coeur, sont finalement une partie intégrante du système, permettant de le faire fonctionner, contribuant "à l’insu de leur plein gré" à le faire perdurer.

      Voire, en tant que structure agissant prioritairement -comme toute structure- à sa survie, ils ont intérêt à ce que la situation ne se renverse pas : plus de misère, plus de Restos du coeur, snif...

      Comme le chante Sarclo :
      Que serait Kouchner sans la guerre,
      Mère Teresa sans la misère ?!

  • Ce que j’ai vu sur Canal + aux infos de 12 h 45 cce lundi 24/11 m’a révolté : le 1er Ministre venant rendre visite (avec une cohorte d’Elus et Ministres) aux Restos du Coeur à PARIS !
    (avec Hidalgo, Sapin, Huchon et bien d’autres ........)

    Elles et eux qui sont responsables de l’augmentation des bénéficiaires !

    Vraiment, ils, elles n’ont pas de honte !

    Alors que le nombre de bénéficiaires ne fait qu’augmenter, les Restos à l’initiative de COLUCHE pour quelques années en sont à leur 30ème !
    j’ai été 2 ans bénévole en Savoie et la misère est de plus en plus présente !

    Il faut changer cette politique du profit des multinationales pour un partage des richesses !
    LUTTONS ENSEMBLE POUR CELA !

Derniers articles sur Bellaciao :