Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Megaupload : Anonymous réplique en fermant les sites Universal et Justice.gov (video)

vendredi 20 janvier 2012 , par Paul - Contacter l'auteur - 6 coms

La fermeture du site internet Megaupload ne se sera pas fait sans conséquences ! Pour venger la société, le collectif Anonymous a répliqué en fermant les sites Universal et Justice.gov.

La fermeture du site Megaupload par la justice américaine ne se fera pas sans que personne ne bouge. La guerre 2.0 est en marche est le collectif Anonymous (déjà célèbre pour plusieurs actions à l’encontre de grosses firmes comme Playstation par exemple) est passé à l’acte. En effet, depuis l’annonce de la fermeture du site Megaupload, plusieurs sites sont « momentanément indisponibles » à commencer par le site du gouvernement lui-même (justice.gov) et le site du label musical Universal ! Une action qui n’est pas passée inaperçue chez les internautes et melty.fr vous en dit plus sur ce nouveau mouvement d’internet.

La date du 19 janvier 2012 sera à noter dans les livres d’histoire comme le jour où internet a mis en marche sa révolte. Le collectif mondial Anonymous n’a pas encore pris la responsabilité de cet acte pour le site Universal mais tout porte à croire qu’ils en soient à l’origine d’après un tweet de leur compte officiel : « Les fédéraux ont fermé le site Megaupload… ces conneries ne finiront donc jamais ». En revanche, leur « succursale » en Suède a affirmé être à l’origine de la fermeture du site du gouvernement « Opération PayBack, La cible est à terre, justice.gov, 15 minutes après que les fédéraux aient annoncé l’arrêt de mégaupload ». Mais cette vague « d’OPpayback » n’est que le début et si le gouvernement prévoit d’interdire le téléchargement illégal sur internet avec la fermeture de Megaupload, il y a fort à parier que ces actions ne seront pas les dernières. Que pensez-vous de la réponse d’Anonymous ?

http://www.melty.fr/megaupload-anonymous-replique-en-fermant-actu92188.html

Mots clés : Internet / Numérique-Techno. / USA /

Messages

  • Formidable — mais héroïque, car c’est une véritable résistance contre le FBI, toujours en charge du Patriot Act, et le programme Extraordinary Rendition n’est pas aboli même si maintenant pour être plus fréquentable le gouvernement Obama fait passer les requêtes par Interpol. L’arrestation de 7 personnes cadres de Megaupload à l’étranger le prouve. Et comme les suédois ont signé l’attaque du site gouvernemental à mon avis ça pose aussi des questions pour Assange (à moins qu’au contraire cela le couvre, attestant qu’il est loin, et cela occupant autrement le Pentagone ?)

    Megaupload avait pignon sur rue en Nouvelle Zélande, et à Hong Kong, tandis que les Anonymous ont des logiques d’intervention réellement anonymes et totalement délocalisées. Mais de toutes façons Brrr.

    Chapeau les Anonymous !

  • Je suis le seul à trouver ça un peu ridicule ces contre-attaques ? Je suis jeune et j’en ai un peu marre qu’on nous impose ces anonymous et toutes ces conneries comme étant les nouveaux révolutionnaires, les nouveaux acteurs des mobilisation (génération révolution facebook, comme si le jeune français qui met un "like" sur facebook avait quelque chose en commun avec le jeune tunisien qui se fait tirer dessus).

    Parce que fermer le site justice.gov, pendant quelque temps, Ok ça doit être dur techniquement mais bon... Je lisais aussi qu’ils avaient mobilisés, tenez vous bien, 27 000 ordis mondialement pour l’opération de contre-attaque, je trouve ce chiffre ridiculement bas pour une mobilisation virtuel.

    • Désolée mais il y a vraiment des camarades ou amis qui ne voient pas plus loin que le bout de leur propre pratique, et c’est dommage dans une société mondialisée liberticide qui chaque jour passe à l’acte putschiste contre les citoyennetés. Ce n’est pas seulement économique c’est aussi policier.

      Le problème ce n’est pas Megaupload lui-même mais sa fréquentation dans le cadre de droits régionaux qui ne l’interdisent ni à l’émission ni à la réception, car la France est un des rares pays qui a initié l’Hadopi — la plupart des autres n’en ont pas voulu et ne disposent donc pas de ce genre d’attirail répressif, y compris en Europe. Quant aux USA la loi SOPA n’est pas passée et a été remise aux voix pour le 24 février devant la large majorité y compris républicaine qui se levait contre au Congrès. Ce qui vient de se passer est donc également un acte de déni du Congrès américain c’est un acte illégal aux USA sauf dans le cadre de la loi d’urgence contre les droits. C’est quelque chose d’un violence ahurissante contre les systèmes judiciaires dans le cadre de ce qui reste de la démocraties élue dans ce pays et dans le monde.

      "Donc je voudrais tout de même insister auprès de mes mes amis naïfs sur le fait que ce soit le FBI qui ait requis sans passer par Interpol les arrestations concernant Megaupload, ce qui indique le patriot Act et la poursuite du programme Extraordinary Rendition sous une autre forme : car aucun jugement même par contumace n’existait contre ces personnes et c’est une transgression des lois américaines elles-même dans leur état constitutionnel actuel. Je voudrais surtout que mes amis qui se pensent rationalistes considèrent que sur 25 000 000 d’usagers, ce site n’étant pas interdit internationalement et la plupart ne se trouvant pas dans un pays fort d’une Hadopi n’y vont pas avec des logiciels qui effacent les traces car elle était légalement libre d’avoir recours à ce serveur, et donc d’y avoir sans risque ses pages et ses fichiers personnels, qui cadre aussi un réseau social. Je voudrais faire comprendre à mes amis naïfs que le FBI vient de faire main basse sur un des plus gros fichiers personnels jamais réalisée internationalement auparavant. Je voudrais enfin que mes amis naïfs comprennent que l’action de Anonymous n’est plus de l’ordre de la prévention contre le pire en envoyant quelques signes de représailles, mais l’enjeu d’une véritable résistance contre l’action de police mondiale sur des citoyens légitimes signifiée par ce putsch contre le droit et la justice dans notre monde que cela réalise une fois pour toutes dans celui d’Orwell (si on laisse aboutir ce coup). Je voudrais que mes amis naïfs comprennent notamment pourquoi il faut souhaiter qu’Anonymous réussisse la destruction des fichiers de Megaupload. Pensez aux Anonymous et croisez les doigts. Solidarité avec Anonymous."

  • orwell avait raison,nouvel ordre mondial et dictature,nous allons dans le mur,mais attention à la colère qui monte,a bon entendeur

  • Pour vous faire une idée de la propre transgression américaine par le FBI et les vecteurs de l’industrie (comme s’agissant de leur service de police international privé) de leurs propres lois et majorités, voici l’état des positions au congrès avant le vote du 12 février (pardon j’avais dit 24 mais c’est le 12) :

    http://projects.propublica.org/sopa/

Derniers articles sur Bellaciao :