Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

NON au licenciement de Stéphane LHOMME

mardi 13 avril 2010 - Contacter l'auteur - 15 coms


Stéphane Lhomme lors de sa garde à vue à la DST

Stéphane LHOMME à abattre ?

Non, Monsieur Stéphane LHOMME n’est pas l’Homme à abattre !

- Pour ceux qui suivent l’actualité du réseau Sortir du Nucléaire,
il n’y a rien à expliquer.

Signez la pétition.

- Pour les autres :

Je reprendrai une partie des derniers mails de Pierre ROUILLIER, alias Roger NYMO. (en italique)

Qui est en droit de juger Stéphane LHOMME ?

Lors de l’Assemblée Générale du 7 février dernier, les représentants des militants de base ont donné un mandat à un nouveau CA, pour sortir d’une crise, pas pour licencier Stéphane LHOMME.

Il n’y a pas de bons et de mauvais antinucléaires !
 
"L’argent qui a soutenu le combat de monsieur Michel GUERITTE est l’argent des adhérents du Réseau Sortir du Nucléaire. En tant qu’adhérent, je remercie le Réseau Sortir du Nucléaire de l’utiliser à bon escient."
 
" Mais quand il s’agit de licencier monsieur Stéphane LHOMME, de le poursuivre en justice avec nos cotisations, au nom du Réseau Sortir du Nucléaire », alors là, je ne suis plus d’accord du tout, et je le dis !"
 
"Ouvrez les yeux ! Le Réseau Sortir du Nucléaire diverge, l’explosion est imminente, l’option de l’organisation rapide d’une assemblée générale extraordinaire ne représente peut-être même pas une solution de sortie certaine à la dangereuse impasse actuelle."
 
Certains membres du CA refusent même le dialogue, avec les militants en colère, dont les mails sont considérés comme des spam. Certains sont arbitrairement désinscrits des liestes de discussion.
Comment qualifier une telle attitude ?

"Nous devons refuser l’instrumentalisation judiciaire d’associations antinucléaires contre des militants antinucléaires !"

"Nous devons affirmer des positions claires, et refuser que la filière nucléaire puisse être considérée comme une solution implicite aux dérèglements climatiques."

"Nous devons affirmer les atteintes irréversibles à notre patrimoine génomique (nucléaire ou mitochondrial) liées aux rejets, volontaires ou non, de la filière nucléaire dans notre biosphère."

"Allons-nous remettre de l’essence dans le réservoir d’un véhicule qui nous roule dessus, et dont les conducteurs nous accusent de les mettre en péril, parce que l’on ne s’écarte pas assez vite de leur chemin ?"

"Allons-nous nous laisser pendre avec la corde que nous avons tressée ?"

"L’actuel CA provisoire du Réseau Sortir du Nucléaire a volontairement fait de Monsieur Stéphane LHOMME le bouc émissaire des crises financières et politiques que nous traversons."

"Allons nous accepter ce scandaleux fait accompli, allons nous accepter d’en devenir les complices passifs ?"

"Pour affirmer nos positions résolument antinucléaires, notre attachement au fonctionnement démocratique du Réseau Sortir du Nucléaire, et notre solidarité au militant Stéphane LHOMME, venez apposer votre signature à cette pétition."

Chers militants et adhérents, allez-vous continuer à envoyer vos dons pour permettre à la nouvelle équipe qui gouverne le Réseau Sortir du Nucléaire d’avoir les moyens financiers pour poursuivre en justice un militant antinucléaire !

Est-il concevable que des dons pour SORTIR DU NUCLEAIRE, soient utilisés pour SORTIR un de nos meilleurs soldats de SORTIR DU NUCLEAIRE ?

Voir si besoin le curriculum de Stéphane.

et l’une de ses dernières affaires.

Le communiqué du 10 avril d’anciens administrateurs du Réseau.

Merci de signer , maintenant !

Dernière mise à jour : ( 13-04-2010 )

http://www.villesurterre.com/index.php?option=com_content&task=view&id=306

Mots clés : Dazibao / Emploi-chômage / Mouvement / Nucléaire / Pétitions / Solidarité / Stéphane Lhomme /

Messages

  • Un oubli

    Pour signer la pétition :

    http://www.mesopinions.com/Solidari...

    Pour en savoir plus :

    http://www.villesurterre.com/index....

    Une pétition, c’est comme un thermomètre, ça donne la température,mais ça n’indique ni la maladie, ni le remède.

    Merci pour lui, merci pour le mouvement anti-nucléaire.

    Michel GUERITTE

  • Pour moi, dans une organisation démocratique et citoyenne, telle que se doit d’être le Réseau, le licenciement d’un salarié-militant ne doit pouvoir s’effectuer qu’après un débat en AG.

    Si cet acte n’est pas remis en question, je pense que c’est le début de la fin pour le réseau. On est en droit de se demander si Areva et Cie n’ont pas réussi à tirer les ficelles des sissensions individuelles au sein du Réseau.

    Ces dissensions semblent bien avoir pris dangereusement le pas sur la Raison !!

  • Stephane Lhomme a reçu :

    - vous ne serez pas rémunéré de votre préavis

    - vous ne percevrez pas votre indemnité de licenciement

    - vous ne percevrez pas vos droits individuels à formation

    Après avoir servi la cause antinucléaire pendant des années !

    Ceux qui l’ont licencié ne valent pas mieux que les toutes les pourritures que le réseau "sortir du nucléaire" combat !

    On sent la même soif de pouvoir et un immense mépris du militantisme !

    Qui sont ces gens qui l’ont licencié ?

    Où est le respect de l’humain ?

    Et si c’était des gens payé ou manipulé par la DST pour tuer le réseau ?

    Je pose cette question sérieusement. Faudrait enquêter.

  • Ce licenciement ne repose sur aucun fait réel ni sérieux, il risque d’être qualifié d’abusif, avec toutes les conséquences que cela comporte.

  • Ces soubresauts du RSN font partie de la triste évolution actuelle du mouvement écologiste vers le consensus mou, la collaboration avec les pouvoirs économiques et politiques, et les poses photographiques sur le perron de l’Elysée.

    Espérons que quelques uns finiront par comprendre qu’ils sont manipulés, qu’aucun résultat positif ne sortira de cette collaboration, et que seule une position de résistance claire et nette aura quelque effet

    • Une véritable chasse aux sorcières !

      mais où allons-nous ? le ver est -il dans le fruit ? s’agit -il d’un torpillage de l’intérieur ? la situation n’est vraiment pas très claire et elle survient à un moment où Sarkoland se veut le moteur du nucléaire ! donc un moment où les antinucléaires doivent s’unir ...

      Le réseau ne peut que revenir d’urgence sur ses positions au risque de voir les associations quitter les rangs de cette institution !

  • Stéphane est un acteur incontournable, porte parole irremplaçable des idées antinucléaires...

    S’opposer à lui ne peut que signifier une stratégie de consensus suivi par d’autres partis dits "écologistes"

  • la normalisation qui est en marche au sein du réseau est évidente,mettre aux pas les vrais resistants,des pratiques courantes en ce moment,Stephane qui est un radical antinucleaire et qui s’est positionné contre mettre tout sur le paquet climat a Copenhague :piege a imbeciles,pour se faire recuperer par les instances pseudo ecolo,le reseau doit rester ANTInucleaire ,la façon honteuse dont se passe le licenciement de Lhomme montre le peu de democratie et de mensonge sur sa personne qui est la figure emblematique pour tout les gens,du militantisme et du courage du Reseau antinucleaire en France,non a la normalisation Sarkovienne qui veux couler tout les reseaux ecolos et manifestement la mayonnaise prend,le concensus mou ,du Reseau actuel me deplait totalement.

  • QUI SONT LES MEMBRES DE CE CONSEIL D’ADMINISTRATION ?

    DES NOMS ! DES BIBIOGRAPHIES !

    • Il n’y a pas de secret, voilà leur mail :

      <andre.lariviere@sortirdunucleaire.fr> <cedric.lucas@sortirdunucleaire.fr> <corinne.francois@sortirdunucleaire.fr> <daniel.roussee@sortirdunucleaire.fr> <francois.mativet@sortirdunucleaire.fr> <jacky.berthome@sortirdunucleaire.fr> <jean-marc.luquet@sortirdunucleaire.fr> <jean-marie.brom@sortirdunucleaire.fr> <joan.ferragu@sortirdunucleaire.fr> <marc.saint-aroman@sortirdunucleaire.fr> <michel.bernard@sortirdunucleaire.fr> <nadine.schneider@sortirdunucleaire.fr> <olivier.plattard@sortirdunucleaire.fr> <remi.filliau@sortirdunucleaire.fr> <remi.verdet@sortirdunucleaire.fr> <samuel.lagrange@sortirdunucleaire.fr> <sophie.morel@sortirdunucleaire.fr> <steven.mitchell@sortirdunucleaire.fr>

  • Nous vous remercions d’avoir signé la pétition sur le site mesopinions.com.

    Après avoir reçu des centaines de signatures, le serveur sur lequel la pétition était hébergée est devenu inaccessible, sans préavis, ni explication. Après deux journées de “galère”, décision a été prise d’héberger la pétition sur un serveur situé cette fois en Belgique, et qui nous l’espérons ne nous fera pas défaut.

    Nous vous remercions d’apporter à nouveau votre soutien à cette adresse :

    http://6928.lapetition.be/

    Désolé.

    Mais Stéphane et la cause qu’il défend avec fougue et talent méritent bien deux signatures...

    Bien cordialement

    Le Comité de Soutien


  • Nous vous remercions d’avoir signé la pétition sur le site mesopinions.com.

    Après avoir reçu des centaines de signatures, le serveur sur lequel la pétition était hébergée est devenu inaccessible, sans préavis, ni explication. Après deux journées de “galère”, décision a été prise d’héberger la pétition sur un serveur situé cette fois en Belgique, et qui nous l’espérons ne nous fera pas défaut.

    Nous vous remercions d’apporter à nouveau votre soutien à cette adresse :

    http://6928.lapetition.be/

    Désolé.

    Mais Stéphane et la cause qu’il défend avec fougue et talent méritent bien deux signatures...

    Bien cordialement

    Le Comité de Soutien

  • le problème ce ne sont pas les "écarts" de S. Lhommé, le réseau s’en est accommodé pendant des années...
    le problème c’est la position sur le climat !
    moi j’en ai rien à battre du climat !
    j’en ai rien à foutre des Hulots, YHB, WWF, etc.....
    le climat est un autre combat.
    ce n’est pas l’objet social de notre assos. si certains veulent également mener ce combat, qu’il le fasse ailleurs, ce n’est pas les "ONG" qui manque en la matière !
    COURAGE Stéphane, t’es pas seul !

Derniers articles sur Bellaciao :