Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Nouveau crime contre la presse palestinienne

samedi 19 avril 2003 - Contacter l'auteur

Nazeh Darouzi

Nouveau crime contre la presse palestinienne

Déclaration de la Section Palestinienne de L’U.P.F

Encore une fois, la presse palestinienne est victime des forces d’occupation israélienne. Ce matin, Nazeh Darouzi, caméraman de la télévision palestinienne (PBC) âgé de 35 ans, a été tué d’une balle dans la tête à Naplouse actuellement réoccupée.

Il est tombé près de l’école" Al Mamounia", au centre ville, alors qu’il filmait, les violences militaires sur la population civile. Selon des témoins oculaires, le journaliste portait un gilet de presse parfaitement reconnaissable.

A ce jour, sept journalistes, dont un confrère italien, ont été tués dans l’exercice de leur fonction. Plus de deux cents journalistes, photographes et caméramans (palestiniens et internationaux), ont été blessés.

La section palestinienne de l’UPF, considère que ce nouveau crime a été commis délibérément par l’armée israélienne qui souhaite éliminer les témoins gênants.

Nous appelons les journalistes et les organes de presse francophones à intervenir auprès de leurs gouvernements et de leurs opinions publiques pour qu’Israël, en tant qu’ État occupant, respecte les conventions internationales relatives à la liberté de la presse.

Nous invitons également tous les journalistes francophones à se rendre en Palestine pour couvrir la réalité sur le terrain et affirmer leur solidarité avec les médias palestiniens.

Section Palestinienne de lU.P.F

Gaza, le 19 Avril 2003

Mots clés : Guerres-Conflits / Presse écrite /
Derniers articles sur Bellaciao :