Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Ok Ingrid... Mais au sujet de Marina, le plus beau c’est Prodi !

jeudi 3 juillet 2008 - Contacter l'auteur - 3 coms

Cette déclaration-là je l’avais ratée à l’époque...

Il Presidente del Consiglio, Romano Prodi, ha dichiarato : "Esprimo grande soddisfazione per la brillante operazione che ha permesso l’arresto in Francia di una pericolosa latitante come Marina Petrella, membro storico delle Brigate Rosse".

Le Président du Conseil, Romano Prodi, a déclaré : "J’exprime grande satisfaction pour la brillante opération qui a permis l’arrestation en France d’une dangereuse "fuyarde" comme Marina Petrella, membre historique des Brigades Rouges".

Un simple contrôle de papiers serait donc une "brillante opération" ? Et Marina Petrella était "dangereuse" au moment de son arrestation ? (cette bouillonnante quinquagénaire qui, sans doute, préparait un attentat à faire chialer Bin Laden depuis son arrivée en 1993...) ?

Ouuuuuuuuaaaah ! ha ! ha ! ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha ! ha !ha !!!!!!!

Merci la France, merci Romano, de nous avoir sauvé d’une aussi tétanisante menace !!! Je tenais à vous le rappeler en ce jour de joie à sens unique pour Mme Bétancourt (non, je n’ai pas dit inique...) !!!
 :)

Brunz

Mots clés : Extraditions - Exil / Italie / Marina Petrella /

Messages

  • Le fuyard en chef c’est Romano Prodi, il professore d’économie, qui réussit la performance d’avoir la confiance de gauche en Italie, comprenant les communistes, et qui a un bilan désastreux sur le plan social, retraites, corruption, etc.

    Pour se faire oublier il siégea à la Commission européenne.

    De retour, incapable de régler des problèmes vitaux, comme la situation à Naples, il déroule un tapis rouge à Berlusco.

    Mais il peut clamer qu’il n’a pas fait mieux que les autres pays européens, je te tiens, tu me tiens par la barbichette...

  • Tandis qu’Ingrid est libérée, certains tentent d’en enfermer d’autres :
    50 militants de l’USTKE seront jugés en appel au Tribunal de Nouméa le 15 juillet. Condamnés pour avoir participé à une manifestation de solidarité avec les grévistes de CARSUD (VEOLIA). 30 à des peines d’amendes, 22 à des peines de prison ferme (allant jusqu’à un an de prison). Rassemblement le 10 juillet à 15 H Place Vendôme à Paris.
    C’est encore une fois une tentative de criminalisation du mouvement social.
    Marie 54

Derniers articles sur Bellaciao :