Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

On en est encore à discuter si le Québec est une nation. N’y a-t-il pas des problèmes plus urgents ?

jeudi 23 novembre 2006 - Contacter l'auteur - 4 coms

La lassitude m’envahit de toujours avoir à répéter aux gens les mêmes choses. Et ce n’est pas que ça me tente ce soir d’écrire ces quelques lignes mais encore une fois, je vais faire un effort.

En ce mercredi 22 novembre 2006, le premier ministre canadien Harper a reconnu que le Québec était une nation et on a passé une partie de la journée à débattre de cela au parlement d’Ottawa. Les Québecois savent depuis longtemps qu’ils forment une nation ; monsieur Harper ne nous apprend rien de nouveau. Il me semble qu’il y aurait des choses plus urgentes à débattre au parlement canadien alors que l’hiver s’en vient et qu’il y a des gens à la rue qui risquent de souffrir des rigueurs du climat canadien.

Il faudrait construire des HLM pour loger les personnes à faible revenu, améliorer le sort des nombreux enfants et des nombreuses personnes âgées vivant sous le seuil de la pauvreté, rendre plus généreuse l’aide de dernier recours etc... Discuter d’un revenu de citoyenneté universel serait particulièrement souhaitable si on veut vraiment améliorer le sort des gens en situation de pauvreté.

Mots clés : Canada-Québec / Gouvernements / Pauvreté-Précarité /

Messages

  • Tout-à-fait, Jérome. Un débat inutile. On verra si prochainement on débattra si le soleil se lève à l’est ou à l’ouest. Faut le dire, il y aurait peut-être quelques députés de l’Alberta qui vont prendre la position ’West’. Cependant, on doit préciser que la chambre parlementaire est obligée de débattre des motions des partis officiels. Dans ce cas, c’était le Bloc qui a présenté la motion originale.

    Et pourquoi ? Parce que tous les politiciens et leurs partis respectifs cherchent des appuis politiques. La population ne leur dit pas assez fortement de se concentrer sur les choses importantes. Et pourquoi pas voter pour un parti qui dit que les problèmes des sans-abris, des malades, des immigrants, et autres ? Je ne sais pas...est-ce qu’il existe un parti comme ça au Canada ?

    • Si. Québec Solidaire est un Parti progressiste qui se concentre sur les problèmes des Québécois. Cependant, il est relativement récent et les gens sont un peu frileux de voter pour Québec solidaire. Dommage ! Il fait quand même son "petit bonhomme de chemin" !

      Par contre, je ne crois pas que la question de la souveraineté nationale soit un sujet de débat inutile.
      Cette question est encrée profondément chez les Québécois (qu’il soit pour ou contre) et non sans raison. L’indépendance du Québec rime avec autonomie et je ne crois pas que ce soit anodin, loin de là ! Le Québec est différent du reste du Canada, par sa culture, par sa langue et même par sa politique (malgré son virage progressif à droite).
      Bref, il est normal d’en avoir assez de se faire marcher sur les pieds et de vouloir enfin être une Nation à part entière à qui on laisse un vrai droit de parole. Pas une Nation qui se fait imposer par le gouvernement fédéral des mesures qui sont contraires à sa volonté.

      Ce qui est sûr, c’est que le débat sur l’indépendance du Québec existe depuis "toujours" et à mon avis on en entendra parler encore longtemps !

      Vive le Québec Libre !

    • Si. Québec Solidaire est un Parti progressiste qui se concentre sur les problèmes des Québécois. Cependant, il est relativement récent et les gens sont un peu frileux de voter pour Québec solidaire. Dommage ! Il fait quand même son "petit bonhomme de chemin" !

      Par contre, je ne crois pas que la question de la souveraineté nationale soit un sujet de débat inutile.
      Cette question est encrée profondément chez les Québécois (qu’ils soient pour ou contre) et non sans raison. L’indépendance du Québec rime avec autonomie et je ne crois pas que ce soit anodin, loin de là ! Le Québec est différent du reste du Canada, par sa culture, par sa langue et même par sa politique (malgré son virage progressif à droite).
      Bref, il est normal d’en avoir assez de se faire marcher sur les pieds et de vouloir enfin être une Nation à part entière à qui on laisse un vrai droit de parole. Pas une Nation qui se fait imposer par le gouvernement fédéral des mesures qui sont contraires à sa volonté.

      Ce qui est sûr, c’est que le débat sur l’indépendance du Québec existe depuis "toujours" et à mon avis on en entendra parler encore longtemps !

      Vive le Québec Libre !

    • Chers amis, en tant que français je n’ai pas vraiment à prendre parti pour ou contre le quebec indépendant, ça regarde les québécois. Bien sûr dans l’optique de la défense de la langue française un état francophone indépendant en amérique du nord n’est pas pour me déplaire !

      Mais pour que la question de l’indépendance ait véritablement un sens d’un point progressite il faut avant tout répondre à la question indépendant oui, mais pour quoi faire ?

      Si c’est l’indépendance revendiquée d’un point de vue "patriotique", nationaliste sans contenu social, et pour reproduire au québec la même politque libérale que l’Etat fédéral, je ne vois pas vraiment la plus value pour les québécois. Par contre si c’est pour affirmer l’identité progressiste d’une nation québécoise sociale et solidaire alors oui !

      L’observateur extérieur que je suis à l’impression que le PQ a abandonné progressivement cette vision de l’indépendance et s’est raproché de la première. C’est pourquoi je salue la naissance de Québec Solidaire !

      Qu’en pensez vous amis québécois ?

      Jips

Derniers articles sur Bellaciao :