Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

POUR QUE LA COLERE FACE PLACE A LA PEUR

mardi 23 septembre 2014 , par NOCTURNE - Contacter l'auteur - 2 coms

La colère gronde ,mais les masses sont muselées par la peur

On a assisté a plusieurs belles victoires des travailleurs.C’est le fruit d’une LDC
acharnée menée par les ouvriers pour garder leur outils de travail
On peut s’en féliciter et surtout les féliciter pour leur ténacité au combat anti K.

D’autre part des défaites ,notamment dans l’industrie ou malgré une lutte acharnée
les usines ont fermes, mettant a la rue des milliers de camarades.

La problématique de ces luttes, c’est qu’elles ont lieu en aval plutôt qu’en amont.
C’est au bord du vide que bien souvent les travailleurs se sont réveillés , quand ils
onT été prêt de perde leurs emplois et cela a été souvent trop tard.Ils ont parfois acceptes des compromissions ( faire des heures non payées) dans l’espoir de garder leurs emplois ils ont céder au patronnat.
Ils l’ont garder quelques temps de plus, et ce sont finalement retrouvés a la rue.

Les directions syndicales ont une grade part de responsabilité mais pas seulement

j’EN VIENT AUX MASSES MUSELÉES PAR LA PEUR

Tout est fait par le K et ses représentants,( partis de gôche, souvent dirigeants politiques et syndical,) sans oublier les médias pour maintenir un climat de peur.

Depuis 1973 (choc pétrolier ,pertes d’emplois climat guerrier ,rappelons nous Irak
3 idm armée du monde ,Iran , détroit d’Ormouz,terribles grippes annoncées chaque années ,canicules l’été, le nucléaire , la canicule ,la couche d’ozone ,Sida ,Ebola ,
la mal bouffe, nous étions même dernièrement a la veille d’un conflit nucléaire avec la Russie j’en passe et des meilleures . LE F N QUI FAIT PEUR ET NE SERT QUE L’ALTERNANCE AU BÉNEFICE DU K. Les crédit qu’on ne pourra pas régler en cas GREVES
,Alors que les banques serraient bien obligées d’attendre les paiements de millions de réglements suspendus, OU PLUS )

Ce climat de peur latente empêche la colère des travailleurs de s’exprimer.
Pour combien de temps encore ?
Car un jour la colère serrât telle que sa pétera malgres tous leurs stratagèmes .
Serons nous prêt a ce que les masses (qui font l’histoire ) ne se lance pas dans une
mauvaise AVENTURE ?
Que faire pour transformer cette peur en prise de " conscience ouvriere " ?
Il est plus qu’urgents de se doter d’un vrais mouvement révolutionnaire pouvant servir de repaire aux masses quant le moment viendra.

Que refleurisse enfin ce beau mot de COMMUNISME qui nous débarrassera de la BARBARIE .

Mots clés : Communisme : le débat / Mouvement /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :