Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pas de révolution en Irak : que de la mort

samedi 19 février 2011 - Contacter l'auteur - 1 com

La partie n’est pas finie, contrairement à ce qu’avait annoncé le sinistre Dobeuliou. En Irak, on blesse, on tue, on meurt. Je me réfère ici au site étasunien “ Casualties in Irak ” qui, depuis le début du conflit en 2003, rend compte, avec la plus grande rigueur possible, du nombre de victimes dans ce pays.

4436 soldats états-uniens ont perdu la vie en sept ans, dont 208 depuis l’accession d’Obama à la Maison Blanche. Par parenthèse, 1500 soldats américains ont perdu la vie en Afghanistan.

On estime le nombre de blessés à plus de 100000. Plus de 300000 souffrent de problèmes psychologiques. Au moins 10 anciens combattants se suicident chaque jour.

Plus d’un million d’Irakiens ont péri durant les deux guerres d’Irak. Certaines sources proposent le chiffre d’1400000, dont au moins 50000 civils. Un chiffre réellement considérable pour un pays qui compte 34 millions d’habitants. Nous sommes au-delà du génocide rouandais.

Le nombre de blessés est impossible à fournir avec précision. Selon certaines sources, on avance le chiffre de 800000 blessés rien que pour 2005 et 2006, moins de 10% d’entre eux ayant été hospitalisés suite à ces blessures.

Mots clés : Bernard Gensane / Guerres-Conflits / Proche & Moyen Orient / USA /

Messages

Derniers articles sur Bellaciao :