Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Polynésie : les vétérans des essais nucléaire manifesteront

lundi 7 juillet 2003 - Contacter l'auteur

Un texte d’infonucleaire posté par Dissident-media.org.

Polynésie : les vétérans du nucléaire manifesteront pendant la visite de Jacques Chirac

Moruroa e Tatou, l’association des anciens travailleurs des sites nucléaires français dans le Pacifique, organisera un rassemblement à Papeete pendant la visite de Jacques Chirac en Polynésie française, fin juillet.

"Nous manifesterons le lendemain de son arrivée, samedi 26 juillet. Cela débutera par un rassemblement et il y aura peut-être une marche", a déclaré à l’Associated Press Roland Oldham, président de Moruroa e Tatou, à l’issue de l’assemblée générale de l’association, samedi à Arue (Tahiti). "Les militants ont décidé qu’il fallait agir ; ne pas agir serait de la complicité", a-t-il ajouté.

Jacques Chirac est attendu en Polynésie française du 25 au 28 juillet, mais son déplacement dans le territoire du Pacifique-Sud n’a pas encore été confirmé officiellement. Moruroa e Tatou a transmis le mois dernier au représentant de l’Etat en Polynésie française, le haut-commissaire Michel Mathieu, une demande de rendez-vous avec Jacques Chirac lors de sa visite. "Nous n’avons pas encore eu de réponse", a assuré samedi Roland Oldham. Moruroa e Tatou souhaite, à l’instar de l’association métropolitaine des vétérans des essais nucléaires (AVEN), que soient reconnues les conséquences sanitaires des expérimentations atomiques militaires et qu’un cadre législatif soit mis en place au profit des vétérans malades. "Comme ce qui s’est passé pour l’amiante, nous souhaitons que l’Etat soit obligé de créer un fonds d’indemnisation des victimes", précise Bruno Barrillot, chercheur au Centre de documentation et de recherche sur la paix et les conflits.

L’association, qui revendique 1.500 adhérents, va mobiliser pour son rassemblement à Papeete non seulement ses troupes, mais demande "le soutien de la population, car ce problème concerne l’ensemble de la Polynésie française", rappelle Roland Oldham. Le président de Moruroa e Tatou dénonce au passage le "mutisme" du gouvernement territorial sur la question des vétérans. "Le président du gouvernement du territoire, Gaston Flosse (sénateur UMP), ne veut toujours pas nous rencontrer, malgré plusieurs courriers", regrette M. Oldham.

La France a procédé à 193 essais nucléaires, dont 41 aériens, sur les atolls polynésiens de Moruroa (orthographiée à tort Mururoa) et Fangataufa, de 1966 à 1996. Après son élection en 1995, Jacques Chirac avait décidé d’une ultime campagne d’essais en Polynésie française, après leur suspension en 1992 par François Mitterrand.

A voir :

- "Dans le secret du Paradis", 60 mn en Realvideo 33Kb, ce film de Jacques Cotta et Pascal Martin met en avant les conséquences sur la personne des explosions nucléaires menées par les autorités françaises au Sahara (Regane et In Eker) et en Polynésie (Moruroa et Fangataufa). Une période qui court du 13 février 1960 au 27 janvier 1996 et couvre 210 essais nucléaires, aériens ou souterrains.

- "Hafelife", un documentaire de 80 mn de Denis O’Rourk en RealVidéo 21 kb sur les cobayes américains à Bikini (lors de l’essai "Bravo" les habitants de deux atolls sont délibérément soumis aux radiations).
 

A lire :

- Le scandale des cobayes humains

- Mururoa et l’emploi

- Un décès "politiquement non correct"

- Cobayes soviétiques aux Kazakhstan : 1ère, 2ème, 3ème partie


 La suite des infos sur le nucléaire et sur les vétérans des essais nucléaires.

Mots clés : International / Manifs-actions / Nucléaire /
Derniers articles sur Bellaciao :