Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Pour l’harmonie sociale

mercredi 23 janvier 2008 - Contacter l'auteur

Alors que le secteur des pâtes et papier vit des moments difficiles au Québec et que des travailleurs de ce secteur ont récemment perdu leur emploi, il serait peut-être bon de penser à ressortir un projet mis sur les tablettes depuis longtemps, soit le revenu de citoyenneté.

Avec une telle politique, les chômeurs pourraient éviter l’inquiétude qu’ils vivent et les assistés sociaux ne seraient plus considérés comme des abuseurs du système mais comme des citoyens à part entière. De plus, le revenu de citoyenneté permettrait un niveau de vie décent pour les plus démunis puisqu’il serait plus élevé que l’aide sociale actuelle (ce revenu de citoyenneté serait au moins à l’égal du seuil de la pauvreté qui est plus élevé que ce que donne l’aide sociale). Le milieu des affaires y gagneraient également puisque les citoyens bénéficieraient d’un plus grand pouvoir d’achat.

Le célèbre syndicaliste québecois Michel Chartrand, maintenant âgé de 91 ans, est en faveur d’un revenu de citoyenneté. Il a d’ailleurs donné plusieurs conférences à ce sujet. Pourquoi le parti Québec Solidaire ou le parti Québecois qui se disent progressistes ne mettraient pas le revenu de citoyenneté à leur programme pour la prochaine élection provinciale ? Puisque que toute la société y gagnerait, pourquoi ne pourrait-on pas appliquer une telle politique ?

Mots clés : Canada-Québec / Emploi-chômage /
Derniers articles sur Bellaciao :