Archives : IT | EN | ES

Les articles depuis 2022

Projet de loi sur le renseignement : Valls menace la démocratie

mercredi 20 mai 2015, par Le SNJ-CGT - 2 coms

Le gouvernement français vient de justifier de façon éhontée son projet de loi sur le
renseignement, en répondant aux interpellations portées par la
Fédération
internationale des Journalistes
(
FIJ
)
et la
Fédération européenne des Journalistes
(
FEJ
) sur la
p
lateforme
du Conseil de l’Europe visant à dénoncer les atteintes aux
libertés des journalistes.

En utilisant des arguments démagogiques et
en
profitant du discours belliciste
ambiant sur « 
la guerre contre le terrorisme
 », la France affirme notamment dans sa
réponse que « 
dans une démocratie, le renseignement est une activité qui vise
uniquement à la protection des citoyens
 ». Pour le SNJ-
CGT, ces arguties ne sont
que billevesées visant à fa
ire barrage à la puissante mobilisation de nombreuses
associations civiles et professionnelles, dont notre syndicat,
vent debout contre cette
loi liberticide adoptée au Palais Bourbon dans le cadre d’une procédure d’urgence.

Oser prétendre que « 
le projet
de loi encadre les activités de renseignement dans le
respect du principe de légalité, de nécessité et de proportionnalité
 » est une totale
contre vérité. Ce texte légalise la pratique, par les services de renseignement, d’une
surveillance particulièremen
t large et intrusive pour la vie privé
e des citoyens
.

Quant à la conclusion de ce
piètre plaidoyer soulignant que
« 
l
a France rappelle à
cet égard son engagement déterminé pour la liberté de la presse et la protection des
sources des journalistes, en Fran
ce et partout dans le monde
 », elle est une sinistre
et risible plaisanterie
. Car qui peut ignorer
que cette loi compromet la protection des
sources des journalistes et est potentiellement dissuasive pour les lanceurs d’alerte.
Rappelons
que les journalist
es et leurs organisations syndicales attendent toujours la
fameuse loi sur la protection de
s sources promise par l’Elysée.

Alors que le projet de loi sur le renseignement va être examiné au Sénat
,
il est urgent
d’amplifier la mobilisation contre un texte
qui
donne des moyens exorbitants aux
services de renseignement
pour mettre sous surveillance les citoyens
.
Il en va de
l’avenir des libertés fondamentales dans ce pays au moment où les idées
xénophobes et populistes menacent la démocratie.

Messages

  • C’est plutôt eux le gouvernement qui sont démagogiques et qui profite des affaires belliqueuses du moments genre Charly et j’en passe c’est carrément le monde à l’envers. Valls est vraiment un gros c****** n

  • La 1ère décision, suite au vote des Député-es de Droite comme du PS de la LOI
    sur le RENSEIGNEMENT a été la convocation de 8 personnes de "la rocambolesque affaire de TARNAC !"

    Après 7 ans du début des "faits", suite à un montage de toutes pièces du dossier par la Ministre de l’Intérieur Michèle ALLIOT MARIE et sous le règne de SARKOZY,
    le PARQUET repart à l’offensive ! !

    HOLLANDE, à l’époque, avait dénoncé ces inculpations non fondées !
    Son silence en dit long ! CASENEUVE a pris le relais.

    ATTENDONS LES SUITES !

    Voir à ce sujet le livre-enquête de David DUFRESNE :
    "TARNAC MAGASIN GENERAL" aux Editions CALMANN LEVY

    3 ans d’enquête et de documents fouillés.

Derniers articles sur Bellaciao :