Archives Bellaciao FR - 2002-2021 Archives : IT | EN | ES

Cliquez ici pour retrouver Bellaciao V.3 ;)

Qui veut la peau de Shimon Peres ?

mardi 1er août 2006

de Maxime Vivas

Mon frère est entré en cachette chez mon voisin Larbi avec qui on est fâchés (dans les petits villages, ça arrive) et ce fourbe l’a capturé.

J’ai pris mon avion et j’ai bombardé l’épicerie et la boulangerie du village. Plus quelques maisons trop proches. Vous auriez fait comme moi. On a le droit de se défendre.

Puis j’ai démoli le château d’eau, et le pont. Bien obligé, Larbi avait répliqué.

Des gens (des complices ?) ont essayé de fuir. J’ai bombardé la route. Désolé, mais c’est la faute à Larbi. Il y avait des journalistes dans le convoi. Ils ont râlé. Sorry, c’est la guerre.

J’ai encore lâché quelques bombes autour de la maison de Larbi et bousillé tout le quartier avec les gens dedans. Je leur avais dit de partir, c’est leur faute.

J’ai détruit l’église, la mairie et la salle des fêtes où des complices de Larbi auraient pu trouver refuge. Pas d’omelette sans casser des œufs.

J’ai demandé à mes enfants d’écrire « Enfants de Larbi, on vous aime » sur une méga bombe et je l’ai larguée de très haut. Boum ! du côté de l’école maternelle. 54 civils tués, parmi lesquels 37 enfants. C’est la faute à Larbi, il avait dû y entreposer sa poudre.

J’ai écrabouillé la station d’épuration. Toutes les eaux sales coulent vers les villages alentour. Qu’ils aillent se plaindre à ce salopard de Larbi !

Jusqu’au jour où Larbi sortira de son trou, les mains en l’air pour que je lui colle une balle dans la nuque, il n’y aura pas de paix.

Des bavures ? Mais c’est la faute à Larbi qui se cache dans son village et qui utilise les infrastructures, les bâtiments, les hommes, les femmes et les enfants comme bouclier. Le lâche ! Il suffirait qu’il ait eu le courage d’aller seul au milieu du terrain de foot pour m’y faire un bras d’honneur et une seule bombe suffirait. Une petite. Les destructions, les assassinats aveugles de civils ne seraient pas à déplorer. Alors, c’est la faute à qui ?

Ne me dites pas, à moi, que je suis un belliciste sans cœur, que j’abuse à pénétrer à ma guise chez mes voisins, à arracher leurs oliviers, à détruire leurs silos, à confisquer leur eau, à déplacer les bornes de propriété, à poser des barbelés partout, à zigouiller les jeteurs de cailloux. Je m’appelle Shimon Peres, prix Nobel de la paix et je suis Israélien.

Au nom des souffrances que des européens ont infligé aux juifs il y a soixante ans, je ne peux être contredit quand je dis : « Tout ça, c’est entièrement la faute à Larbi et j’ai le droit de me défendre. »

Et celui qui regarde avec horreur ces dizaines de poupées de chiffons disloquées et grises qui étaient des enfants rieurs avant que je débarque dans leur village avec l’ami Tsahal, celui qui fait « Tsss ! tsss ! » et qui me jette un regard noir, celui-là, croyez-en mon expérience de vétéran, celui-là est antisémite.

Messages

  • Comme d’habitude avec Maxime Vivas, style percutant et avec de l’humour s’il vous plaît !
    C’est vraiment horrible cette situation avec cette impunité permanente d’Israël, la bénédiction des Etats-Unis et la faiblesse de l’Union Européenne.
    J’ai écouté ce matin Ségolène Royal (sur RTL) puis François Hollande (sur France Inter) et tous les deux préconisaient qu’il fallait profiter de la trêve de 48h pour faire avancer au plus vite les négociations ! Mais sont-ils au courant que cette trêve n’a pas été respectée avec la poursuite hier des bombardements ? Je ne sais pas si c’était de l’ignorance (ils ne reçoivent peut-être pas toutes les infos où ils sont en vacances !) ou autre chose mais c’était bien pathétique. Même sur la politique internationale ce PS ne vaut vraiment pas grand chose...
    Henri.

  • Bien tourné cet article de Maxime Vivas. Si nous ne comprenons pas l’absurdité de ce conflit, c’est que nous n’avons rien compris.
    Quant à Shimon Perez, que je croyais mesuré, modéré, ouvert au dialogue, j’avoue ne rien y comprendre dans son attitude face aux deux fronts ouverts en Israël. J’attendais qu’il joue un rôle important pour ramener à la raison son gouvernement. Pour le coup, j’ai été trop candide. Pauvre de moi !

  • Et dire que c’est un prix nobel de la paix, a partir de ce jour, je lis la presse en verlan.
    Sousou

  • AU 21ème siècle, si tu luttes contre le facisme et les crimes contre l’humanité, si tu luttes pour la justice et le respect du droit international : tu es antisémite.
    Sam.

  • ¿ANTISEMITA ?

    ¡No tengo necesidad decirlo porque excepto algunos sostenes a Larbi en el mundo, la CALLE se queda vacía, es decir que los pueblos me dan razón !

    Me voy a acabar el trabajo, ¿ Todos somos sionistas, no ?

    (Eso podría decírselo el Shimon Perez)

    **************

    ANTISÉMITE ?

    Je n’ai pas besoin de le dire, car à part quelques soutiens à Larbi dans le monde, la RUE reste vide, c’est à dire que les peuples me donnent raison !

    Je vais donc achever le travail. Nous sommes tous sionistes, non ?

    (C’est ce que pourrait se dire Shimon Perez)

    Fraternellement,

    Esteban

  • Meme si je dois froisser tes sentiments , ton sens de la famille , il n’y a qu’une conclusion à tout cela , ton frere est un gros con , qu’allait il faire chez Larbi ?
    Larbi a toujours eu le sens de l’hospitalité , mais faut quand meme pas pousser , quant à toi , comme dirait notre jacquot national , je trouve que tu disproportionnes un peu , non ?
    Bon texte maxime meme si parfois le sourire grince un peu en te lisant .
    claude de toulouse .

  • Bravo, Maxime. Démonstration impeccable, comme toujours.

    Quant au PS, on ne peut que désespérer. Et refuser de voter pour eux, quelles que soient les circonstances. Ne PAS OUBLIER, c’’est cela qui importe.

    Ils n’ont pas de figure, comme on dit dans le Sud.

    Valens

  • ’Jolie’ démonstration par l’absurde, merci !

    Jem, Québec

  • 2 solutions pour Peres, soit il est devenu sénile avec l’âge et il répète ce qu’on lui dit de dire, soit au contraire il n’arrive plus à cacher sa vraie personnalité qui ressort et alors on constate que tous ses soi-disants efforts de paix n’étaient qu’entourloupes pour faire croire qu’Israël recherchait la paix. D’ailleurs depuis l’époque de son prix nobel, on l’attend toujours la paix, la "vraie" : celle faite en respectant le Liban et la Palestine.

    • Ouais mais Maxime ,tu as le droit et le devoir de te défendre ..
      Et meme que Larbi et les commes lui sont des terroristes ,ils l’ont dit a la TL et c’est meme écrits dans les journaux alors t’as raison Maxime ...massacre les tous
      Ton frero lui est démocratique, il a tous les droits

  • Ils enfreignent les lois de l’ONU, ils massacrent des civils, ils utilisent des armes prohibées, .....avez-vous pensé qu’ils sont appuyés par un Etat qui n’a pas hésité une seule seconde à larguer la bombe atomique ?

  • rendre l’Irak démocratique, nettoyer le Liban de la junte syrienne, construire le mur prison le plus long et plus grand du monde, emprisonner un tiers du parlement palestinien.

    La feuille de route suit son chemin, meme si elle n’est plus lisible à cause des taches de sang.

    LL

  • connais moi aussi une petite fable.

    La jeune Z a été injustement et très cruellement corrigée par des méchants, et son jouet lui a été confisqué. Gênés, ceux qui avaient laissé faire ont voulu en compensation lui permettre d’accéder à ce à quoi elle tenait le plus : la propriété d’un certain carré de sable, très loin de l’autre côté de la mer.. Il était inclus dans un plus grand carré de sable, appartenant à un tout petit garçon, tout menu.

    Le petit garçon a été prié plus ou moins poliment, de céder la place, et la jeune Z a pu commencer un joli château. Se trouvant bientôt à l’étroit, elle a brutalement poussé le petit garçon vers le bord, plus loin, toujours plus loin, en glapissant qu’il voulait la chasser. Il avait à peine la place de jouer, mais ne possédant rien d’autre, il défendait ce qui lui restait. Accablé de coups, il arrivait cependant à en placer quelques uns. Sous le regard indifférent de quelques passants. Après tout, elle avait le droit de se défendre.

    Quand il ne lui resta qu’à peine la place de se tenir debout, il se révolta, et commença à frapper plus fort. La jeune Z qui n’avait cesser de crier qu’il voulait la voler, poussa alors des hurlements pitoyables, montra ses trois égratignures, en répétant ses accusations. On l’avait déjà tant fait souffrir… en plus !

    Emues, les bonnes âmes alertées s’emparèrent du petit garçon pour le maintenir fermement afin que la jeune Z qui avait le droit de se défendre puisse continuer à le corriger sans rien craindre. Avec leur aide, cette jeune personne qu’on avait déjà tant fait souffrir démolit tout aussi cruellement le petit bonhomme qui se trouvait être là, par hasard, sur le chemin de ses projets.

    Que fera ce petit garçon, dépossédé ainsi, auquel personne n’offrira de compensation, s’il guérit de ses plaies ? Que feront ses amis quand ils apprendront cela ? Ils iront chercher un plus fort, un qui vous donne le « droit de se défendre » au dénie de toute justice et de toute légalité. Si, si… ça se trouve. A défaut, ça vaut le coup d’en fabriquer. Non ?

  • Excellent article, très pertinent ! Bravo Maxime et surtout on en veut beaucoup d’autre comme ça afin que tout le monde puisse ressentir comment les médias sont manipulés ! Mais surtout, beaucoup de courage à Maxime car il risque de se faire descendre et insulter.... comme à chaque fois qu’on veut rester factuel. Ave Maxime.